Men in Black 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Men in Black III)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Men in Black.

Men in Black 3

alt=Description de l'image Men in black 3.svg.
Titre québécois Hommes en noir 3
Titre original Men in Black 3
Réalisation Barry Sonnenfeld
Scénario Etan Cohen
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Amblin Entertainment
Hemisphere Media Capital
Parkes + MacDonald
Imagenation Abu Dhabi
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Sortie 2012
Durée 103 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Men in Black 3 (stylisé MIB3) ou Hommes en noir 3 au Québec et au Nouveau-Brunswick, est un film américain réalisé par Barry Sonnenfeld, sorti en 2012 en 3D[1],[2] et en IMAX 3D[3]. C'est la suite de Men in Black et Men in Black 2.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 2012, le duo d'agents « Men in Black » J et K fonctionne toujours après 15 ans d'association, mais J s'interroge de plus en plus sur les causes du caractère renfermé de son partenaire. L'agent O, qui a pris la succession de Z à la tête de l'agence, connait les raisons mais les garde pour elle. Sur la Lune, un extraterrestre boglodite très dangereux, Boris l'Animal, s'évade et retourne sur Terre avec un objectif : tuer K, l'agent qui l'a capturé en 1969 et lui a détruit le bras gauche. L'agent K assiste au retour de son vieil ennemi sur Terre, qui le défie et part en lui disant : « Tu es déjà mort, mais tu ne le sais pas encore ». L'agent K avoue plus tard à J que ne pas avoir tué Boris fut sa plus grande erreur, sans donner plus d'explications. J cherche donc de son côté des informations dans les archives de l'agence « Men in Black » mais certaines lui sont interdites d'accès. Dans la nuit qui suit, K disparait et seul J semble se souvenir de lui : pour le reste de l'agence, K est mort sur le terrain à Cap Canaveral le 16 juillet 1969. Mais O comprend par le comportement de J que Boris a remonté le temps et tué K dans le passé, changeant le continuum espace-temps. La mort de K en 1969 a permis une brèche dans le système de sécurité de la Terre et les boglodites se préparent à une invasion. J décide donc de remonter le temps à son tour, partant pour le 15 juillet 1969 afin de retrouver K avant le Boris du présent. Il utilise pour cela un dispositif créé par un compagnon de cellule de Boris, fonctionnant sur la vitesse accumulée, et doit donc sauter du sommet du Chrysler Building ; le fils du compagnon lui explique avant de partir que si J est le seul à se souvenir de K, c'est parce qu'il a vécu les événements qui ont changé l'histoire.

Arrivé en 1969, J part pour Coney Island, où Boris est censé avoir commis son premier meurtre. Là, Boris lui échappe et J est arrêté par K, alors âgé de 29 ans, qui l'emmène aux quartiers du MiB. J y rencontre une version plus jeune de l'agent O et le chef X, mais refuse de donner des informations jusqu'à ce que K le menace avec un neurolyseur géant. J admet donc venir du futur pour empêcher une invasion extraterrestre et arrêter Boris ; K décide de le croire et suit les maigres indices dont J se souvient pour suivre Boris, ce qui les mènent dans un bowling puis dans la Fabrique, le repaire d'Andy Warhol, en réalité un repaire extraterrestre surveillé par l'agent W (Warhol lui-même). Ils y rencontrent aussi Griffin, un extraterrestre Arcadien capable de voir l'ensemble des futurs alternatifs. Celui-ci parvient ainsi à fuir avant que Boris ne vienne pour le tuer. J et K le retrouvent au Shea Stadium, où Griffin leur montre grâce à ses capacités la victoire du championnat de ligue nationale de baseball des Mets de New York avant de confier à K le bouclier Arcnet, un système de défense pour la Terre que K doit placer au sommet de la fusée Apollo 11 afin de le déployer. Peu après, Boris réapparait et tente d'enlever Griffin, mais les deux agents le sauvent.

Arrivés à Cap Canaveral, les deux agents et Griffin sont arrêtés avant d'approcher le site de la fusée par la police militaire. Ils sont remis à un Colonel qui est sur le point de les mettre en détention quand Griffin lui montre le futur et ce que J et K vont accomplir ; le Colonel les accompagne alors vers la fusée. Dans la colonne de lancement, J et K font face aux deux versions de Boris (celle de 1969 et celle de 2012). J utilise le voyage temporel pour prendre l'avantage sur son adversaire, le Boris du futur, et le pousser du sommet de la rampe. K parvient de son côté à détruire le bras gauche du Boris de son époque avant de déposer l'Arcnet sur la fusée, permettant son déploiement. Le décollage de la fusée entraine la mort du Boris de 2012, brûlé par le feu des réacteurs.

