MeeK

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meek.

MeeK

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

MeeK en concert au Comedy Club à Paris, 2009.

Informations générales
Nom de naissance Stéphane-Franck Pascal
Naissance 16 février 1971
Montmorency, France
Activité principale auteur-compositeur-interprète, producteur, arrangeur
Genre musical Pop
Années actives 1996 - présent
Labels BMG/Rumble Records/Bedroom Records/Musicast SA/Raindrop Productions/Believe Digital
Site officiel Site officiel

MeeK, de son vrai nom Stéphane-Franck Pascal, est un auteur-compositeur-interprète et producteur franco-britannique né le 16 février 1971 à Montmorency, en France. Le choix de son pseudonyme (toujours écrit avec un « M » et un « K » majuscules) est un hommage indirect au producteur pop anglais des années '60 Joe Meek.

Carrière[modifier | modifier le code]

Depuis son premier album "Psychotique" commercialisé en 2002 et même si le terme peut être mal compris, MeeK est considéré par certains comme l'un des premiers vrais musiciens indépendants européens « cultes » de l'ère Internet, en ce sens qu'il est porté par une "fan-base" internationale et croissante (un public international de passionnés) qu'une présence sur la Toile depuis 1997 [1],[2],[3] entretient fidèlement, l'artiste lui-même restant largement absent des grands médias traditionnels[4]. Chantant en anglais et en français, MeeK s'inscrit depuis ses débuts en 1994 dans la mouvance musicale indie ou "indépendante" européenne, mouvance culturelle florissante dont le web est généralement l'un des principaux médias d'exposition hors concerts. Il fait partie des tout premiers artistes[5] en Europe à s'être servi d'Internet comme outil de marketing et média pour faire connaître sa musique dès 1997, alors que l'Internet "grand public" en était encore à ses balbutiements, soit plusieurs années avant l'émergence des réseaux sociaux MySpace, Facebook ou YouTube.

Multi-instrumentiste (guitares, pianos, claviers, batterie, basse), c'est en général lui qui joue de tous les instruments sur ses enregistrements (grâce au procédé de l'enregistrement multipiste). En plus du chant principal, c'est également lui qui assure tous les chœurs en superposant plusieurs fois sa voix sur elle-même.

Après avoir vécu à Londres et fait partie de la scène Indie pop londonienne en 1994 avec les groupes électro-acoustiques Tin Can Heart et Elsewhere, MeeK est signé en 1996 en tant qu'auteur-compositeur par Stéphane Berlow et Marc Linet, alors respectivement patron et directeur artistique des éditions musicales de la Maison de disques BMG.

C'est avec les encouragements et le soutien du couple de comédiens Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui et de Jamel Debbouze que MeeK sort son premier album intitulé Psychotique en 2002 sur le label indépendant Bedroom. Le disque suscite ce que l'on n'appelle pas encore un buzz sur un Internet encore balbutiant, et se fait remarquer dans la mouvance musicale indépendante française de l'époque[6]. L'artiste français Calogero décide de parrainer MeeK après l'avoir entendu à la radio et cru qu'il s'agissait d'une fille à cause de sa tessiture vocale particulière[7]. Calogéro l'invite peu après à venir interpréter son morceau Psychotique en acoustique dans Le Café du Live, l'une des premières émissions musicales du Web produite en partenariat par Universal Music et NRJ, et présentée par Manu Payet. L'album est également soutenu par la Fnac qui inclut la chanson principale dans l'une de ses compilations : Indétendances N°10. En mars 2003, MeeK est invité par la Fnac à donner une série de concerts acoustiques dans les forums du réseau Fnac de la région parisienne. Fait plutôt rare pour un artiste indé, le CD sort également dans une version deluxe digipack au Japon sur le label Minf Records, avec les paroles traduites en japonais et un texte de présentation de Yasuharu Konishi, leader du groupe pop japonais Pizzicato Five qui le compare entre autres à Paul McCartney. Depuis cette date tous les albums de MeeK sortent au Japon sur ce même label[8].

La même année et à la demande du label japonais, MeeK enregistre l'album Sleeping with Big Ben dans lequel il reprend 14 titres des Beatles. Ce disque en forme de tribute ne sort qu'au Japon. Huit ans plus tard en février 2011, Sleeping with Big Ben fait l'objet d'une sortie digitale officielle.

