Merry Christmas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Merry Christmas

Album par Mariah Carey
Sortie 1er novembre 1994 (CD)
25 octobre 2005 (Dualdisc)
Enregistré décembre 1993 - août 1994
Sony Studios et The Hit Factory, New York, NY[a 1]
Durée 39:29
Genre Pop, R&B, chants de Noël
Producteur Mariah Carey, Walter Afanasieff, Robert Clivillés, David Cole et Loris Holland
Label Columbia

Albums par Mariah Carey

Singles

1. All I Want for Christmas Is You (sortie : 1 novembre 1994[1])
2. Joy To The World (sortie : novembre 1994[a 1])

Merry Christmas est un album de Noël et le quatrième de l'artiste américaine Mariah Carey. Sorti sous le label Columbia Records le 1er novembre 1994, l'album présente des reprises de chants de Noël et quelques chansons originales. Carey travaille avec Walter Afanasieff et écrivent la plupart des chansons originales et produit les reprises des classiques de Noël. Avec la sortie de Merry Christmas, Carey veut prouver qu'elle n'est pas juste une chanteuse pop comme tout le monde dit mais une artiste à part entière. L'album est basé sur le thème de Noël et contient des « paroles authentiques, appuyées par du gospel ».

L'instrumentation de l'album est composé de claviers, guitares basses, batteries, percussions et chœurs. La raison principale de l'utilisation de tels instruments est de de faire sentir « une atmosphère authentique et réelle d'église », donnant aux chansons un son de Noël. Après sa sortie, l'album reçoit généralement de bonnes critiques et connaît un succès mondial. Les critiques font l'éloge de sa voix et l'écriture des paroles avec Afanasieff. Plusieurs singles sortent et sont envoyés à la radio pour promouvoir l'album.

Merry Christmas sort à l'apogée de sa carrière entre les albums Music Box (1993) et Daydream (1995). L'album produit All I Want for Christmas Is You qui devient la sonnerie de Noël la plus vendue aux États-Unis. L'album s'est vendu à 5 100 000 exemplaires aux États-Unis selon la Nielsen Soundscan[2] et est certifié cinq fois disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) pour la vente de cinq millions de copies aux États-Unis[3]. Au Japon, Merry Christmas s'est vendu à 2 500 000 exemplaires et est le second album le plus vendu par une artiste non japonaise derrière Number 1's. Merry Christmas s'est vendu à quinze millions d'exemplaires dans le monde et est l'album de Noël le plus vendu.

Il est réédité le 25 octobre 2005 en version Dualdisc avec des titres bonus et une face DVD.

Genèse[modifier | modifier le code]

Depuis ses débuts en 1990, Carey est déjà connue pour être une personne croyante et spirituelle. Elle a toujours exprimé sa croyance envers Dieu et la connexion entre sa musique et la religion et trouve que l'album est une façon de montrer son mysticisme en musique[a 1]. Après le succès de l'album Music Box, il y a de nouvelles questions sur un éventuel nouveau projet ; ce n'est qu'en octobre 1994, un mois avant la sortie de l'album, que Billboard annonce que Carey sort un album de Noël pour la saison[a 2]. Au début, les critiques sont choqués car ils ne s'attendaient pas à ce que Carey puisse toucher d'autres genres musicaux et la voyaient en chanteuse pop[a 1]. Néanmoins, Carey continue à travailler et promeut son album, sure de ce qu'elle a fait[a 1]. Elle reste prudente et Carey obtient la reconnaissance des radios de Noël et R&B et augmente sa popularité au Japon et l'album connaît du succès[a 1].

Développement[modifier | modifier le code]

Tout au long du développement de l'album, Carey travaille avec Walter Afanasieff, qui a déjà travaillé avec elle pour les albums Emotions et Music Box[a 1]. Ensemble, ils ont écrit trois chansons originales pour Merry Christmas et produit les reprises de Carey[a 1]. All I Want for Christmas Is You, le premier single, est écrite par Carey et Afanasieff puis envoyée aux radios contemporaines et est accompagnée d'un clip qui a été filmé un an avant[a 1]. Une autre chanson, Miss You Most (at Christmas Time) a été envoyée sur les radios R&B avac Jesus Born on This Day qui a été diffusée sur les radios chrétiennes et gospel à travaers le monde[a 1].

Carey reprend la chanson Christmas (Baby Please Come Home) de Darlene Love et d'autres classiques comme Douce nuit, sainte nuit, Minuit, chrétiens et Joy To The World[a 2]. Cette dernière, utilisée comme single promotionnel, a été remixée plusieurs fois et envoyée aux discothèques[a 2]. Le producteur et compositeur Loris Holland produit quelques unes des pistes comme Douce nuit, sainte nuit, où il arrange les chœurs et les synthétiseurs[a 2]. La reprise de Santa Claus Is Coming to Town est considérée comme « l'une des pistes les plus joyeuses de l'album » avec Christmas (Baby Please Come Home)[a 2].

Structure musicale[modifier | modifier le code]

Merry Christmas présente une variété d'arrangements musicaux, de sons et de styles. Le but de Carey est de présenter un album avec « l'esprit de Noël », un mélange de pistes soul et des chants de Noël joyeux[a 1]. La chanson Jesus, Oh What a Wonderful Child est une chanson originale qui « prend réellement son envol ». La chanson a été enregistrée dans une église avec beaucoup de chœurs et d'enfants jouant du tambourin et d'autres instruments[a 2]. Le but étant de produire « une vraie chanson d'église » dans laquelle Afanasieff joue les claviers et permet à la voix de Carey de « se libérer[a 2] ». Selon Chris Nickson, l'amour de Carey envers la musique gospel vient à travers cette chanson et écrit : « Elle dirige le groupe sans se mettre en avant, laissant la chanson se développer, s'alignant avec le refrain jusqu'à, après le crescendo, ce que les musiciens fassent un double temps à la fin[a 2] ».

« Vous avez une belle balance entre les hymnes chrétiens et les chansons festives. C'était pour moi une priorité d'écrire de nouvelles chansons, mais pour la plupart des gens qui veulent vraiment écouter les standards de Noël, ils peuvent voir qu'une nouvelle chanson, c'est aussi bien ».

–Mariah Carey décrit Merry Christmas durant une interview sur l'album[a 2].

La chanson la plus connue de l'album, All I Want for Christmas Is You, est considérée comme « une chanson d'amour rapide, qui aurait pu être facilement écrite par Tommy Mottola[a 2] ». Une autre chanson originale, Miss You Most (at Christmas Time) est complètement différente de la précédente. La chanson est considérée comme une « ballade triste » comme la plupart des tubes précédents de Carey[a 2]. La chanson présente un orchestre synthétisé, avec Afanasieff aux claviers, là où Carey chante son « amour perdu, concrétisant le fait que Noël permet de remémorer ses souvenirs[a 2] ». Selon Nickson, c'est Jesus Born on This Day la piste la plus impressionnante de l'album. Elle est considérée comme une « production mature » qui présente aussi un orchestre synthétisé et une chorale d'enfants[a 2]. La mélodie de la chanson est « solennelle mais l'arrangement, bizarrement, est moins religieux et plus fastueux, derrière les paroles qui s'adressent ouvertement à Jésus[a 2] ».

