Merry Pranksters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Further, le bus du groupe Merry Pranksters
Further

Merry Pranksters (que l'on peut traduire par « joyeux lurons ») est le nom d'un groupe psychédélique semi-nomade qui se constitue au début des années 60, principalement en Californie du nord, autour de l'écrivain américain Ken Kesey avec, pour second dénominateur commun, le LSD et la marijuana dont ils sont d'intenses consommateurs et promoteurs.

Aperçu historique[modifier | modifier le code]

Au cours de l'été 1964, ils se déplacent dans un ancien bus de ramassage scolaire aux peintures psychédéliques (nommé « Further ») à travers les États-Unis[1].

Pranksters notoires[modifier | modifier le code]

Neal Cassady, figure emblématique de la Beat generation et vieux compagnon d'aventure de Jack Kerouac (qui en a fait le personnage de Dean Moriarty dans son roman Sur la route), fait partie de la bande.

Stewart Brand, futur fondateur et coordinateur des Whole Earth Catalogs, a d'abord été l'un des Merry Pranksters. Mentionnons également, parmi tous ceux qui ont rejoint la « tribu » à un moment ou à un autre : le Grateful Dead, groupe phare de la musique West Coast, ou encore Wavy Gravy, qui fut par la suite l'animateur et le présentateur principal sur l'immense scène du festival de Woodstock.

Impact[modifier | modifier le code]

Les Pranksters sont considérés comme des pionniers du mouvement hippie, qui se développa —en partie suite à leur prosélytisme en faveur des nouveaux modes de vie— dès 1966, soit deux ou trois ans après leurs premières tribulations.

Leur histoire est racontée par Tom Wolfe dans son livre Acid Test (titre original : The Electric Kool Aid Acid Test).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Barney Hoskyns Beneath the diamond sky,Haight-Ashbury 1965-1970 Simon Schuster Editions, New-York 1997

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]