Memory Alpha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Memory Alpha Logo.png
Logo de Memory Alpha.
Encyclopédie Star Trek de type Wiki.

URL http://memory-alpha.org
Commercial Non
Type de site Encyclopédie / Wiki
Langue(s) allemand, anglais, bulgare, catalan, chinois, français, espagnol, esperanto, néerlandais, polonais, portugais, russe, serbe, suédois, tchèque.
Inscription Optionnelle
Propriétaire En commun
Créé par Dan Carlson
Harry Doddema

Memory Alpha (souvent abrégé MA) est un projet collaboratif wiki et un ouvrage de référence encyclopédique pour des sujets liés à l'univers fictif Star Trek. Conçu par Harry Doddema et Dan Carlson en septembre 2003 et officiellement lancé le 5 décembre de la même année, le projet utilise le modèle wiki grâce au logiciel MediaWiki, et est hébergé par la société Wikia. En mars 2007, Memory Alpha contient plus de 32 300 articles, le plaçant comme l'un des plus gros projets wiki. Memory Alpha est disponible en allemand, anglais, bulgare, catalan, chinois, français, espagnol, esperanto, néerlandais, polonais, portugais, russe, serbe, suédois, tchèque.

Le contenu de Memory Alpha est placé sous la licence Creative Commons d'attribution non-commerciale. Puisque cette licence ne permet pas la réutilisation commerciale, son contenu est incompatible avec la GFDL, et du matériel de ce site ne peut pas être copié dans des projets qui emploient la GFDL. Cette distinction fait de Memory Alpha un "projet sœur" du projet Wikia basé sur la GFDL.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'objectif de Memory Alpha est de créer une base de données vraiment complète et accessible à tous les fans, mais à la base, il n'a pas été conçu exclusivement comme un wiki. Deux soucis principaux ont incité à la création du projet : beaucoup de projets encyclopédiques Star Trek existants restaient inachevés, et les plus prometteurs étaient régulièrement hors-service pour différentes raisons. Voici un exemple inquiétant : en fin d'année 2005, le site Web "TrekPulse" a inexplicablement fermé ses portes pour réapparaître seulement l'année suivante sous le nom de "TrekCore". Les fondateurs du projet, Doddema et Carlson ont donc choisi de dénommer leur futur projet, Memory Alpha ; d'après l'unique et la plus grande base d'information de la Fédération apparue dans l'épisode "Les lumières de Zetar (The Lights of Zetar)", de Star Trek, la série classique.

En y réfléchissant, Doddema et Carlson ont trouvé que le format wiki leur laisserait plus de liberté, de flexibilité et d'extensibilité que n'importe quel autre format qui leur étaient disponibles, et ont finalement décidé de l'employer. Voici la citation de Carlson provenant du site Web "The Charlotte Observer" : "Le concept auquel je suis très attaché avec le wiki est que l'on peut disséminer le travail : chacun peut se mettre à l'œuvre et contribuer à l'intérêt commun"[1]. Après une brève expérience avec le logiciel TikiWiki qu'ils ont trouvé difficile d'utilisation, ils décidèrent de tout migrer sur une base MediaWiki. MediaWiki est reconnue comme la plateforme de choix pour Wikimedia, et a prouvé sa stabilité et son efficacité en tant que logiciel, d'après leurs avis. Il a donc été mis en ligne le 11 novembre 2003 sur un site de test. Quand les tests furent accomplis, Memory Alpha, le site Web, fut officiellement lancé et inauguré le 5 décembre.

Dans les mois suivants, la confection du site s'est accélérée, grâce à un article sur Memory Alpha, le 23 décembre 2003, provenant du site Web "The Trek Nation"[2], un site de fans Star Trek. Le 12 janvier 2004, Memory Alpha atteignit le 1 000e article, mais malheureusement, le 23 mars, la base de données est accidentellement effacée pendant une mise à jour du logiciel MediaWiki. Bien que cela ait causé six semaines de perte de travail, le projet continua à se développer pour finalement inclure des versions hollandaises et allemandes le 10 avril et le 14 mai, respectivement. Il est resté stable jusqu’à l'année suivante, quand les frais d'hébergement du site devinrent trop importants à maintenir par les fondateurs.

En février 2005, Memory Alpha changea de serveur d'hébergement et rejoignit Wikia, une société d'hébergement-wiki libre de profits et mise en place par Jimbo Wales, le fondateur de Wikipedia, et par Angela Beesley, membre du conseil d'administration de la Wikimedia Foundation. Le site devint stable sur Wikia, ouvrant une version suédoise le 5 mai 2005 et une version française, le 5 novembre 2005. Il reçut plusieurs distinctions cette même année : - En septembre 2005, le prix d'excellence Ex Astris Excellentia provenant de Ex Astris Scientia, un site de référence Star Trek - Dans un bulletin du site web de la chaîne américaine Sci Fi Channel daté du 10 octobre 2005, il a été élu comme "Site internet Sci-fi de la semaine"[3]. Mike Sussman, producteur et auteur de Star Trek : Voyager et de Star Trek : Enterprise rejoignit la communauté cette même année[4].

Les problèmes techniques rencontrés auparavant sur l'ancienne plateforme ont amené le logiciel MediaWiki à croire que le projet Memory Alpha a été commencé le 23 novembre 2004, et en dépit de l'inexactitude, cette date a été adoptée ex post facto en tant que "date d'anniversaire" de Memory Alpha. Pour célébrer l'occasion, Uncyclopedia (qui est également hébergé par Wikia) a changé sa page principale le 23 novembre 2005, pour faire une parodie de Memory Alpha. La page satirique a été maintenue sous l'espace de noms "tlh:", pour tlhIngan Hol (le nom Klingon pour la langue Klingon), d'après la manière et sur le modèle qu'ont les wikis pour lier des pages vers d'autres langues[5].

Fin 2005 et début 2006, plusieurs nouvelles caractéristiques ont été ajoutées au site. Parmi celles-ci, un processus de comité de lecture, mis en application le 21 septembre 2005 en réponse aux questions au sujet du processus par lequel les articles sont mis en vedette (voir ci-dessous pour plus d'information)[6]. Le 20 novembre 2005 de cette année, Memory Alpha a commencé un programme dénommé "Babel", et inspiré d'après le modèle de Wikimedia Commons, pour aider les utilisateurs qui parlent la même langue. D'autres innovations récentes incluent un domaine pour des projets d'utilisateur, parfois désignés sous le nom de Wikiprojet sur d'autres wikis, et la couverture des fanfilms.

Le site est resté populaire depuis ses débuts, bien que sa croissance ait ralenti ces derniers temps. Par exemple, c'était le plus grand projet sur Wikia jusqu’à ce qu'en octobre 2005, son nombre d'articles ait été surpassé par Wookieepedia et Uncyclopedia. Aujourd'hui, il contient approximativement 1300 utilisateurs enregistrés (80 qui sont en activité) et plus de 17 millions de pages vues depuis sa migration sur Wikia. En février 2006, il reçoit environ autant que la moitié de visiteurs et de page vues par jour que le site Web Star Trek, selon Alexa[7]. Memory Alpha a influencé la conception d'autres wikicities dédiés aux informations sur des franchises TV, y compris les wikis Dossiers-X [1] et 24 Heures [2]. C'est aussi une ressource employée par les journalistes pour toute information relative à Star Trek[8].

Structure[modifier | modifier le code]

Plusieurs aspects de Memory Alpha le placent indépendamment d'autres travaux de référence, telle que sa méthode de citer des sources. Toute information doit être citée à partir d'une source valide (voir la section du Politique du canon ci-dessous), mais plutôt qu'une liste « d'extraits de travaux » ou de "références", Memory Alpha préfère utiliser des citations intégrées et autonomes, qui sont placées entre parenthèses après la phrase ou la section en question. Pour des épisodes télévisés, elle se compose d'une abréviation pour la série dont l'information provient (par exemple : DS9 pour Star Trek : Deep Space Nine), suivi du nom de l'épisode entouré par des guillemets doubles. Ainsi, afin de citer l'information de Star Trek : La Nouvelle Génération (NG) du pilote "Rendez-vous à Farpoint", on ferait plutôt : (NG: « Rencontre à Farpoint »). La même règle s'applique pour les films, sans le préfixe de la série et en italique au lieu des guillemets.

Les articles sur Memory Alpha sont écrits à partir de deux points de vue : « dans l'univers », qui fait que les articles sont écrits comme si le lecteur faisait partie de l'univers Star Trek, et « de la production », qui parle dans une perspective réelle. Pour des articles « dans l'univers », l'information en arrière-plan de la scène n'est pas comprise dans le corps principal de l'article ; elle est plutôt placée dans une section séparée « arrière-plan » ou incluse en italique avec des tabulations pour la séparer de la perspective « dans l'univers ». La dernière méthode est employée dans les cas ou l'information est particulièrement importante (comme l'information contradictoire provenant de deux sources de canon) ou dans les cas ou il n'y a pas assez d'informations « d'arrière-plan » pour justifier une section séparée. Dans la plupart des cas, la méthode des sections "d'arrière plan" est préférée et les italiques sont très peu employées.