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 3/5 stars[4]
The Baltimore Sun (favorable)[5]
The Boston Globe (favorable)[6]
The New York Times (mixed)[7]
Stylus Magazine (favorable)[8]

L'album reçoit généralement des critiques positives. Barry Schwartz de Stylus Magazine donne un avis favorable et loue la voix de Carey, l'authenticité de l'album et les paroles[8]. Il écrit : « Dr. Seuss était un juif fou, mais il a écrit pour Noël : « Bienvenue Noël, nous sommes main dans la main ». C'est vraiment beau. Il n'y a aucun remords à avoir. Aucun remords d'être un juif qui envie Noël ou un juif quii aime la musique de Noël oui un belligérant qui aime Mariah Carey, car toutes ces choses sont terrifiantes[8] ». Schwartz complimente All I Want for Christmas Is You et dit : « Dire que cette chanson est un instant classique qui ne capture pas son caractère exceptionnel ; c'est un standard moderne : joyeux, exaltant, bruyant, avec un soupçon de nostalgie. Elle chante : « I don’t want a lot for Christmas / I won’t even wish for snow », une belle phrase qui délivre une sincérité à travers les pianos, les tympans, les cordes philharmonique et un mur de son—et la superbe voix de Mariah éclate. Pourquoi ne pas célébrer Noël[8]!? ». J.D. Considine de The Baltimore Sun dit que l'album « peut ressembler à une autre attente pour profiter de Noël, mais c'est actuellement le travail de quelqu'un qui aime véritablement cette musique. Les inclinations du gospel de Carey est un peu plus fort qui pourrait anticiper des airs traditionnels comme Silent Night, mais qui diminue fortement l'effet de leur prestation ; en fait, leur ornementation soul ajoute du peps à O Holy Night. Mais la force réelle de l'album est la conviction qu'elle apporte à d'autres banalités comme Santa Claus Is Comin' to Town tandis que la façon avec laquelle elle augmente Joy To The World avec un morceau du tube de Three Dog Night est un pur génie[5] ».

Roch Parisien d'Allmusic donne une critique enthousiaste sur l'album et loue All I Want for Christmas Is You en écrivant : « l'harmonie des Beach Boys, des cloches cacophoniques, et l'allure d'une luge, ijectant l'un des quelques rythmes d'éxubérance à ce jeu ». Cependant, il est plus critique sur O Holy Night et Joy To The World, écrivant : « Les prétentions de l'opéra sur O Holy Night et un horrible son dance sur Joy To The World[4] ». Steven Morse de The Boston Globe commente : « Ses premiers albums sont toujours impeccables à cause d'une erreur, mais elle coupe la nouvelle musique de Noël avec de la soul effrénée. Bizarrement, il pourrait être son meilleur album. Elle mélanges plusieurs chansons originales (comme All I Want for Christmas Is You dont le clip arrive sur MTV cette semaine) avec des cantiques traditionnels (Silent Night et Joy To The World et même un classique de Phil Spector, Christmas (Baby Please Come Home)[6] ». Jon Pareles de The New York Times écrit : « Il y a des versions gospel de cantiques traditionnels comme Silent Night, des ballades dramatiques comme Miss You Most (at Christmas Time) et des imitations, avec des carillons, issues de l'album de Noël de Phil Spector, comme Santa Claus Is Comin' to Town. En regardant son support, Madame Carey surchante dans des chansons avec ses tics vocaux—qui s'effondre d'une note à une autre—et ransforme les expressions de la dévotion en affiches narcissiques[7] ».

Commercial[modifier | modifier le code]

Merry Christmas débute à la trentième place du Billboard 200 en se vendant à 45 000 exemplaires[a 1]. Au bout de cinq semaines, l'album arrive en troisième place, se vendant à 208 000 exemplaires mais atteint ses plus fortes ventes la semaine suivante (où il est numéro six) en se vendant à 500 000 exemplaires. L'album est le second album de Noël en se vendant à 1 589 000 exemplaires[9]. Il reste dans le top 20 pendant huit semaines et ne reste dans le Billboard 200 treize semaines ; il ré-entre dans le hit-parade parade trois fois : il atteint la 149e position la première fois, la 115e la seconde et la 61e la troisième (au total, il restera 27 semaines dans le palmarès). Le 30 janvier 2003, Merry Christmas est certifié cinq fois disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) pour la vente de cinq millions d'exemplaires[3]. En Europe, Merry Christmas est certifié disque d'or en Allemagne, Autriche, Royaume-Uni et Suisse[10],[11],[12],[13]. En Australie, l'album est certifié quatre fois disque de platine par l'Australian Recording Industry Association pour la vente de 280 000 exemplaires et finit à la onzième position du classement annuel de 1994[14],[15].