Peu après, J part rejoindre K et le Colonel. Il voit K proposer au militaire de rejoindre le MiB, mais le Colonel est tué par le Boris de 1969, juste avant que K ne tue celui-ci sans hésitation. Derrière, J voit un garçon sortir d'un véhicule et demander à voir son père ; J se reconnait dans l'enfant et comprend que le Colonel était son père. J voit ensuite K parler à l'enfant avant de le neurolyser et lui dire que son père est parti mais qu'il doit se souvenir de lui comme d'un héros.

J retourne ensuite dans le présent et rejoint son partenaire âgé. Il lui fait comprendre qu'il connait maintenant l'histoire, et en échange, K lui avoue que ce fut un honneur de l'avoir rencontré ce jour-là, et partent. Griffin, assis quelques sièges plus loin, apprécie d'avoir assisté à cette scène avant de voir que K n'a pas laissé de pourboire ; dans cette version, un astéroïde doit s'abattre sur Terre dans les minutes qui suivent. Cependant, K revient laisser un billet, et l'astéroïde est finalement détruit par une collision avec un satellite artificiel. Griffin avoue son soulagement aux spectateurs, brisant le quatrième mur.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau de la France France : 23 mai 2012
Drapeau des États-Unis États-Unis : 25 mai 2012

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : Version française (VF)[7],[8],[9] et Version québécoise (VQ)[10]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse du projet[modifier | modifier le code]

Le projet a été annoncé le 1er avril 2009 par Rory Bruer, le président de Sony Pictures Entertainment, lors d'une conférence de presse Sony à la ShoWest Convention[11]. En octobre 2009, le scénariste Etan Cohen est officiellement engagé pour écrire le script[12].

En juin 2010, David Koepp est engagé pour remanier le script[13].

Distribution[modifier | modifier le code]

La participation de Will Smith a été confirmée en mars 2010[14], suivie par celle de Tommy Lee Jones, longtemps hésitant, en mai 2010[15].

Le nom de Sacha Baron Cohen a un moment circulé mais ce n'était que des rumeurs infondées[16]. Alec Baldwin et Sharlto Copley avaient été engagés pour jouer dans le film mais ils ont quitté le projet pendant le tournage. Baldwin devait jouer le jeune agent Z dans les années 1960[17],[18]. Rip Torn ne revient pas en tant que Z dans ce troisième volet

La chanteuse de R'n'B, ancienne meneuse des The Pussycat Dolls, Nicole Scherzinger apparaît dans ce troisième film. Une autre chanteuse, Lady Gaga, fait une petite apparition dans le film en tant qu'alien.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du film débute le 16 novembre 2010[19] Mais le tournage est marqué par plusieurs arrêts dès décembre 2010[20]. Les problèmes seraient liés au script, inachevé au début du tournage, et qui aurait nécessité un remaniement en pleine production, notamment pour les scènes se déroulant dans le passé[21]. Ainsi, le tournage aurait été divisé en deux, la première se concentrant ainsi sur les scènes déjà écrites et se déroulant dans le présent[20]. Le tournage reprend officiellement en avril 2011[22].

Lieux de tournage

Musique[modifier | modifier le code]

En mars 2012, il est révélé que la chanson phare du film sera interprétée par le rappeur Pitbull et intitulée Back in Time[24]. Le titre contient un sample du tube des années 1950 Love Is Strange de Mickey & Sylvia[25]. Pitbull et la chanteuse colombienne Shakira ont aussi collaboré pour une autre chanson du film, Get It Started[26]. Ces chansons ne figurent pas sur l'album de la bande originale.

Le film fait par ailleurs référence au groupe The Rolling Stones en faisant passer Mick Jagger pour un extra-terrestre et en diffusant la chanson 2000 Light Years From Home lors de l'arrivée dans le passé de l'agent J.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Toute la musique est composée par Danny Elfman.

