Merkel-Raute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photographie d'Angela Merkel faisant son renommé « losange ».

Le Merkel-Raute (en français, « Losange de Merkel ») est une position adoptée par la chancelière allemande Angela Merkel où elle joint les mains en accolant ses deux pouces vers le haut tandis que « les index, les majeurs et les annulaires et parfois les auriculaires se rejoignent également mais pointent ni vraiment vers l'avant ni vraiment vers le bas »[1]. Il a progressivement été accepté et réemployé jusqu'à devenir sa marque de fabrique et servir à des fins politiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Angela Merkel a expliqué que cette position provient d'un certain inconfort : « Je me suis simplement demandée : “que faire de mes bras ?” C'est ainsi qu'est né ce geste »[2].

À l'origine source de moqueries, le geste de la chancelière a progressivement été accepté et réemployé, tant par ses adversaires que par ses soutiens, jusqu'à devenir sa marque de fabrique et même un enjeu politique de l’élection fédérale de 2013. Effectivement, la CDU, parti d'Angela Merkel, a créé une affiche de 20 m sur 70 m placardée près de la gare centrale de Berlin où apparaît le « losange de Merkel » constitué de milliers de photographies de mains. Sur l'autre face de l'immeuble, le slogan du parti apparaît : « Deutschlands Zukunft in guten Händen »[3]. Il est traduit par :

  • « L’Allemagne a besoin d’être entre de bonnes mains »[4] ;
  • « L’avenir de l’Allemagne est entre de bonnes mains »[5] ;
  • « L'avenir de l'Allemagne dans de bonnes mains » (le slogan allemand ne comporte en effet aucun verbe)[6] ;
  • « Le futur de l'Allemagne entre de bonnes mains »[7].

Très critiquée par l'opposition qui y a vu un culte de la personnalité[6], la mise en avant de la posture de Merkel marque un revirement, son attitude s'est transformée en un signe de stabilité et de force et n'est plus vue comme une marque de gaucherie : le Merkel-Raute est devenu « probablement un des gestes de la main les plus reconnaissables dans le monde »[8],[9].

Depuis son installation, l'affiche géante du CDU jouit d'une grande popularité sur Internet, surtout auprès des utilisateurs de réseaux sociaux[10],[11]. La publication d'illustrations retouchées à l'aide de logiciels a donné naissance à un mème Internet, les plus connues superposant les mains d'Angela Merkel sur une photo de Mr. Burns (dont la marque commerciale ressemble à la même position), Grumpy Cat, Spock et d'autres[12],[13],[14].

Dans ses communications Internet, le CDU a adopté l'émoticône <> en tant que symbole du Merkel-Raute. Par exemple, il a organisé un concours sur sa page Facebook où les internautes ont été invités à s'exprimer en utilisant « <> » dans le but de gagner un sac portant un imprimé de l'affiche de la campagne susmentionnée[15],[16]. Le parti a aussi utilisé l'émoticône à la fin d'une vidéo promotionnelle diffusée vers la fin 2013[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Friedemann Weise, « Législatives allemandes : les mains de Merkel font le buzz », sur http://www.leparisien.fr/,‎ 14 septembre 2013 (consulté le 11 janvier 2014)
  2. « Vie privée: Angela Merkel se livre (un peu) », sur http://www.slate.fr/,‎ 3 mai 2013 (consulté le 11 janvier 2014)
  3. (de) Philipp Wittrock, « Riesenplakat der CDU: Maxima Merkel », Der Spiegel,‎ 2 septembre 2013 (lire en ligne)
  4. « «Angela Merkel n'est pas une idéologue. C'est une pragmatique» », Libération,‎ 23 septembre 2013 (lire en ligne)
  5. Nathalie Versieux, « Le mystère Angela », Le Temps,‎ 18 septembre 2013 (lire en ligne)
  6. a et b J. Lgg., « Angela Merkel entre de mauvaises mains... », La Libre,‎ 18 septembre 2013 (lire en ligne)
  7. Gwénaëlle Deboutte, « Législatives allemandes : Merkel imbattable ? », Jeune Afrique,‎ 16 septembre 2013 (lire en ligne)
  8. (en) Kate Connely, « 'Merkel diamond' takes centre stage in German election campaign », The Guardian,‎ 3 septembre 2013 (lire en ligne)
  9. Annabelle Georgen, « Les mains de Merkel, bon coup de comm' ou culte de la personnalité ? », sur http://www.slate.fr/,‎ 5 septembre 2013 (consulté le 11 janvier 2014)
  10. « Wahlkampf mit der "Merkel-Raute" », Deutsche Welle,‎ 5 septembre 2013 (lire en ligne)
  11. Michael Kelley, « The Internet Is Having A Field Day With This Gigantic Billboard Of Angela Merkel's Hands », Business Insider,‎ 6 septembre 2013 (lire en ligne)
  12. Antoine Goldet, « Un coup de com de la CDU détourné par les internautes. », Libération,‎ 16 septembre 2013 (lire en ligne)
  13. « tumblr.com: Merkel-Raute » (consulté le 8 septembre 2013)
  14. (de) « Merkelraute wird zur Lachnummer im Netz », Bild,‎ 6 septembre 2013 (lire en ligne)
  15. « CDU's photos », CDU (consulté le 3 janvier 2014)
  16. « Gewinnen Sie eine Tasche aus dem CDU-Shop! », CDU.de, CDU (consulté le 3 janvier 2014)
  17. « 2013 in Bildern - der CDU.TV-Jahresrückblick », YouTube - cdutv, CDU (consulté le 3 janvier 2014)

Sur les autres projets Wikimedia :