Mega lo Mania

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mega lo Mania
image

Éditeur Image Works
Développeur Sensible Software

Date de sortie 1991
Genre Stratégie temps réel
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Amiga, Atari ST, DOS, FM Towns, Mega Drive, Super Nintendo
Média 2 disquettes, cartouche
Langue Français (textes et voix)
Contrôle Souris, Clavier, Manette

Mega lo Mania est un jeu vidéo de stratégie temps réel développé par Sensible Software et édité par Image Works sur Amiga et Atari ST en 1991. Le jeu a été adapté sur DOS, FM Towns, Mega Drive et Super Nintendo.

Le jeu[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Quelque part au sommet de notre univers, des demi-dieux s'affrontent dans un jeu d'évolution, de pouvoir, et de destruction, afin de déterminer le destin des planètes. Le joueur contrôle l'un des quatre personnages, Scarlet, Oberon, Caesar ou Madcap, et contrôle une civilisation de couleur correspondante.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Chaque planète est composée de deux à quatre îles. Le but est de conquérir chaque planète en prenant le contrôle de ses îles en supprimant les adversaires qui essayent aussi de les coloniser. Pour cela, il faut envoyer sur chaque île une partie de ses hommes, les faire évoluer, puis détruire la ou les base(s) adverses.

Au début, le joueur choisit un des îles de la planète et y affecte une partie des 100 hommes en réserve. Il est possible de se restreindre dans le nombre d'homme utilisés pour en avoir davantage pour les îles et planètes suivantes. La partie commence quand le joueur a choisi son emplacement sur l’île en jeu.

Au cours du jeu, le joueur affecte les hommes à différentes tâches : recherche, récupération de ressources, industrie, armée, etc. La vitesse à laquelle ces actions sont effectuées est exponentielle, c'est-à-dire qu'elle est d'autant plus rapide qu'un grand nombre d’hommes est affecté. Les hommes inoccupés se reproduisent, augmentant la population totale de la civilisation. Lorsque certaines technologies sont développées, la civilisation évolue, change d'aspect, et la date change. Ainsi, entre les joueurs, des différences plus prononcées que dans la plupart des jeux de stratégie peuvent apparaître (avions contre catapultes par exemple).

Tableau des époques, leur date de départ, et leur île[modifier | modifier le code]

Epoque Date Îles Description Arme offensive Arme défensive
1er 9500 av. J.-C Aloha, Bazooka, Cilla Néolithique Pierres Bâton
2ème 3000 av. J.-C Dracula, Etcetra, Formica Âge du bronze Lance-pierre Lance
3ème 100 av. J.-C Gazza, Hernia, Ibiza Âge du fer pique Arc et flèche
4ème 900 Junta, Karma, Lada Moyen Âge Arc long Chaudron d'huile bouillante
5ème 1400 Mascara, Nausea, Ocarina Renaissance Catapulte géante (nécessite 2 hommes) Arbalète
6ème 1850 Pyjama, Quota, Rumbaba Révolution industrielle Canon (nécessite 3 hommes) Mousquet
7ème 1915 Sinatra, Tapioca, Utopia Première Guerre mondiale Biplan (nécessite 2 hommes) Machine Gun
8ème 1945 Vespa, Wonka, Xtra Seconde Guerre

mondiale

Avion de chasse (nécessite 3 hommes) Bazooka
9ème 1980 Yoga, Zappa, Ohm Guerre froide Missile nucléaire Dissuasion nucléaire
10ème 2001 Mega-Lo-Mania Société futuriste Soucoupe volante (nécessite 10 hommes) Tourelle Laser

Un système d'alliance permet de proposer aux joueurs de se liguer. Deux alliés circulent librement sur leurs terrains, mais ne peuvent pas construire de base supplémentaire sur les emplacement libre tant que l'alliance dure. L'intelligence artificielle est programmée pour ne pas maintenir longtemps ces alliances.

Originalité du jeu[modifier | modifier le code]

Mega lo Mania est un précurseur du jeu de stratégie/gestion en temps réel. Pour un jeu de 1991, le principe est novateur : les améliorations successives permettent de passer d'une époque à l'autre, de l'âge de pierre à une époque futuriste. À plusieurs égards, il se distingue des autres jeux du genre : système de développement exponentiel, multiplication des hommes inoccupés, ressources très variées avec un décompte par case (et non pour la civilisation entière). L'univers reproduit est empreint d'humour, et les ressources ont des nom et aspect farfelus : Aruldite, Aquarium, Solarium, Planetarium, Onion, Alien, Valium, etc.

Les armes nucléaires constituent une autre originalité du jeu, permettant de détruire toute une zone et ses occupants en un instant mais la condamnant définitivement. Elles ne sont pas accessibles sur toutes les îles, mais lorsqu'elle sont présentes, la partie est une véritable course à l'armement nucléaire. Un joueur peut développer en guise d'arme défensive la dissuasion nucléaire : lorsqu'un missile nucléaire adverse arrive, un missile nucléaire est envoyé automatiquement sur la base qui l'a envoyé. Les deux zones sont alors condamnées, et seul le(s) joueur(s) ayant une seconde base survivent.

Voix en français[modifier | modifier le code]

Le jeu propose des voix digitalisées en français. La qualité du son est plutôt médiocre, mais les interventions, avec des voix différentes pour chaque intervenant, apportent une plus-value en termes d'atmosphère. Quelques citations :

  • "Une superbe ergonomie !"
  • "D'un point de vue technologique, c'est un grand pas en avant."
  • "Un concept brillant..."
  • "Nous avons conquis le secteur !"
  • "Nous avons gagné !"
  • "La tour est dans un état critique !"
  • "Non, ça ne marchera jamais..."

Développement[modifier | modifier le code]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Versions[modifier | modifier le code]

Image Works a édité Mega lo Mania en octobre 1991 sur Amiga et Atari ST. En 1992, le jeu a été adapté sur DOS (Audio Visual Magic, Ubi Soft) et Mega Drive (Virgin Interactive, CRI au Japon). Une version Super Nintendo a vu le jour en 1993 et le FM Towns aurait également accueilli une adaptation.

Certaines versions américaines, notamment sur Mega Drive, sont sorties sous le titre Tyrants: Fight Through Time tandis que les versions japonaises sont titrées Mega lo Mania: Jikuu Daisenryaku.

Le jeu a été réédité deux fois par Ubi Soft sur Amiga, en 1992 et 1993. La première fois, le jeu fut proposé en bundle avec le jeu d'action The First Samurai.

Accueil[modifier | modifier le code]

Mike Pattenden en a dit, dans Commodore User, en septembre 1991[1] :

« As an inventive and witty rendition of paper/scissors/stone game Mega lo Mania is a masterpiece. All right, it's little men, islands and depiction of powermongering all echo Populous and Powermonger, but there's so much more to this that simple reinterpretation. If you haven't go the power I strongly advice you go out and get it. Worth its weight in gold. »

Version Amiga
ACE 930/1000Amiga Format 91%CU Amiga 92%

Un second opus était en préparation par Sensible Software, mais ne vît jamais le jour. Quelques captures d'écran parurent dans Amiga Power[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Des jeux contemporain du même genre :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]