À part son succès aux États-Unis, l'album se vend beaucoup au Japon où il atteint les 2,5 millions d'exemplaires et devient le second album le plus vendu par une artiste non-japonaise[16],[17]. De plus, le single All I Want for Christmas Is You est la chanson la plus vendue de l'année 1994 au Japon et obtient le « Million award[17],[18] ». Le single connaît du succès partout dans le monde et atteint le top 5 de plusieurs hit-parades et y revient chaque année. Aux États-Unis, All I Want for Christmas Is You est l'une des quelques chansons considérées comme un classique et est la seule chanson de Noël et sonnerie certifiée disque de platine[19].

Merry Christmas s'est vendu à quinze millions d'exemplaires dans le monde et est l'album de Noël le plus vendu de tous les temps[20],[19],[21],[22],[23],[24],[a 3].

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Carey travaille sur une comédie musicale basée sur Merry Christmas. Le scénario se passe dans une petite ville – qui ressemble un peu à Huntington – dans laquelle un entrepreneur veut transformer ce bourg en un grand centre commercial. « Mariah ne veut pas que cela se produise », dit son partenaire Benny Medina. « Son personnage utilise la chanson et l'amour pour garder l'esprit de Noël ».

Selon Carey, le script pourrait être écrit par Peter Barsocchini de High School Musical mais les premières scènes sont déjà tournées. Cependant, Carey donne un peu plus de détails à Daily News sur le projet : « Depuis que j'ai enregistré un album de Noël, j'ai toujours eu envie de faire un film dans cette visée, quelque chose que les gens pourraient voir et écouter chaque année. Je mets tout dans la saison de Noël[25] ».

Liste des Pistes[modifier | modifier le code]

Version CD
No Titre Auteur(s) Producteur Durée
1. Silent Night FR. Josef Mohr, Franz X. Gruber Mariah Carey, Walter Afanasieff 3:41
2. All I Want for Christmas Is You Mariah Carey, Walter Afanasieff Mariah Carey, Walter Afanasieff 4:01
3. O Holy Night Adolphe Adam Mariah Carey, Loris Holland 4:27
4. Christmas (Baby Please Come Home) Jeff Barry, Ellie Greenwich, Phil Spector Mariah Carey, Walter Afanasieff 2:35
5. Miss You Most (at Christmas Time) Mariah Carey, Walter Afanasieff Mariah Carey, Walter Afanasieff 4:32
6. Joy To The World Georg Friedrich Haendel, Lowell Mason, Isaac Watts Mariah Carey, Walter Afanasieff 4:21
7. Jesus Born on This Day Mariah Carey, Walter Afanasieff Mariah Carey, Loris Holland 3:43
8. Santa Claus Is Comin' to Town John Frederick Coots, Haven Gillespie Mariah Carey, Walter Afanasieff 3:24
9. Hark! The Herald Angels Sing / Gloria In Excelsis Deo Charles Wesley, Felix Mendelssohn Mariah Carey, Loris Holland 3:01
10. Jesus Oh What a Wonderful Child Traditionnel Mariah Carey, Walter Afanasieff 4:26
11. God Rest Ye Merry, Gentlemen Traditionnel Mariah Carey, Walter Afanasieff 1:18
39:29

Crédits[modifier | modifier le code]

