Melozzo de Forlì

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Melozzo da Forli)
Aller à : navigation, rechercher
Tête d'ange avec luth.
Perspective en contre-plongée à Loreto.

Ambrosi Melozzo, ou Marco di Giuliano degli Ambrogi, ou Melozzo di Giuliano degli Ambrogi, dit Melozzo de Forlì ou bien Melozzo da Forlì (Forlì 1438 - 1494), est un peintre italien, qui fut le meilleur représentant de l'école de Forlì des XVe et XVIe siècles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès 1469, il est à Rome et il peint Saint Marc l'Évangéliste et Saint Marc pape (Basilique Saint Marc, Rome). En 1470, il est à Urbino, où il projette le cabinet de Frederico di Montefeltre, et où il peint les deux volets d'orgue d'une Annonciation à présent aux Offices.
De retour à Rome, sa réputation de maître de la perspective bien établie, il commence les travaux d'aménagement de la bibliothèque vaticane, dont il subsiste la fresque de l'Investiture de Platina comme Préfet de la Bibliothèque (Pinacothèque vaticane).
De son œuvre suivante, la fresque peinte à l'abside des Saints Apôtres, il reste quelques fragments conservés au Quirinal et à pinacothèque vaticane. Assistés d'aides, il achève en 1484 la décoration de la voûte de la chapelle du Trésor au sanctuaire de Loreto. Après un voyage à Rome et à Ancône, il retourne à Forlì, où il achève, entre 1493 et 1494, son chef-d'œuvre de trompe-l'œil : les fresques de San Biaggio (chapelle Feo), détruite en 1944 par les bombardements[1].
Melozzo de Forlì fut l'un des plus célèbres maîtres de la perspective, reconnu par Giorgio Vasari et Luca Pacioli.

Il a été influencé par Andrea Mantegna et Piero della Francesca.

Melozzo influença des peintres importants de la Renaissance, comme Raphaël, Michel-Ange et Bramante.

Parmi ses disciples, Marco Palmezzano, le plus célèbre, ou Lorenzo da Viterbo, Giovanni Maria Falconetto, Giovanni del Sega et Antoniazzo Romano également connu sous le nom de Antonio Aquili.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Pape Sixte IV installant Bartolommeo Platina à la direction des bibliothèques Vaticanes (v. 1480), fresque reportée sur toile, 370 × 315 cm, musées du Vatican, Rome.
  • L'Ange Gabriel et La Vierge de Annonciation, Musée des Offices, Florence. Ces deux tableaux (116 × 60 cm) étaient monochromes et décoraient un buffet d'orgue. Les couleurs ont été appliquées à la fin du XVe siècle. La partie supérieure des panneaux ayant été tronquée, les figures des saints au revers sont aujourd'hui sans tête[2].
  • Ange musicien, Ange musicien avec violon, Ange jouant du luth, fresques (v. 1480), musées du Vatican, Rome.
  • Ézéchiel et l'Ange emportant le calice de la passion de la sacristie de Saint-Marc (1477), sanctuaire Santa Casa, Loreto.
  • Amos et l'Ange emportant les pinces de la passion de saint Marc (1477), sanctuaire Santa Casa, Loreto.
  • Ange Musicien, Musée du Prado, Madrid.
  • Christ triomphant, fresque (v. 1480), palais du Quirinal, Rome.
  • Annonciation, fresque, Panthéon, Rome.
  • Fresques, coupole du sanctuaire, Loreto.
  • Le Pileur de poivre, fresque, Musée communal, Forlì.
Attribution récente 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roberta Bartoli, « Notices biographiques », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, Éditions Place des Victoires,‎ 2000, p. 657
  2. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires,‎ 2000 (ISBN 2-84459-006-3), p. 84

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :