Meloidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La famille des méloidés est une famille d'insectes hétéromères très hétérogène renfermant des espèces ailées, agiles comme dans les genres Lytta ou Zonabris etc. et des espèces aptères aux élytres déhiscents courts, aux ailes nulles et à l'abdomen énorme comme chez les femelles du genre Meloe.

Description[modifier | modifier le code]

Le développement est complexe avec une hypermétamorphose larvaire représentée le stade particulier de la larve « triongulin ». Les adultes (imago) fréquentent très souvent les fleurs (cas des Sitaris, Zonitis, Zonabris) et pratiquent souvent l'autohémorrhée : rejet par la bouche et les articulations des pattes d'un liquide coloré en rouge riche en cantharidine toxique pour les vertébrés.

Systématique[modifier | modifier le code]

  • La famille des Meloidae a été decrite par l'entomologiste suédois Leonard Gyllenhaal en 1810.
  • Le genre type est Meloe Linnaeus, 1758

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Dans le monde, cette famille compte environ 2000 espèces réparties en 4 sous-familles :

  • Eleticinae Wellman, 1910 [1]
  • Meloinae Gyllenhal, 1810[2] dont les imagos au corps lourd ne peuvent voler : l'abdomen de la femelle n'est qu'un vaste sac à œufs trainé sur le sol et dont les larves sont parasites d'hyménoptères nidifiants (anthophores...)
  • Nemognathinae Laporte, 1840 ou Lyttinae avec des élytres peu sclérifiés et des ailes bien développées
  • Tetraonycinae Bøving and Craighead, 1931

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selander, R.B. 1966: A classification of the genera and higher taxa of the meloid subfamily Eleticinae (Coleoptera). Canadian entomologist, 98: 449-481. doi: 10.4039/Ent98449-5
  2. Gyllenhal, L. 1810: Insecta svecica. Classis l. Coleoptera sive Eleuterata. Vol. 1. Part 2. F. J. Leverentz, Scaris, 660 pp

Sur les autres projets Wikimedia :

Références externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]