Personnel[26]
  • Mariah Carey – chant, chœurs
  • Walter Afanasieff – claviers, synthétiseurs
  • Loris Holland – synthétiseurs, claviers, programmation
  • Mark C. Rooney – chœurs
  • Cindy Mizelle – chœurs
  • Melodie Daniels – chœurs
  • Kelly Price – chœurs
  • Shanrae Price – chœurs
Production[26]
  • Mariah Carey – arrangement
  • Dave Hall – arrangement
  • Walter Afanasieff – arrangement
  • Dana Jon Chappelle – ingénieur, ingénieur vocal
  • Kent Marcke – ingénieur
  • Mark Krieg – ingénieur
  • Kirk Yano – ingénieur
  • Mick Guzauski – mixage
  • Bob Ludwig – mastering

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement par pays
Pays Position Certification
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[27] 15 Disque d'or Or[10]
Drapeau de l'Australie Australie[28] 2 4x Disque de platine Platine[14]
Drapeau de l'Autriche Autriche[29] 4 Disque d'or Or[11]
Drapeau de la Belgique Belgique[30] 5
Drapeau du Canada Canada[31] 30 Disque de platine Platine[32]
Drapeau du Danemark Danemark[33] 4
Drapeau de l'Espagne Espagne[a 4] 26
Drapeau de l’Union européenne Europe[34] 9 Disque de platine Platine[35]
Drapeau de la Grèce Grèce[36] 37
Drapeau de la Hongrie Hongrie[37] 15
Drapeau de l'Italie Italie[34] 3
Drapeau du Japon Japon[38] 1 5x Disque de platine Platine[39]
Drapeau de la Norvège Norvège[40] 11 Disque de platine Platine[41]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[42] 10 Disque de platine 2 × Platine[a 5]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[43] 4 Disque de platine Platine[44]
Drapeau du Portugal Portugal[33] 9
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[45] 32 Disque d'or Or[12]
Drapeau de la Suède Suède[46] 4
Drapeau de la Suisse Suisse[47] 4 Disque d'or Or[13]
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200[48] 3 5x Disque de platine Platine[3]
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard R&B/Hip-Hop Albums[48] 4
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Holiday Albums[48] 1

Classements des singles[modifier | modifier le code]

Année Singles Meilleure position Certifications
ÉU
[49]
É.U. R&B
[50]
ALL
[51]
AUS
[52]
CAN
[53]
FR[54] NL[55] NZ[56] RU
[57]
SUI
[58]
1994 All I Want for Christmas Is You 83 18 2 5 4 2 18
  • JP : 1 100 000[60]
  • RU : 670 000[61]
  • ÉU : 1 582 000[62]
Joy To The World 33
O Holy Night
"–" Aucune entrée/certification.

Compléments[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « All I Want For Christmas Is You (Original Version) », sur Amazon.com (consulté le 30 juin 2011)
  2. (en) Gary Trust, « Mariah Carey's 'Oh Santa!' Tops Adult Contemporary », sur Billboard,‎ 6 décembre 2010 (consulté le 30 juin 2011)
  3. a, b, c et d (en) « Searchable Database », sur Recording Industry Association of America (consulté le 30 juin 2011)
  4. a et b (en) Roch Parisien, « Merry Christmas > Overview  », sur Allmusic (consulté le 4 juillet 2011)
  5. a et b (en) J.D. Considine, « In the days before Christmas, seasonal CDs come into play », sur The Baltimore Sun,‎ 11 décembre 1994 (consulté le 4 juillet 2011)
  6. a et b (en) Steve Morse, « Carey marks the season with music, good works », sur The Boston Globe,‎ 4 décembre 1994 (consulté le 4 juillet 2011)
  7. a et b (en) Jon Pareles, « Songs That Can Add a Merry Beat to Christmas », sur The New York Times,‎ 16 décembre 1994 (consulté le 4 juillet 2011)
  8. a, b, c et d (en) Barry Schwartz, « On Second Thought: Mariah Carey – Merry Christmas », sur Stylus Magazine,‎ 21 décembre 2006 (consulté le 4 juillet 2011)
  9. (en) Paul Grein, « Chart Watch Extra: Bring On Christmas! », sur Yahoo!,‎ 4 décembre 2009 (consulté le 3 juillet 2011)
  10. a et b (de) « Gold-/Platin-Datenbank », sur Bundesverband Musikindustrie (consulté le 3 juillet 2011)
  11. a et b (de) « Gold & Platin », sur International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 3 juillet 2011)
  12. a, b et c (en) « Certified Awards Search », sur British Phonographic Industry (consulté le 3 juillet 2011)
  13. a et b (de) « Awards 1994 », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 3 juillet 2011)
  14. a et b (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2008 Albums », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 3 juillet 2011)
  15. (en) « ARIA Charts - End Of Year Charts - Top 50 Albums 1994 », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 3 juillet 2011)
  16. (en) « Mariah Carey's "#1's" », sur Billboard (consulté le 3 juillet 2011)
  17. a et b (en) Steve McClure, « Carey's Ubiquitous Japanese Success », sur Billboard,‎ 27 janvier 1996 (consulté le 3 juillet 2011)
  18. a et b (ja) « 年度別ミリオンセラー一覧 1994年 », sur Recording Industry Association of Japan (consulté le 3 juillet 2011)
  19. a et b (en) « Mariah Carey's 'All I Want For Christmas Is You' Is World's First Double Platinum Holiday Ringtone », sur PR Newswire (consulté le 3 juillet 2011)
  20. (en) Tom Thompson, « Pop CDs of the week: Mariah Carey, Pete Molinari and more... », sur The Daily Telegraph,‎ 19 avril 2008 (consulté le 3 juillet 2011)
  21. (en) Sasha Frere-Jones, « On Top », sur The New Yorker,‎ 3 avril 2006 (consulté le 3 juillet 2011)
  22. (en) Dan Hancox, « Sounds of the season », sur The National,‎ 26 novembre 2010 (consulté le 3 juillet 2011)
  23. (en) « Old chestnuts roasting: ghosts of Christmas music past », sur The Independent,‎ 11 décembre 2007 (consulté le 3 juillet 2011)
  24. (en) « Mariah Carey Previews Christmas Album », sur Rap-Up (consulté le 3 juillet 2011)
  25. (en) « Mariah Carey makes new 'Push' into acting », sur Daily News,‎ 22 septembre 2008 (consulté le 2 juillet 2011)
  26. a et b Mariah Carey (1994). Crédits de l'album Merry Christmas. Columbia Records
  27. (de) « Chartverfolgung > Mariah Carey > Merry Christmas », sur Media Control Charts (consulté le 3 juillet 2011)
  28. (en) « Mariah Carey - Merry Christmas (album) », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 3 juillet 2011)
  29. (de) « Mariah Carey - Merry Christmas (album) », sur Ö3 Austria Top 40 (consulté le 3 juillet 2011)
  30. (en) « Hits of the World », Billboard, vol. 106, no 49,‎ 3 décembre 1994 (ISSN 006-2510, lire en ligne)
  31. (en) « Top Albums/CDs - Volume 60, No. 22, December 19 1994 », sur RPM (consulté le 3 juillet 2011)
  32. (en) « Gold & Platinum Certification », sur Canadian Recording Industry Association (consulté le 3 juillet 2011)