En 2004 sort le deuxième album de chansons originales, Margaret et ses bijoux, qui peut être défini comme un album-concept. Contrairement au premier album qu'il avait enregistré entièrement seul, ce second opus est réalisé avec le concours de plusieurs autres musiciens. Le disque obtient une critique enthousiaste dans la rubrique Made in France du mensuel musical Rock & Folk et confirme le buzz de MeeK sur la Toîle entamé avec le premier album[2],[9],[3].

MeeK a par ailleurs traduit de l'anglais et annoté en 2004 pour les éditions Flammarion l'unique autobiographie officielle de Paul McCartney, que l'ex-Beatle avait écrite en collaboration avec son vieux complice Barry Miles en 1997, Many Years From Now devenue en français Les Beatles, les Sixties et moi.

Après une absence de deux ans et de graves soucis de santé, MeeK entame en avril 2007 une collaboration avec le producteur français Maxime Monégier du Sorbier et entouré d'une toute nouvelle équipe se lance dans l'enregistrement d'un troisième album qui sort en décembre 2008 sur le nouveau label Raindrop et qui s'intitule Sortie de secours. Collaborant pour la première fois avec une dizaine de musiciens, MeeK souhaite qu'aucune machine, synthétiseur ou sampler ne soit utilisé durant les enregistrements qui s'étalent sur plus de 10 mois. Une vraie section de cordes apparaît sur plusieurs morceaux ainsi qu'un ensemble de cornemuses celtiques pour le titre Je vous aime immédiatement. Parmi les musiciens qui collaborent à l'album se trouvent Cyril Morana, Pierre Cohen, l'artiste électro-rock Mewsil et Joseph Chédid.

Le titre le plus remarqué de l'album est le single Six Feet Under[6], hommage à la série télévisée américaine Six Feet Under et chanson qui fait par ailleurs partie de la bande originale d'un film indépendant américain du réalisateur Kevan Michaels intitulé "The King of The City". Six Feet Under entre dans les playlists de centaines de radios indépendantes ou underground dans le monde entier et fait l'objet d'un clip[10] réalisé par Emmanuel Bajolle qui jouit d'un "buzz" conséquent sur le Net.

Le 12 septembre 2008, MeeK avec son nouveau groupe se produit en concert dans le théâtre parisien de Jamel Debbouze le Comedy Club[11], première date d'une série de dates pour promouvoir le nouvel album Sortie de Secours, dont un passage au Théâtre Raspail. En février 2009 sa chanson Six Feet Under est la première production indépendante à entrer dans le Top 20 de la Radio suisse romande (radio d'état suisse). Le morceau est également la plus forte rotation sur la radio parisienne de référence des productions indépendantes Radio Néo pour la période de décembre à mars 2009.

MeeK et son groupe se produisent à nouveau en juin 2009 dans le théâtre de Jamel Debbouze. Dans la même période, le label de MeeK lance la Chaîne Officielle MeeK sur YouTube[12].

En 2010 plusieurs artistes et groupes de musique électronique dont The Matter, The OriginalFakes et Lyhne remixent certains titres de l'album Sortie de secours, compilés sur un MySpace parallèle au MySpace MeeK officiel : l'"ElectroMeeK"[13].

En avril 2011 sort en téléchargement digital dans le monde entier l'album qui n'était jusque là disponible qu'au Japon Sleeping with Big Ben, ainsi que Archives 97/07 compilant 15 titres inédits enregistrés durant les séances de ses 4 précédents disques.

Depuis mai 2011 MeeK est officiellement représenté par l’agent américain Whitt Brantley et son agence WBMT Literary, Film and Television Agency basée à Philadelphie[14].

MeeK a entamé les séances d'enregistrement de son nouvel album en Avril 2011 à Paris et l'album s'intitulera "Aristocracy" et sera entièrement en anglais (langue maternelle de l'artiste), coproduit avec le tandem américain Ramses & Beaumond (pseudonyme de Christopher Hannover-Klein et Andy Ambrose)[15], la sortie est prévue pour la fin 2012[16]. Le premier single "So Fresh" extrait du prochain album "Aristocracy" est sorti dans le monde entier en Mai 2012[17], accompagné de 2 vidéos promotionnelles réalisées par le duo Ramses & Beaumond. "So Fresh" est entré en juillet 2012 dans 58 playlists radio indépendantes en France dont le réseau public France Bleue[18].

Discographie[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]