Megaman Battle Network

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Megaman Battle Network
image

Éditeur JPN Capcom
AN Capcom
EUR Ubisoft
Développeur Capcom Production Studio 2

Date de sortie JPN 21 mars 2001[1]
AN 1er novembre 2001[1]
EUR 30 novembre 2001[1]
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Game Boy Advance
Média Cartouche

Évaluation -PEGI : 3 ans et plus[2]
- ESRB : Everyone[1]

Megaman Battle Network (au Japon Battle Network Rockman EXE, バトルネットワーク ロックマンエグゼ?) est un jeu vidéo de rôle de type Action-RPG développé par Capcom Production Studio 2 édité par Capcom en 2001 sur Game Boy Advance. Il est le premier jeu de la série Megaman Battle Network.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En l'an 200X, les réseaux informatiques font partie intégrante du quotidien. Tous les équipements ménagers sont dorénavant reliés à Internet et tout un chacun dispose d'un terminal d'assistance personnelle (« PET ») équipé d'un Navi (« Navigateur » ou « NetNavi »), programme modifiable et personalisable à volonté par son opérateur. Ainsi, des milliers de programmes informatiques d'apparence et de comportement différents se rencontrent et cohabitent chaque jour dans le monde virtuel du Net.

De son côté, Lan Hikari, propriétaire du Navi Megaman.EXE, mène une banale vie d'écolier à apprendre la chasse aux virus. Mais très vite, le garçon se voit confronté au « WWW » (ou World 3), mystérieuse organisation ayant juré la perte de la société de l'information. Après avoir déjoué les plans d'un de ses membres, Lan et Megaman décident de combattre le cybercrime et mettre un terme à la menace du WWW.

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Megaman.EXE.
Lan Hikari / Hikari Netto ["Net"] (光熱斗)[3] et Megaman / Rockman 
Protagonistes du jeu. Lan est le propriétaire du NetNavi Megaman. Ce que le jeune écolier ignore, c'est que son père, grand chercheur en cybertechnologie, a créé Megaman à partir de l'âme de Hub Hikari (le frère jumeau de Lan, mort d'une maladie infantile incurable) avec un programme NetNavi qui utilise l'ADN humain pour produire un programme capable de développer une vraie amitié avec son opérateur.
Mayl Sakurai / Sakurai Meiru ["Mail"] (桜井メイル)[4] et Roll 
Mayl voisine et proche amie de Lan. Son NetNavi, Roll, s'inspire du personnage de la série originale, bien qu'elle n'ait ici rien à voir avec Megaman. Elle est relativement douée pour le combat et peut soigner un Navi allié. Roll existe aussi sous la forme d'une puce de combat, ce qui permet au joueur de l'invoquer pour une attaque.
Yai Ayano / Ayanokōji Yaito (綾小路やいと) et Glyde 
Brillante fille d'un riche PDG. Bien que plus petite et plus jeune que la plupart des autres personnages, elle se révèle d'une grande intelligence. Son NetNavi, Glyde, s'inspire d'un personnage du jeu The Misadventures of Tron Bonne.
Dex Ogreon / Ōyama Dekao (大山デカオ) et Gutsman 
Malgré un bon fond, il entretient une réputation de brute à l'école. D'abord rival de Lan, il devient son ami lorsqu'il s'avère que les deux garçons partagent la même passion pour les Net Battles (combats sur Internet). Son NetNavi, Gutsman, est calqué sur le Robot Master de la série Megaman.
Eugene Chaud / Ijūin Enzan (伊集院炎山) et Protoman / Blues 
Chaud est un NetBattler (combattant sur Internet) officiel chargé par le gouvernement d'enquêter sur les cybercrimes. Principal rival de Lan, il respecte malgré tout l'opération de Megaman. Protoman s'inspire du personnage éponyme de la série classique, malgré un design plus proche de Zero. Protoman et Chaud préfèrent travailler en solo, convaincus de la supériorité de leur technique de combat.
Professeur Albert W. Wily 
Cerveau derrière le WWW. Jadis collègue du professeur Hikari (le grand-père de Lan), il se vit refuser des subventions pour ses recherches en robotique. Il créa WWW afin de prendre sa revanche sur le gouvernement et ses anciens collègues.
Bass / Forte 
Aussi appelé Super Navi. Créé dans le cadre d'un projet secret, il fut considéré comme un échec par ses créateurs, qui cherchèrent à l'éliminer. Ayant survécu malgré tout, il cherche désormais à se venger des humains et de leurs Navis.
Professeur Yuichiro Hikari / Hikari Yūichiro (光祐一郎) 
Père de Lan. Descendant du créateur du PET, il est lui-même chercheur et inventeur en technologie Navi.

