Liste des menhirs du Var

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Menhirs du Var)
Aller à : navigation, rechercher

Présentation[modifier | modifier le code]

Cet article liste les menhirs situés dans le département du Var (France) par ordre de localité[1].

  • Le Midi recèle la plus grande concentration de mégalithes en France[2] : près de 1000 dolmens en Aveyron, 800 dolmens en Ardèche, 800 dolmens en Quercy, 550 dolmens dans l'Hérault, 400 en Lozère : ils sont le témoignage d'une civilisation vieille de quelque 5000 ans.
  • Cet état résulte vraisemblablement du fait que l'expansion néolithique depuis l'Asie mineure vers l'Europe s'est faite après celle de l'Asie par deux voies principales :
  • Le Var, lui, possède le patrimoine mégalithique le plus important de Provence[4].
  • Autant les dolmens font l'unanimité pour reconnaître leur fonction de tombe collective, le plus souvent enfouie dans un tumulus, autant, pour les menhirs, on en est réduit aux hypothèses. L'association dolmen-menhir se rencontre rarement.
  • Concernant les seuls menhirs, il existe une tendance pour distinguer les simples pierres plantées brute et les pierres dressées mises en forme par bouchardage et polissage.
  • Leur motivation parait moins liée à des rites funéraires, mais plus à un marquage et une anthropisation de territoires.
  • Parmi ces pierres mises en forme, il existe une tendance à distinguer les Statue-menhirs (anthropomorphes) et les Statues-stèles, plus petites, avec un anthropomorphisme réduit à des symboles (coiffe, arme, phallus).
  • l'appellation de stèle est réservée à des pierres plantées de taille plus petite et destinées à signaler les tombes individuelles.
  • le cromlec'h désignait un ensemble de menhirs formant un cercle. Pour les anglo-saxons, il sert à caractériser la chambre ou "cella" d'un dolmen.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les menhirs du Var sont taillés dans des matériaux relativement tendres : calcaire, schistes, grès, voire des roches inimbritiques.

Ces mégalithes présentent les caractéristiques suivantes :

  • Ils sont moins spectaculaires que ceux de Bretagne. On ne retrouve pas d'alignements.
  • On ne retrouve pas de structures anthropomorphes comme en Corse.
  • Le mimétisme phallique non plus n'est pas retrouvé (contrairement à la Corse ou au Sahara).

Certains mégalithes du Var ont été déplacés à travers l'Histoire pour servir de pierre de bornage.

Sévérité des menhirs varois versus richesse et exubérance des menhirs corses. Quelques exemples :

Par commune[modifier | modifier le code]

Les Arcs 
  • ce qui se présente comme un lieu de culte a un aspect très inhabituel car on retrouve de nombreuses stèles non travaillées, dressées ou au sol, sans autre mégalithe associé, ni pierre de couverture. Le plus souvent ces stèles annonçaient un site monumental. De plus, la localisation correspond à celle des dolmens = proche d'une crête, sur le versant exposé au soleil couchant. L'aspect des dalles rappelle celui du dolmen de "Gautabry" à La Londe-les-Maures
Cabasse 
Collobrières 
Menhirs jumeaux de la Ferme Lambert (43° 12′ 59″ N 6° 20′ 15″ E / 43.21639, 6.3375, plus grands menhirs de Provence 
Grimaud 
Le Muy 
  • Les Petignons
Le Plan-de-la-Tour 
Saint-Raphaël 
Sainte-Maxime 
  • Menhir de Mère

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Riba D.: Dolmens et Menhirs de Provence, Serre éd., Nice, 1984 ISBN 2-86410-050-9
  2. ,Costa L.J. : Mégalithismes insulaires en Méditerranée, Errance éd. Paris, 2008, ISBN 978-2-87772-377-0
  3. Daniel Helmer in Premiers bergers de Alpes, de la Préhistoire à l'Antiquité, Infolio éd. CH-1124 Gollion, 2008, ISBN 978-2-88474-095-1
  4. Conseil Général du Var : Les carnets varois du patrimoine n°2 : Les pierres de mémoire, les sites mégalithiques les plus remarquables du Var, CG83 éd.