Meisei Gotō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goto.

Meisei Gotō (後藤 明生, Gotō Meisei?, 4 avril 19322 août 1999), également connu sous le nom Akio Gotō, est un écrivain japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Goto est né en Corée du Nord, mais fuit avec sa famille au Kyūshū au Japon tandis qu'il est au collège. Il étudie la littérature russe à l'université Waseda et porte un intérêt particulier à Nicolas Gogol. Il travaille ensuite dans une agence de publicité et une maison d'édition, avant de devenir romancier professionnel en 1968.

Principaux prix[modifier | modifier le code]

Titres publiés (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Shiteki seikatsu, 1969.
  • Waraijigoku, 1969.
  • Nani?, 1970.
  • Kakarenai hōkoku, 1971.
  • Kankei, 1971.
  • En to daen no sekai, 1972.
  • Gotō Meisei shū, 1972.
  • Hasamiuchi (« Attaqué des deux côtés »), 1973.
  • Yonjissai no Oburōmofu, 1973.
  • Fumbet suzakari no mufumbetsu, 1974.
  • Fushigi na temaneki, 1975.
  • Nemuri otoko no me, 1975.
  • Ōinaru mujun, 1975.
  • Omoigawa, 1975.
  • Ugetsu monogatari kikō, 1975.
  • Meguriai, 1976.
  • Hasamiuchi, 1977.
  • Waraizaka, 1977.
  • Yukikaeri, 1977.
  • Yume katari (« Les rêves parlent »)
  • Sake neko ningen, 1978.
  • Torashima, 1978.
  • Yonjissai no Oburōmofu (四十歲 の オブローモフ), Tōkyō : Ōbunsha, 1978.
  • Yume to yume no aida, 1978.
  • Hari no ana kara, 1979.
  • Uso no yō na nichijō, 1979.
  • Hachigatsu, 1980.
  • Contes de pluie et de lune, Harusame monogatari, 1980.
  • Mieru sekai, mienai sekai, 1981.
  • Warai no hōhō : aruiwa Nikorai Gōgori (笑い の 方法 : あるいは ニコライ ゴーゴリ), Tōkyō : Chūō Kōronsha, 1981.
  • Yoshinodayu (吉野大夫), 1981.
  • Fukushū no jidai, Tōkyō : Fukutake Shoten, 1983.
  • Nanji no rinjin (汝 の 隣人), Tōkyō : Kawade Shobō Shinsha, 1983.
  • Shōsetsu ikani yomi ikani kaku ka, 1983.
  • Omocha no chi, chi, chi (おもちゃ の 知、 知、 知), Tōkyō : Tōjusha, 1984.
  • Bungaku ga kawaru toki (文学 が 変る とき), Tōkyō : Chikuma Shobō, 1987.
  • Kafuka no meikyū : Akumu no hōhō (カフカ の 迷宮 : 悪夢 の 方法 ), Tōkyō : Iwanami Shoten, 1987.
  • Memento mori : Watakushi no shokudō shujutsu taiken (メメント モリ : 私 の 食道 手術 体験), Tōkyō : Chūō Kōronsha, 1990.
  • Sukēpu gōto (スケープ ゴート), Tōkyō : Nihon Bungeisha, 1990.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]