Mehdi Belhaj Kacem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mehdi et Kacem.

Mehdi Belhaj Kacem, né le 17 avril 1973 à Paris, est un acteur, écrivain et philosophe franco-tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunessse[modifier | modifier le code]

Né à Paris le 17 avril 1973[1] d'un père tunisien et informaticien et d'une mère française et traductrice, Mehdi Belhaj Kacem passe son enfance en Tunisie, qu'il quitte à l'âge de treize ans.

Romans[modifier | modifier le code]

Il écrit à vingt ans son premier roman, Cancer, publié l'année suivante, en 1994 chez Tristram. Il publie dans la foulée 1993[2].

Son dernier roman est publié en 1996, Vies et morts d’Irène Lepic. Par la suite, il ne publie plus d'œuvre de fiction.

Essais[modifier | modifier le code]

Intéressé par la philosophie, sans formation universitaire en la matière mais par une approche auto-didacte, il publie L'Antéforme, qu'il qualifie de « livre philosophique ».

Par la suite, il publie une vingtaine d'essais, comme Esthétique du chaos ou Society.

Après une rencontre avec Alain Badiou en 2004, il sort en 2009 L'esprit du nihilisme, une ontologique de l'Histoire, que l'auteur considère comme son travail le plus abouti.

Après la révolution tunisienne de 2011, il critique ce dernier dans Après Badiou[3]. Cet essai ne sera suivi d'aucun écho réel ; dépité par ce manque de succès, l'auteur sort un essai La conjuration des tartuffe où il « dénonce » la refus de ses « adversaires » de lui répondre sur le fond de son propos.

Revues[modifier | modifier le code]

Entre 1999 et 2002, Mehdi Belhaj Kacem participe à deux revues : EvidenZ et Tiqqun[4].

La revue EvidenZ est accompagnée d'un collectif d'artistes, le but étant de concrétiser les idées développées dans l'essai Esthétique du chaos. La revue est un échec et s'arrête après deux numéros.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Il participe à deux films et un court-métrage.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mehdi Belhaj Kacem en six dates : articles de presse & portraits dans Libération, Le Monde, Le Matricule des anges
  2. Baptiste Liger, « La pensée selon Mehdi Belhaj Kacem », Lire.fr,‎ décembre 2004-janvier 2005 (consulté le 16 août 2009)
  3. Mehdi Belhaj Kacem, A.B. ou B.A.?, La règle du jeu, 1 février 2011.
  4. postface de la nouvelle édition de L'Essence n de l'amour, p. 86.