Comme beaucoup de wikis, Memory Alpha possède une section pour les "articles vedettes", ceux censés représenter le meilleur que la communauté doit offrir. Les critères pour cette distinction sont qu'un article doit être bien-écrit, complet (et inclut des citations de sources), précis et incontesté – des critères que n'importe quel article pourrait hypothétiquement accomplir. Cela a causé quelques conflits par rapport aux critères en jeux (voir la section Débats actuels). Pour être élu, un article doit être nommé par un utilisateur et être unanimement soutenu par au moins cinq autres utilisateurs ; toutes les objections doivent être réparables et peuvent être invalidées si considérées irrationnelles ou peu raisonnables. Chaque semaine, un des articles vedettes du site devient "l'article de la semaine" qui peut être affiché sur la page d'accueil du projet.

Plusieurs moyens de communication sont disponibles au-delà des pages de discussion conventionnelles. Le portail de la communauté du site Web est baptisé sous le nom de "l'Avant-Toute", un lieu fréquenté par les personnages de la Nouvelle Génération. Les questions discutées là-bas oscillent entre les conflits inter-utilisateurs et de nouvelles idées, comme sur la façon dont on peut améliorer le site avec les projets futurs. Un domaine séparé, la "Salle de conférence" existe, elle, pour les discussions et questions liées à ce qui est considéré canon, les anomalies entre les sources, et telles autres matières. Cependant, les sujets et discussions "meta-Trek" (un terme utilisé pour tout ce qui est lié à Star Trek, mais qui ne concerne en aucune manière Memory Alpha) ne sont pas discutés sur le wiki ; un chatroom IRC existe pour ces discussions.

Politique du canon[modifier | modifier le code]

La question du canon Star Trek a longtemps été source de débat au sein des fans. Memory Alpha a défini sa propre politique du canon. Bien que Star Trek, la série animée (TAS) soit officiellement considéré apocryphe par Paramount Pictures, Memory Alpha l'inclut pour de nombreuses raisons, comme le fait que Gene Roddenberry et la plupart du casting de la série classique furent impliqués, de même on trouve des références à TAS dans les séries suivantes. Les informations de Star Trek Encyclopedia et Star Trek Chronology sont généralement acceptées sur MA aussi longtemps qu'ils ne contredisent pas les événements « établis » (à l'écran). Les informations spéculatives ou conflictuelles avec les évidences du « canon », bien que rares, doivent être ignorées ; de cette manière, MA est légèrement subjectif.

D'autres sources ne sont pas incluses comme canon, mais sont relatés par MA d'une manière la distinguant des autres ressources Trek. Les livres, comics, et jeux de rôle sont inclus comme articles de merchandising, et les informations uniques ou nouvelles de cette source sont relatés sur la page du produit. Par exemple, dans la série de romans Star Trek: New Frontier, une nouvelle série de personnages est introduite dans l'univers Trek, et leur vaisseau est le USS Excalibur. Les personnages, vaisseaux, et informations des livres New Frontier seront inclus sur la page des livres correspondants, mais ne bénéficieront pas de pages individuelles à l'intérieur de MA. De cette manière, la communauté distingue le « canon » de l'« apocryphe » tout en permettant d'être complet.

Débats actuels[modifier | modifier le code]

Plusieurs questions se posent à la communauté de Memory Alpha. L'une est la question des articles qui devraient se voir donnés le statut d'"article vedette". Selon les règles actuelles de Memory Alpha, autant les sujets majeurs que mineurs sont éligibles ; cependant, la question a été soulevée pour savoir si les critères pour l'élection ne devraient pas être plus subjectifs, c.-à-d., si un sujet n'est pas assez significatif, il ne devrait pas être élu quoi qu'il en soit de l'exhaustivité de l'article sur le sujet[9]. Il n'y a actuellement aucun consensus dans la communauté de Memory Alpha sur ce sujet, et il n'y a pas eu de changement de politique sur le statut d'"article vedette", pour le moment.

La question de ce que Memory Alpha doit inclure est un sujet récurrent du projet depuis sa création. Sur la page d'accueil du projet, il se décrit comme "un projet de collaboration pour créer l'encyclopédie et la référence la plus complête, la plus précise, et accessible pour tout ce qui est lié à "Star Trek", mais les fans ont souvent différentes interprétations de ce que signifie "tout". Dans certains cas, un ou plusieurs utilisateurs ajoutent du contenu à propos d'un sujet – comme un site Web, un club de fans ou une parodie – mais qui ne "colle pas" aux pages existantes, alors cela nécessite une décision de la communauté s'il faut garder le contenu actuel, et si oui, quoi faire avec lui. De tels incidents ont mené à la création d'un article sur les parodies de Star Trek après que plusieurs questions aient été soulevées à ce sujet pour savoir où mettre l'information liée à ce sujet, mais qui ne fait pas partie de la franchise Star Trek. Un exemple contradictoire concerne un groupe musical : "The Sunspots", se composant de Patrick Stewart, Jonathan Frakes, LeVar Burton et Michael Dorn. Bien que les acteurs impliqués ont tous fait partie de Star Trek : La Nouvelle Génération, plusieurs articles sur le groupe ont été supprimés parce que la communauté a considéré ce sujet non directement lié à la franchise. En date de 2006, des informations sur The Sunspots peuvent être trouvées sur les différents pages des acteurs plutôt que dans un article simple et séparé des acteurs.

Peut-être la question la plus difficile sur Memory Alpha est celle de ces derniers mois concernant la polémique à propos de leur politique du canon. Hormis des questions de longueur et l'utilisation excessive de formalisations, cette nouvelle politique a été remise en question par plusieurs utilisateurs réguliers du site en raison de sa règle spécifiant que des articles et l'information qui n'ont pas été vues sur-écran mais dérivant de sources officielles de la production ne sont pas considérés canon (ou "canoniques"). Les archivistes du site sont divisés si on devrait permettre à une telle information d'être canon ; certains ne veulent seulement admettre que ce qui est déjà passé sur-écran tandis que d'autres souhaitent inclure ce qui a été à l'origine prévu d'être sur-écran mais jamais réalisé comme tel, comme l'information provenant de scènes supprimées, des ébauches de manuscrit, etc. D'autres archivistes croient qu'une telle information peut être incluse à condition qu'elle ne contredise pas ce qui a été vu sur-écran et à condition qu'il énonce la provenance de l'information. En date de juillet 2006, cette discussion est retombée de manière significative, alors que la plupart ont accepté les limites de la nouvelle politique (bien qu'ils attendent toujours une ébauche plus courte et moins "légale")[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Barnett, Cynthia (September 1, 2005). "Wiki mania". Florida Trend, Vol. 48, No. 5; Pg. 62; ISSN: 0015-4326.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Article d'Ellen Lee (1er janvier 2006), p. 4E - "The world's gone wild for everything wiki-wise" du site (en) "The Charlotte Observer".
  2. (en) The Trek Nation
  3. (en) "Sci-Fi Site of the Week - October 10, 2005: Memory Alpha" - Traduction de l'article (fr) ici
  4. Certaines (mais pas toutes) des distinctions de Memory Alpha peuvent être trouvées sur la (en) page des annonces de Memory Alpha. Les liens (en) Ex Astris Excellentia award et (en) SciFi newsletter se trouvent parmi les annonces. L'identité de M. Sussman sur Memory Alpha a été vérifiée comme authentique ; voir sa (en) page de discussion pour plus de détails.
  5. La page (en) "Happy Birthday, Memory Alpha!" du site web Uncyclopedia.
  6. La question actuelle a été à l'origine posée par l'utilisateur AJHalliwell le 15 juillet de cette année, et une discussion suivante a eu comme conséquence la création du (en) comité de lecture de Memory Alpha. Selon (en) l'historique de la page "comité de lecture", elle a été créée par l'utilisateur Cid Highwind à 22h53, le 21 septembre 2005 UTC.
  7. N'importe quel compte d'utilisateur sur Memory Alpha devrait être traité comme plus enclin à l'erreur parce que les utilisateurs de Memory Alpha sont mis en commun avec ceux des autres sites de Wikia. Une liste complète des éditeurs se trouve sur (en) une page de maintenance de Memory Alpha, mais l'évaluation des 80 utilisateurs est basée sur une (en) liste volontaire des utilisateurs (qui s'appellent eux-mêmes les "archivistes"). Le nombre de pages vues, qui est plus facile à mesurer, peut être trouvé sur la (en) page de statistiques. La citation d'Alexa est basée sur une (en) comparaison de pages vues le 6 février 2005.
  8. Barron, James "It's an Auction, Jim, But Not as We Know It." New York Times. (Late Edition (East Coast)). New York, N.Y.: Jul 6, 2006. pg. B.3
  9. (en) Discussion de Hippocrates Noah sur Memory Alpha, sur le statut d'article vedette, avec un niveau sans précédent de discussion lié à la nomination.
  10. (en) MemoryAlpha:Memory Alpha:Canon policy : la politique du canon

Liens externes[modifier | modifier le code]