Megaman V (Game Boy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Megaman V
image

Éditeur Capcom
Développeur Capcom
Concepteur Tokuro Fujiwara

Date de sortie Icons-flag-jp.png 22 juillet 1994
Icons-flag-us.png 10 septembre 1994[1]
Genre Action/plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Game Boy
Média Cartouche
Langue Anglais

Megaman V, connu au Japon sous le nom de Rockman World 5 (ロックマンワールド5, Rokkuman Wārudo Faibu?), est un jeu vidéo d'action/plates-formes. Il s'agit du cinquième et dernier jeu de Megaman sur Game Boy. Le jeu est compatible avec le Super Game Boy.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors qu'ils se promenaient ensemble, Rock et Roll sont attaqués par Terra, chef d'un groupe d'androïdes extraterrestres connu sous le nom de Stardroïdes. Après s'être transformé en Megaman, Rock tente une attaque contre son adversaire, mais découvre à sa stupéfaction que le Mega-Buster est complètement inefficace. Il est aussitôt terrassé et laissé pour mort.

Quelque temps plus tard, Megaman se réveille sur la table d'opération du laboratoire de son créateur, le professeur Light. Ce dernier est parvenu à le récupérer et à le réparer. Mais l'heure n'est pas aux réjouissances, car Megaman apprend que l'attaque de Terra n'était que le début de l'invasion de la Terre par les Stardroïdes.

Bien décidé à ne pas rester là sans rien faire, Megaman s'engage à prendre sa revanche sur Terra et ses acolytes. Pour l'aider dans sa tâche, le professeur Light lui a remplacé son Mega-Buster par le Mega-Arm, une nouvelle arme beaucoup plus puissante, avec laquelle Megaman peut propulser son avant-bras contre un ennemi et lui infliger de lourds dégâts.

Par ailleurs, le robot bleu dispose désormais d'un nouveau compagnon robotique, le robot-chat Tango.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

À l'instar des autres jeux de la série, Megaman V comporte 8 bosses à éliminer avant de pouvoir accéder aux niveaux plus avancés. Seulement, alors que ses prédécesseur sur Game Boy se contentaient principalement de réutiliser des robots de la série classique sur NES, ce cinquième volet présente des bosses complètement inédits, les Stardroïdes (Space Rulers au Japon) : Neptune, Mercury, Venus, Mars, Pluto, Uranus, Jupiter et Saturn.

Une fois les quatre premiers Stardroïdes éliminés, le joueur devra affronter Dark Moon, entité bionique en tout point similaire au Yellow Devil et, après être venu à bout des quatre autres, sera confronté à Terra, avant de s'envoler vers la forteresse spatiale du professeur Wily.

C'est d'ailleurs le seul jeu de l'univers classique de Megaman dans lequel Wily n'est pas le boss de la fin. En fait, une fois la machine du professeur détruite, ce dernier activera, en dernier recours, le puissant robot Sunstar (Sungod au Japon). Ce concept sera repris dans Megaman X8.

Comme dans Megaman IV, si le joueur est battu à plusieurs reprises, mais choisit de continuer, Megaman sera éventuellement téléporté au laboratoire du professeur Light pour y recevoir une amélioration extrêmement puissante de son Mega-Arm. En revanche, ce canon amélioré ne sera pas enregistré par un mot de passe et sera perdu si le joueur arrête le jeu. [1]

En ce qui concerne le Mega-Arm, cette arme est très similaire au Rocket Buster de Megaman 7 sur Super Nintendo. En outre, le joueur est encouragé à revisiter les niveaux pour y récupérer certains objets (comme des joyaux qui réduisent la consommation d'énergie pour les armes), un peu à la manière de Megaman X et Megaman 7.

Stardroïdes[modifier | modifier le code]

# Robots Arme
SRN-001 Terra Spark Chaser
SRN-002 Mercury Grab Buster
SRN-003 Venus Bubble Bomb
SRN-004 Mars Photon Missile
SRN-005 Jupiter Electric Shock
SRN-006 Saturn Black Hole
SRN-007 Uranus Deep Digger
SRN-008 Pluto Break Dash
SRN-009 Neptune Salt Water

L'étoile-forteresse de Wily: extérieur[modifier | modifier le code]

Après avoir battu tous les Stardroïdes, Megaman se retrouve confronté à Terra. Après l'avoir battu et obtenu le Spark Chaser, une étoile se fair découvrir par Megaman, une étoile-forteresse comportant un crâne avec un "W" inscrit dessus. Megaman devine alors qu'elle appartient au Professeur Wily. Megaman part alors rattraper l'étoile-forteresse avec Rush.

Dans ce stage, nous sommes confrontés à une phase de shoot'em up. Rush doit tirer sur les vaisseaux ennemis et éviter les astéroïdes. Puis il faut détruire le canon laser de Wily, tout en évitant les balles d'en bas et en détruisant les missiles d'en haut.

L'étoile-forteresse de Wily: intérieur[modifier | modifier le code]

Après avoir détruit le canon laser de l'étoile-forteresse, Megaman s'infiltre dans cette dernière par le trou causé par les dommages de Rush. Dans ce stage, Megaman doit affronter les "Megaman Killers" une fois de plus. Mais cette fois-ci, Megaman ne peut pas copier leurs armes.

Comme dans Megaman IV, nous devons affronter les 8 robots déjà combattus. Après cela, nous devons combattre deux mains robotisées, une main gauche et une main droite.

Finalement, nous sommes confrontés à la machine du Professeur Wily, comme dans les précédents opus.

Sunstar[modifier | modifier le code]

On apprend au cours de l'histoire que Wily a découvert un robot très ancien, Sunstar, et s'en est servi comme modèle pour concevoir les Stardroïdes. Mais ses créations, bien que nettement plus puissantes que n'importe quel robot ordinaire, sont très vite détruites par Megaman et Wily décide, en dernier recours, d'activer Sunstar.

À propos du jeu[modifier | modifier le code]

  • Le nom de chaque Stardroïde correspond à une planète du système solaire.
  • Dans cet opus, il y a 9 robots à combattre tandis que dans les autres jeux de la série, il y en avait 8 à combattre.

Références[modifier | modifier le code]