Meknassas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Meknassa ou Miknassa (en tamazight ⵉⵎⴽⵏⴰⵙⵏ, مكناسة) est une tribu zénète originaire de Tunisie, qui a fondé la ville actuelle de Meknès[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondateur de Meknès[modifier | modifier le code]

Ils se sont déplacés vers le centre de l'actuel Maroc et dans l'ouest de l'actuelle Algérie, avec l'avènement de l'islam. Les Meknassa fondèrent Meknès en 757, la ville moderne témoigne encore de leur présence.

Division en groupes[modifier | modifier le code]

En 711, plusieurs membres de la tribu prennent part à la conquête de l'Andalousie aux côtés de Tariq ibn Ziyad et s'installent au nord de Cordoue[réf. nécessaire]. Vers le XIe siècle, ils fondent la dynastie aftaside à Badajoz.

Un groupe prend part au soulèvement de Maysara (739-742) et adoptent l'islam kharidjite. Ils fondèrent l'émirat de Sijilmassa, à la limite nord du Sahara. En s'alliant avec le califat de Cordoue, ils sont en mesure de combattre les attaques des Fatimides. Toutefois, lorsque le chef Meknassa Al-Mutazz s'allie à ces derniers, les Meknassa sont chassés de Sijilmassa par les Maghraouas, alliés des Omeyyades.

Un autre groupe s'allie aux Fatimides contre les Omeyyades ; chassent les Salihids du nord du Maroc en 917. Ils ne maintiennent cependant pas leur résistance face aux Maghraouas. Après plusieurs batailles permanentes dans le nord du Maroc, les Meknassa affaiblis par la lutte sont vaincus par les Almoravides au XIe siècle.

Un dernier groupe occupent les rives de l'oued Larbaâ et l'oued Lahdar, ce qui pourrait confirmer la légende historique selon laquelle les Meknassa ont transité par la région de Taza et ont développé cette ville[réf. nécessaire]. Ils sont finalement défaits et chassés de Taza vers l'ouest par les Ghiata, puis s'installent dans la région de Meknès. D'ailleurs, le nom Taza-Meknassa a été rapporté par des historiens[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ibn Khaldoun, Histoire des berbères[réf. incomplète]