Meindert Hobbema

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Meindert Hobbema

Description de cette image, également commentée ci-après

L'Allée de Middelharnis (1689)
National Gallery, Londres

Naissance 31 octobre 1638
Amsterdam
Décès 7 décembre 1709 (à 71 ans)
Amsterdam
Nationalité hollandais
Activités Peintre paysagistes
Maîtres Jacob van Ruisdael
Moulin à eau (1692),
Musée du Louvre, Paris

Meindert Hobbema, né le 31 octobre 1638, à Amsterdam, et mort dans la même ville le 7 décembre 1709, est l'un des plus grands paysagistes hollandais, élève et ami de Jacob van Ruisdael.

Biographie[modifier | modifier le code]

Meindert Hobbema vit à Amsterdam pendant la seconde moitié du XVIIe siècle. Sa mère meurt alors qu'il est encore enfant et il est placé dans un orphelinat. Il se forme de 1655 à 1657 à l'enseignement de Jacob van Ruisdael[1]. Devenus amis, les deux hommes voyagent à de nombreuses reprises ensemble dans les régions de l'est des Provinces-Unies pour y observer les paysages[2].

Il séjourne également seul dans diverses localités de Hollande, en particulier dans l'est du pays : les sujets qu'il traite (des sites pittoresques, des moulins et des bois) sont tirés des provinces de Drenthe et de Gueldre. D'après le dictionnaire Bouillet « Il connaissait l'art difficile d'employer des nuances claires, tout en donnant beaucoup de vigueur à son coloris. Ses toiles, éclatantes de lumière dans les endroits où tombe le soleil, conservent une douce pénombre dans le reste du paysage ; nul n'a su mieux faire usage des teintes fuyantes. »[3].

Les personnages de ses tableaux étaient souvent l'oeuvre de d'autres peintres comme Adriaen Van de Velde, Nicolaes Berchem ou Johannes Lingelbach[4].

En 1668, il se marie avec Eeltje Vinck, et Jacob van Ruisdael lui sert de témoin[5]. Nommé inspecteur pour l'importation des vins à Amsterdam (jaugeur juré de vins et d'huiles) en 1669, il produit très peu de tableaux après cette date[1], mais a néanmoins peint L'Allée de Middelharnis (1689) et le Moulin à eau du musée du Louvre (1692), considérés comme ses chefs-d'œuvre[6].

Il vit ses dernières années dans une grande pauvreté et meurt en 1709, cinq ans après son épouse[6]. Il est enterré à l'église de Westerkerk[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Biographie de Meindert Hobbema sur oberlin.edu
  2. A Monumental Hobbema sur kunstpedia.com
  3. Dictionnaire universel d’histoire et de géographie Bouillet Chassang sur Wikisource
  4. Article Meindert Hobbema de l'Encyclopedia Universalis
  5. Peter C. Sutton, Dutch & Flemish Paintings, 2002, Frances Lincoln Ltd. p.131, ISBN 0711220107
  6. a et b Émile Michel, L'Art du paysage, 2012, Parkstone International, p.92-95, ISBN 1781603006