Melissa Chan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Melissa Chan est une journaliste américaine, correspondante d'Al Jazeera en Chine depuis 2007 qui a été expulsée en 2012[1]

C'était la première fois depuis 1998 qu'une journaliste étrangère a été expulsée de Chine[2].

En septembre 2010, Melissa Chan pose la question de l'utilisation de l'argent alloué pour aider les survivants et pour la reconstruction suite au Séisme de 2010 de Yushu. Si les chiffres officiels sont corrects, on pourrait s'attendre à des changements importants sur le terrain. Récemment, le gouvernement a même adopté un règlement exigeant des principales ONG qu'elles transfèrent tous les dons pour le tremblement à des administrateurs locaux. Les fonctionnaires disent que c'est pour mieux suivre - et pour une meilleure utilisation - les 1,57 milliard de dollars américains en dons pour aider les victimes. Mais une telle démarche n'est jamais arrivée auparavant, et cela crée un précédent dont certains disent qu'il est un pas en arrière pour la société civile en Chine, mettant les ONG fermement sous le contrôle du gouvernement[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « China's 'memory holes' swallow up Melissa Chan », BBC (consulté le May 09, 2012)
  2. François Bougon, Chine : une journaliste étrangère expulsée
  3. Melissa Chan, Quake reconstruction efforts and civil society, 20 septembre 2010