Mengü Temür

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mengü Temür ou Möngke Temür (en mongol : mönxtömör, Мөнхтөмөр, fer éternel, né eu 13e siècle, mort en 1280) est le khan de la Horde d'or de 1266 ou 1267 à 1280.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Tütüqan; petit-fils de Batu et successeur de son grand-oncle Berké, il lui succède à sa mort à la fin de 1266 ou au début de 1267 et règne jusqu'en 1280.

Il poursuit la politique de ses prédécesseurs. Dans les guerres qui divisèrent les héritiers de Gengis Khan, il prit parti pour l'ogodaïde Qaïdu khan de l'Imil contre le djaghataïde Baraq khan du Turkestan (1267-1269). Il renforce l’alliance avec les Mamelouks, les Seldjouqides et Byzance contre les il-qan. Le pouvoir du khanat de la Horde d’Or est entre les mains de Nogaï, qui mène la Horde dans les Balkans où elle exerce un véritable protectorat jusqu’en 1292. La Horde d’Or prend ses distances vis-à-vis des autres khanats gengiskhanides. Mengü Temür affirme son indépendance en faisant frapper des monnaies sur lesquelles figurent son nom au lieu de celui du grand khan.

Il a pour successeur son frère Tüda Mangü.

Voir aussi[modifier | modifier le code]