Liste des titres
No Titre Durée
1. Men in Black 3 (Main Titles) 5:54
2. Spiky Bulba 2:17
3. The Set-Up 3:35
4. Headquarters 1:59
5. Regret 3:03
6. Wrong 1:02
7. Not Funny 1:48
8. Big Trouble 1:14
9. Out on a Limb 2:00
10. Time Jump 1:14
11. Bad Fortune 1:14
12. Forget Me Not 1:27
13. Into the Past 1:37
14. Griffin Steps Up 1:40
15. True Story 0:41
16. The Prize – Monocycles 3:56
17. Boris Meets Boris 1:26
18. Under the Bridge 5:51
19. The Mission Begins 5:27
20. Mission Accomplished 3:07

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 179 020 854 $[27],[28] 9 septembre 2012 16
Drapeau de la France France 2 129 210 entrées[28] 21 août 2012 13
Monde Monde 624 026 776 $[27] 9 septembre 2012 -

Le film totalise 624 026 776 $ de recettes dans le monde, dont 179 020 854 $ aux États-Unis, pour un budget d'environ 225 000 000 $[4]. Le film est le moins bon de la saga sur le sol américain, mais bat les deux premiers films dans le monde entier[29].

En France, le film enregistre 2 129 210 entrées, dont 558 301 à Paris[30]. Ce 3e volet est bien loin des 5 799 742 entrées de Men in Black[31] et des 4 707 082 entrées de Men in Black 2[32].

Anecdote[modifier | modifier le code]

Un des poissons-aliens représentés dans le restaurant asiatique existe réellement : il s'agit du blobfish, désigné en 2013 comme l'animal le plus laid du monde[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Men in Black 3 : la bande annonce, firasofting.com, 13 décembre 2011
  2. Men in Black 3 is on, gets date and 3D treatment, heatvisionblog.com, 7 mai 2010
  3. On parle de films, 12 septembre 2011
  4. a et b (en) Box-office - Box Office Mojo
  5. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  6. a, b et c Tim Burton, Lady Gaga et Justin Bieber dans Men in Black 3 sur CommeAuCinéma.com
  7. « Fiche de doublage VF du film » sur AlloDoublage, consulté le 14 mai 2012
  8. « Deuxième fiche de doublage VF du film » sur RS Doublage, consulté le 28 mai 2012
  9. « Troisième fiche de doublage VF du film » sur Voxofilm, consulté le 4 août 2012
  10. Carton de doublage VQ sur Doublage.qc.ca, consulté le 27 juin 2012
  11. (en) Sony développe Men in Black 3 et SOS Fantômes 3 - SlashFilm.com
  12. (en) Men in black 3 par l'auteur de Tonnerre sous les tropiques Etan Cohen - SlashFilm.com
  13. David Koepp pour sauver Men In Black 3 - Excessif.com
  14. (en) Le prochain film de Will Smith - SlashFilm.com
  15. (en) Barry Sonnenfeld confirme Will Smith et Tommy Lee Jones pour Men in Black 3 - SlashFilm.com
  16. Sacha Baron Cohen dans Men in Black 3 ? - AlloCiné
  17. : Men in Black 3 : Alec Baldwin quitte le casting
  18. : Sharlto Copley quitte le projet en plein tournage
  19. (en) Début de tournage de Men in Black 3 - Collider.com
  20. a et b Men in Black 3 : des photos et des soucis - AlloCiné
  21. Le tournage à nouveau reporté - Passion-cinéma.com
  22. Men In Black 3 : photos du tournage avec Josh Brolin et Will Smith - ActuCiné.com
  23. Lieux de tournage - Internet Movie Database
  24. Un Pitbull chez les "Men in Black" ! - AlloCiné
  25. (en) Pitbull Goes "Back In Time" With Theme Song to Men in Black™ 3 - The Sacramento Bee.com
  26. Chartsinfrance.net
  27. a et b « MIB 3 », sur Box Office Mojo
  28. a et b « Men in Black 3 », sur JP's Box Office
  29. (en) Box-office saga Men in Black - Box Office Mojo
  30. Box-office Paris MIB 3 - JP's box-office
  31. « Men in Black », sur JP's Box Office
  32. « Men in Black 2 », sur JP's Box Office
  33. « Animal le plus moche du monde : le blobfish, poisson des abysses, remporte le concours », 12/09/2013, Le Huffington Post. Consulté le 25 mars 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]