Mera Peak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mera Peak
Vue sur le sommet du Mera Peak.
Vue sur le sommet du Mera Peak.
Géographie
Altitude 6 476 m
Massif Himalaya
Coordonnées 27° 42′ 32″ N 86° 52′ 07″ E / 27.709, 86.8685 ()27° 42′ 32″ Nord 86° 52′ 07″ Est / 27.709, 86.8685 ()  
Administration
Pays Drapeau du Népal Népal
Région de développement Est
Zone Sagarmatha
Ascension
Première 29 octobre 1973 par Marcel Jolly, Lucien Honnilh, Gérard Bourg, Lucien Limargues et Ang Lakhpa

Géolocalisation sur la carte : Népal

(Voir situation sur carte : Népal)
Mera Peak

Le Mera Peak est un sommet népalais se situant en Himalaya dans la région de l'Everest plus exactement dans la vallée de l'Hinku ('Lait' en népalais). Il culmine à 6 476 m et il fait partie des trekking peaks.

Depuis le Mera Peak, il est possible de voir plusieurs sommets importants de l'Himalaya : l'Everest, le Lhotse, le Cho Oyu, le Makalu, l'Ama Dablam et le Kangchenjunga

Ascensions[modifier | modifier le code]

  • 1953 - Première ascension par J.O.M. Roberts et Tensing Sherpa le 20 mai. Ils ont arrêté à peu de distance du sommet[1].
  • 1973 - Première ascension au sommet par Marcel Jolly[2], Lucien Honnilh, Gérard Bourg, Lucien Limargues et Ang Lakhpa le 29 octobre. Ils ont escaladé les pentes glacées et à pic du côté nord[1].

Projet Mera[modifier | modifier le code]

En mai et juin 2008, dans le cadre de l'émission de vulgarisation scientifique Découverte de Radio-Canada, un groupe de sept baby boomers dont l'animateur Charles Tisseyre tentent (et réussissent, pour la plupart d'entre eux) l'ascension du Mera[3]. Cette expédition scientifique menée par l'Institut de cardiologie de Montréal et le CHUM a pour but de démontrer qu'il est possible pour des personnes sédentaires et en surcharge pondérale de changer leurs habitudes de vie et d'acquérir une forme physique suffisante pour une expédition aussi difficile.

Un documentaire réalisé par Yanick Rose relatant cette expédition est présenté au festival Pariscience 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] The American Alpine Journal, 1976, p.518
  2. Histoire - Pyrénéa, un club sur le site de Pyrénéa Sports
  3. Dossier Les multiples visages de la vieillesse sur le site de Radio-Canada