  33. a et b (en) « Hits of the World », Billboard, vol. 106, no 52,‎ 24 décembre 1994 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  34. a et b (en) « Hits of the World », Billboard, vol. 107, no 2,‎ 14 janvier 1995 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  35. (en) « IFPI Platinum Europe Awards », sur International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 3 juillet 2011)
  36. (en) « Mariah Carey - Merry Christmas (album) », sur Greek Charts.com (consulté le 3 juillet 2011)
  37. (hu) « Top 40 album- és válogatáslemez- lista », sur Mahasz (consulté le 3 juillet 2011)
  38. (ja) « ゴールドディスク大賞受賞者一覧 », sur Oricon (consulté le 3 juillet 2011)
  39. (ja) « 年度別ミリオンセラー一覧 1994年 », sur Recording Industry Association of Japan (consulté le 3 juillet 2011)
  40. (en) « Mariah Carey - Merry Christmas (album) », sur VG-lista (consulté le 3 juillet 2011)
  41. (no) « IFPI Norsk platebransje », sur International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 3 juillet 2011)
  42. (en) « Mariah Carey - Merry Christmas (album) », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 3 juillet 2011)
  43. (nl) « Mariah Carey - Merry Christmas (album) », sur Dutch Top 40 (consulté le 3 juillet 2011)
  44. (nl) « Goud / Platina », sur Nederlandse Vereniging van Producenten en Importeurs van beeld- en geluidsdragers (consulté le 3 juillet 2011)
  45. (en) « Top 40 Official UK Albums Chart Archive », sur Official Charts Company (consulté le 3 juillet 2011)
  46. (en) « Mariah Carey - Merry Christmas (album) », sur Sverigetopplistan (consulté le 3 juillet 2011)
  47. (de) « Mariah Carey - Merry Christmas (album) », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 3 juillet 2011)
  48. a, b et c (en) « Merry Christmas - Mariah Carey », sur Billboard (consulté le 3 juillet 2011)
  49. (en) « Mariah Carey Albums & Songs Chart History: Hot 100 », sur Billboard (consulté le 19 avril 2011)
  50. (en) « Mariah Carey Album & Song Chart History: Hot R&B/Hip-Hop Songs », sur Billboard (consulté le 19 avril 2011)
  51. (de) « Chartverfolgung > Mariah Carey > Single », sur Media Control Charts (consulté le 3 juillet 2011)
  52. (en) « Discographie de Mariah Carey », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 19 avril 2011)
  53. (en) « Discographie de Mariah Carey Singles », sur RPM (consulté le 19 avril 2011)
  54. (fr) « Discographie de Mariah Carey Singles », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 19 avril 2011)
  55. (nl) « Discographie de Mariah Carey Singles », sur Dutch Top 40 (consulté le 19 avril 2011)
  56. (en) « Discographie de Mariah Carey Singles », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 19 avril 2011)
  57. (en) « Discographie de Mariah Carey », sur Official Charts Company (consulté le 19 avril 2011)
  58. (de) « Discographie de Mariah Carey Singles », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 19 avril 2011)
  59. (en) « Guld og platina 2008 », sur International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 3 juillet 2011)
  60. (en) Steve McClure, « The World's Number-Two Music Market Is No Afterhought », sur Billboard,‎ 5 août 1995 (consulté le 3 juillet 2011)
  61. (en) « Mariah Carey Official Top 20 Best Selling Singles », sur MTV (consulté le 3 juillet 2011)
  62. (en) Gary Trust, « 20/20 'Vision': Mariah Marks Milestone », sur Billboard,‎ 2 juin 2010 (consulté le 3 juillet 2011)

Références bibliographiques

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Chris Nickson 1998, p. 133
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Chris Nickson 1998, p. 134
  3. (en) Bob McCann, Encyclopedia of African American Actresses in Film and Television, Jefferson, McFarland & Co.,‎ 2010 (ISBN 978-0-7864-3790-0, LCCN 2009037436), p. 69
  4. (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos: año a año, 1959–2002, Madrid, Fundación Autor-SGAE,‎ 2003, 1e éd. (ISBN 978-84-8048-639-2, OCLC 63697296)
  5. (en) Dean Scapolo, The Complete New Zealand Music Charts 1966–2006, Wellington, Maurienne House,‎ 2007, 1e éd., poche (ISBN 978-1-877443-00-8, LCCN 2007532800)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Chris Nickson, Mariah Carey revisited: her story, ST. Martin's Press,‎ 1998 (ISBN 0-312-19512-5) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article