Mensonges et Cie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mensonges et Cie est un roman de science-fiction de l'écrivain américain Philip K. Dick, paru sous le titre Lies, Inc. en 1966 aux éditions Ace Books puis traduit en français en 1984 aux éditions Robert Laffont.

Ce roman a eu une histoire éditoriale complexe[1].

  • Son premier avatar date de 1964, sous la forme d'une nouvelle publiée dans Fantastic Stories sous le titre The Unteleported Man.
  • Philip K. Dick écrit une version longue en 1965, mais finalement Ace Books préfère publier la version d'origine en 1966.
  • Philip K. Dick admet en 1977 qu'il souhaite réécrire cette version longue.
  • Berkley Books achète le droits en 1979, et publie en 1982 la version longue de 1965, mais avec quatre pages manquantes.
  • En 1984, un éditeur britannique publie une version révisée par Philip K. Dick en 1979, les « trous » étant bouchés par John Sladeck.
  • En 1986, on retrouve les quatre pages manquantes. Ces textes ne seront alors publiés que par la Philip K. Dick Society[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Consultez la liste des éditions de cette œuvre :
Mensonges et Cie.
  1. Voir l'appendice de Dédales sans fin.
  2. Voir [1] par exemple.