Melniboné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Melniboné est une île du cycle d'Elric de l'écrivain de fantasy Michael Moorcock.

Dans la langue de sa population, Melniboné signifie « l'île aux dragons », en raison des dragons (qui ne crachent pas le feu, mais un venin extrêmement inflammable) qui y sont élevés. L'île est situé quelque part dans le grand océan, au large des Jeunes Royaumes. Sa capitale est Imrryr, « la Cité qui rêve », où une tour portant le nom de l'empereur de Melniboné surmonte la cité. Le port d'Imrryr est protégé par un vaste labyrinthe connu des seuls Melnibonéens, ce qui empêche toute intrusion non voulue.

Les Melnibonéens sont une race proche des humains, mais à la morphologie légèrement différente. Ils sont cruels et orgueilleux, et sont naturellement doués pour la sorcellerie.

Pendant 10 000 ans, l'empire de Melniboné domina le monde, mais les nations qu'il dominait se soulevèrent les unes après les autres, profitant de la décadence de l'île et de la raréfaction des dragons, qui doivent dormir pendant de longues périodes afin de refaire leurs forces. Lorsque Elric monte sur le trône, son empire se limite à l'île elle-même. Profitant d'une de ses absences, son cousin Yyrkoon usurpe le trône. Pour le reprendre, Elric prend la tête d'une armada issue des Jeunes Royaume, qui amène la destruction d'Imrryr et la chute de Melniboné, les rares survivants de l'empire devenant de simples mercenaires.