Présentation[modifier | modifier le code]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

À la différence des autres séries de la franchise, principalement composés de jeux de plates-formes, Megaman Battle Network est un action-RPG en vue isométrique utilisant des aspects des jeux de cartes à collectionner.

L'aventure alterne entre deux phases distinctes : les mondes réel et virtuel.

Monde réel[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne ici Lan Hikari. À la manière d'un jeu d'aventure, Lan doit interagir des PNJ et résoudre des énigmes. Il peut également trouver de nouvelles puces de combat pour son Navi.

Monde virtuel[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne ici Megaman.EXE. Cette phase se démarque par son apparence très stylisée (l'action se déroulant sur Internet) qui n'est pas sans rappeler l'univers de la franchise Tron. Aux commandes du Navi, le joueur explore les dédales du Web et y rencontre d'autres Navis, avec qui il peut interagir, ainsi que des virus. Le cas échéant, Megaman.EXE doit les combattre avant de pouvoir continuer sa mission.

Battle Chips[modifier | modifier le code]

Plutôt que de naviguer en temps réel à travers des niveaux parsemés d'obstacles et d'ennemis, le joueur se retrouve ici à constituer un deck (ici appelé « dossier », folder en version originale) composé de puces électroniques (Battle Chips) utilisées lors des phases de combat. Comme dans tout RPG, le joueur peut étoffer ce dossier en explorant les niveaux, en discutant avec les PNJ et en accomplissant des quêtes.

Le jeu compte en tout 176 puces différentes.

Améliorations[modifier | modifier le code]

Parallèlement aux puces de combat, Lan a la possibilité de modifier et d'améliorer les caractéristiques de son Navi. Le jeu comporte trois types de fichiers d'amélioration :

  • HPMemory : augmente le point de vie de Megaman.EXE;
  • PowerUp : permet d'augmenter la puissance, la rapidité de tir et la capacité de charge du Buster de Megaman.EXE;
  • Armor : offre une protection liée à un élément en particulier.

Combat[modifier | modifier le code]

Lorsque Megaman.EXE entre en contact avec des virus, le plus souvent de manière aléatoire, le jeu entre en mode « combat ». Le Navi se téléporte aussitôt dans une arène en forme de grille de 18 cases où l'attendent son ou ses adversaires. Par défaut, cette grille est divisée en deux parties égales de 9 cases, bien qu'il soit possible d'agrandir sa partie au moyen de puces.

Le Navi peut ainsi se déplacer horizontalement ou verticalement dans l'espace attribué et combattre en temps réel les ennemis avec son canon Buster. Seulement, en raison de la faible puissance de cette arme de base, le joueur sera poussé à faire usage des puces de combat accumulées dans son dossier. Avant de commencer le combat, il peut choisir parmi une sélection aléatoire les puces qu'il désire utiliser. Après un certain temps, une jauge, située en haut de l'écran, se remplit et permet au joueur de choisir de nouvelles puces.

Les attaques sont représentées par les puces. Elles peuvent être sélectionnées en fonction de leur code et de leurs nom. Le joueur peut utiliser plus d'une seule puce si elles possèdent le même nom/le même code. Il lui est également possible de former des combos de puces du même nom mais au code différent.

Certaines puces ont un effet associé à un élément. Par exemple, le feu brûle le bois, le bois arrête l'électricité, l'électricité conduit l'eau, l'eau éteint le feu, etc. Megaman.EXE lui-même est vulnérable à ces effets en fonction de l'armure portée. De plus, certaines cases possèdent un attribut élémentaire : les cases de feu brûlent, les cases d'herbe soignent, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]