Meg Whitman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Whitman.

Meg Whitman

Description de l'image  Megwhitmanheadshot.jpg.
Naissance 4 août 1956
Long Island
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Femme d'affaires, ex PDG d'eBay, PDG de Hewlett-Packard.

Margaret C. Whitman (née le 4 août 1956 à Long Island) est une femme d'affaires américaine qui a été PDG du site de vente en ligne eBay de 1998 à 2008. Elle a soutenu et fait campagne pour le gouverneur Mitt Romney puis après son retrait, pour John McCain, lors de l’élection présidentielle américaine de 2008. En février 2009, elle a annoncé sa candidature au poste de gouverneur de Californie pour le Parti républicain. Fin 2011, elle prend la tête de Hewlett-Packard.

Origines[modifier | modifier le code]

Meg Whitman est née dans une famille aisée de Long Island dans l'État de New York. Troisième et dernier enfant de la famille, son père est un investisseur financier et sa mère, une femme au foyer. Après une scolarité brillante, elle fait ses études à l'université de Princeton.

En 1978, elle est diplômée d'un MBA à Harvard. Sur le campus, elle rencontre Griffith Harsh, futur neuro-chirurgien qui devient son mari et lui donne deux fils.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1979, elle entre chez Procter & Gamble puis en 1981, elle rejoint la firme de conseil Bain à San Francisco. Elle en devient le vice-président avant de rejoindre, en 1989 le groupe Walt Disney où, vice-présidente chargée du marketing, elle se consacre au développement des produits dérivés.

En 1992, à la suite de la nomination de son époux au Massachusetts Hospital à Boston, Meg Whitman prend la direction du groupe Stride Rite à Boston. En 1995, elle prend la direction du groupe Florists Transworld Delivery (FTD), le plus gros producteur au monde de produits floraux. Elle en profite pour lancer un site de vente en ligne à destination des fleuristes américains.

En 1997, elle prend la direction de la division préscolaire du fabricant de jouets Hasbro. Elle est en 1998 appelée par Pierre Omidyar, le fondateur d'eBay, pour diriger son entreprise en Californie. La société eBay ne compte alors que 30 employés et n'était implantée que sur le territoire des États-Unis. Depuis, sous la direction de Meg Whitman, eBay est devenu une multinationale, employant plus de 11000 personnes dans le monde.

En marge de la présidence d'eBay, elle participe au comité directeur de Procter & Gamble, ainsi que de DreamWorks Animation.

En 2004, elle est couronnée « première femme d'affaires au monde » par le magazine américain Fortune. Elle devance alors Carly Fiorina, patronne de Hewlett-Packard de 2000 à 2005, et Andrea Jung, présidente de la firme Avon. Ce titre récompense alors le travail de Meg Whitman pour être parvenu à faire de eBay « le plus important site de commerce en ligne du monde, la plus valorisée des marques Internet et l'entreprise ayant connu la plus forte croissance de l'histoire »[1].

Le 22 septembre 2011, Meg Whitman est nommée CEO du groupe d’informatique Hewlett-Packard.

Fortune[modifier | modifier le code]

Selon le magazine Américain Forbes, Mme Whitman est à la tête d'un patrimoine estimé à au moins 1,3 milliard de dollars en 2007.

Rémunération[modifier | modifier le code]

En 2014, Meg Whitman touchera 1,5 million de dollars pour ses fonctions à la tête d'Hewlett-Packard[2].

Reconnaissances[modifier | modifier le code]

En 2004, elle est couronnée « première femme d'affaires au monde » par le magazine américain Fortune. Elle devance alors Carly Fiorina, patronne de Hewlett-Packard de 2000 à 2005, et Andrea Jung, présidente de la firme Avon. Ce titre récompense alors le travail de Meg Whitman pour être parvenu à faire de eBay « le plus important site de commerce en ligne du monde, la plus valorisée des marques Internet et l'entreprise ayant connu la plus forte croissance de l'histoire »[1].

En 2013, elle est l'unique femme à figurer dans le top 10 du classement INSEAD des "PDG les plus performants au monde"[3].

Activités politiques[modifier | modifier le code]

Lors de la campagne présidentielle américaine de 2008, elle apporte son soutien à Mitt Romney avant de rejoindre, à la suite du retrait de ce dernier, la direction nationale de l'équipe de campagne de John McCain[4]. Son nom fut alors citée au côté de ceux de Mitt Romney, de l'ancien gouverneur Tom Ridge et du gouverneur Tim Pawlenty comme l'un des colistiers possibles de John McCain.

Elle fit un discours lors de la Convention nationale républicaine, décrivant ce que McCain ferait lors des cent premiers jours de sa présidence. McCain mentionnera Whitman comme une possible secrétaire au Trésor lors de son second débat avec Obama.

Le 9 février 2009, elle annonce sa candidature pour le poste de gouverneur de Californie dont l'élection se tient en novembre 2010, pour succéder à Arnold Schwarzenegger qui ne peut se représenter après deux mandats. Elle est battue par le démocrate Jerry Brown qui obtient 49 % des voix contre 46 % pour la candidate républicaine[5].

Elle a dépensé plus de 140 millions de dollars[6] de sa propre poche[7], et en tout 180 millions, soit 57 dollars pour chacune des 3 millions de voix qu'elle a obtenue[8]. Il s'agit d'un record, Whitman dépassant, parmi les défaits, les 47 millions dépensés par Linda McMahon ou les 4 à 5 millions dépensés par Carly Fiorina et John Raese[8].

Elle est considérée comme une républicaine centriste, favorable au droit à l'avortement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :