Mekong River Commission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une banderole de la MRC à Vientiane.

La Mekong River Commission (MRC) est une commission internationale chargée de promouvoir et de coordonner une aide à la gestion et à l'exploitation des eaux (du bassin du Mékong) et des ressources associées pour un bénéfice mutuel et un bien-être des populations concernées, par le développement de programmes et d'actions planifiés, et par la fournitures de données scientifiques et de règles de conduites environnementales.

Elle comprend quatre pays, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et le Viêtnam.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le comité Mékong (1957–1978)[modifier | modifier le code]

Le comité Mékong intérimaire (1978–1995)[modifier | modifier le code]

Le Mekong River Commission (1995 à nos jours)[modifier | modifier le code]

Instances directoriales[modifier | modifier le code]

Les bureaux de la MRC à Vientiane.

Le MRC est géré par ses quatre pays participants à travers le Comité commun et l'Assemblée générale. Le Comité commun compte un membre par pays, habituellement un haut fonctionnaire civil travaillant au sein d'une commission gouvernementale. Il se réunit trois fois par an pour approuver le budget et les orientations stratégiques. L'Assemblée générale est composée de divers membres de cabinet ministériels et se réunit une fois par an.

Les tâches administratives et techniques sont prises en charge par le secrétariat du MRC, basé à Vientiane, au Laos, dans un siège ouvert en 2005 sur les bords du Mékong. Environ 120 personnes, scientifiques, techniciens ou administrateurs y travaillent sous la direction d'un secrétaire général.

Relations avec la République populaire de Chine et la Birmanie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]