Mer de Bohai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bohai.
Mer de Bohai
Carte de la mer de Bohai.
Carte de la mer de Bohai.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Subdivisions
territoriales
Hebei, Liaoning, Shandong, Tianjin
Géographie physique
Type Mer bordière
Localisation Mer Jaune (océan Pacifique)
Coordonnées 39° 04′ 44″ N 119° 55′ 36″ E / 39.0789, 119.9267 ()39° 04′ 44″ Nord 119° 55′ 36″ Est / 39.0789, 119.9267 ()  
Subdivisions Baie de Bohai, baie de Laizhou, baie de Liaodong
Superficie 78 000 km2

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Mer de Bohai

La mer de Bohai ou golfe de Bohai, en mandarin 渤海, en pinyin Bó Hǎi, constitue un bras de la mer Jaune d'environ 78 000 km2 baignant une partie de la côte septentrionale de la Chine. Il s'agit d'une mer bordière. Elle était appelée anciennement golfe de Pé-Tché-Li ou Pétchili (pinyin Beizhili, d'après l'ancien nom de la province du Hebei).

Localisation[modifier | modifier le code]

Communiquant par le détroit de Bohai avec la mer Jaune située à l'Est, elle est délimitée au Sud par la péninsule du Shandong et à l'est par celle du Liaodong qui la sépare du golfe de Corée. Elle comporte plusieurs baies : celle de Liaodong au Nord-Est, celle de Bohai à l'Ouest et celle de Laizhou au Sud.

Elle borde les provinces chinoises de Shandong, de Hebei, du Liaoning, et de la municipalité de Tianjin, ainsi que les ports de Yingkou et Tianjin. Elle reçoit les eaux du Huang He (fleuve Jaune). C'est de plus la mer la plus proche de Pékin.

On y a découvert du gaz et du pétrole.

Il existe un projet de tunnel ferroviaire sous la mer de Bohai, au niveau du détroit, entre Dalian au Liaoning et Yantai au Shandong. D'une longueur prévue de 123 kilomètres, celui-ci serait d'une longueur supérieure à l'addition des deux plus grands tunnels de ce type existants, le tunnel sous la Manche et le tunnel du Seikan[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 598, la flotte Sui, envoyée par l'empereur Wendi contre le Koguryo, et commandée par l'amiral Zhou Luohou, qui a subi des tempêtes meurtrières, rencontre la flotte coréenne commandée par l'amiral Gang Isik qui la détruit. On estime que la flotte chinoise a perdu dans ce conflit 90 % de ses navires.

Vue de Bijia depuis la mer de Bohai.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :