Mer calme et heureux voyage (Mendelssohn)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mer calme et heureux voyage.

L'ouverture Mer calme et heureux voyage (Meeresstille und glückliche Fahrt) en ré majeur, opus 27, est une œuvre de Felix Mendelssohn datant de 1828.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut écrite en privé le 7 septembre à Berlin, sous la direction du compositeur. L'œuvre illustre musicalement deux petits poèmes de Goethe évoquant une traversée maritime.

Analyse[modifier | modifier le code]

Elle comporte deux parties : un bref Adagio, qui fait état d'une mer calme mais inquiétante (« Un silence profond règne dans l'eau »), suivi d'un Allegro, qui se développe amplement à partir d'un motif exposé par une flûte (« La nuée se déchire, le ciel devient clair »). Le morceau se termine par une fanfare de trompettes qui suggère le soulagement et la joie d'avoir regagné la terre ferme sans encombre.

L'instrumentation habile de cette ouverture en fait une page attrayante de musique symphonique. Son exécution dure approximativement 12 minutes.