Meductic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meductic
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Région Fleuve Saint-Jean
Comté ou équivalent York, Carleton
Statut municipal Village
Maire
Mandat
Lance Royden Graham
2012-2016
Constitution 9 novembre 1966
Démographie
Population 270 hab. (2011 en augmentation)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 59′ 44″ N 67° 29′ 31″ O / 45.99565, -67.492018 ()45° 59′ 44″ Nord 67° 29′ 31″ Ouest / 45.99565, -67.492018 ()  
Altitude Min. 45 m – Max. 200 m
Superficie 557 ha = 5,57 km2
Divers
Langue(s) Anglais (officielle)
Fuseau horaire UTC-4
Indicatif +1-506
Code géographique 1310013
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

Voir la carte administrative du Nouveau-Brunswick
City locator 14.svg
Meductic

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

Voir la carte topographique du Nouveau-Brunswick
City locator 14.svg
Meductic

Meductic ou Médoctec est un village du comté d'York, à l'ouest du Nouveau-Brunswick.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Article connexe : Toponymie néo-brunswickoise.

Meductic est nommé ainsi d'après le nom malécite Medoctic, qui signifie la fin, en référence au portage de la rivière à l'Anguille au fleuve Saint-Jean. Le nom du village a connu plusieurs variations au fil des années: Medoctec (1684), Medogtek (1688), Medocktack (1689), Madoctec (1755) et Medoctick (1783). Le village prit ensuite le nom de Eel River vers 1847, puis Canterbury vers 1855 avant d'être renommé Meductic en 1897[1]. Le nom est aussi épelé Médoctec en français, surtout en référence à la période malécite puis française. À noter que la ville de Woodstock s'appelait auparavant Meductic[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Meductic est situé sur la rive droite (sud) du fleuve Saint-Jean, à l'embouchure de la rivière à l'Anguille, à 65 kilomètres à vol d'oiseau à l'ouest de Frédéricton. Il est situé à la fois dans le comté de Carleton et le comté d'York mais n'est inclus que dans ce dernier lors du recensement[3].

Logement[modifier | modifier le code]

Le village comptait 67 logements privés en 2006, dont 65 occupés par des résidents habituels. Parmi ces logements, 84,6 % sont individuels, 0,0 % sont jumelés, 0,0 % sont en rangée, 0,0 % sont des appartements ou duplex et 0,0 % sont des immeubles de moins de cinq étages. Enfin, 15,4 % des logements entrent dans la catégorie autres, tels que les maisons-mobiles. 100,0 % des logements sont possédés alors que 0,0 % sont loués. 76,9 % ont été construits avant 1986 et 23,1 % ont besoin de réparations majeures. Les logements comptent en moyenne 6,2 pièces et 0,0 % des logements comptent plus d'une personne habitant par pièce. Les logements possédés ont une valeur moyenne de 73 495 $, comparativement à 119 549 $ pour la province[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Scierie et billots de bois flottants, vers 1920.
Une rue de Meductic vers 1920.

Medictic est situé dans le territoire traditionnel des Malécites, qui y avaient fondé le village de Médoctec[5]. Il est le principal des villages estivaux fortifiés au XVIIe siècle; il est situé à l'extrémité du réseau de navigation menant aux territoires Passamaquoddys et Pentagouets[6]. Les Malécites cultivent du blé d'Inde et de la citrouille à Médoctec[7]. Le village est abandonné en 1767 et sa population se déplace à Aukpaque[6]. Les Malécites doivent céder Aukpaque aux Loyalistes en 1794[6]. Pour compenser la perte de Médoctec, le gouvernement du Nouveau-Brunswick achète la réserve de Woodstock 23 en 1851[6].

Un bureau de poste est ouvert aux environs de 1847 à Eel River mais il ferme ses portes en 1855[5]. Un autre bureau de poste est ouvert à Meductic même en 1860[5]. En 1898, Meductic compte quatre magasins, deux hôtels, un moulin à farine et deux églises[5]. Meductic est constitué en municipalité le 9 novembre 1966[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de Statistique Canada, il y avait 189 habitants en 2001, comparativement à 236 en 1996, soit une baisse de 19,9 %. Le village compte 76 logements privés, a une superficie de 5,57 km² et une densité de population de 33,9 habitants au km².

Évolution démographique de Meductic depuis 1898
1898 1901 1911 1921 1931
300 - - - -
1941 1951 1956 1961 1966
- - - - -
1971 1976 1981 1986 1991
- - 197 182 248
1996 2001 2006 2011 -
236 189 155 270 -
(Sources : [5],[9],[10],[11])


Économie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Économie du Nouveau-Brunswick.

Entreprise Carleton, membre du Réseau Entreprise, a la responsabilité du développement économique[12].

Meductic est le site du fondeur de cymbales Sabian.


Administration[modifier | modifier le code]

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal est formé d'un maire et de trois conseillers généraux[8]. Le conseil précédent est élu par acclamation lors de l'élection du 12 mai 2008[13]. Le conseil municipal actuel est élu lors de l'élection quadriennale du 14 mai 2012[8].

Conseil municipal actuel

Mandat Fonctions Nom(s)
2012 - 2016 Maire Lance Royden Graham
Conseillers généraux Donna M. Davidson, Jamie R. Lauzier, Randall Allan Stairs

Anciens conseils municipaux

Mandat Fonctions Nom(s)
2008 - 2012 Mairesse Pamela E. Gravel
Conseillers Donna M. Davidson, Lee R. Dickison, Lance Royden Graham.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2012 en cours Lance Royden Graham    
2008 2012 Pamela E. Gravel    
2004 2008 James Hargrove    
2001 2004 J. Neil Cummings    
  2001 Stephen Manuel    
Les données manquantes sont à compléter.

Commission de services régionaux[modifier | modifier le code]

Meductic fait partie de la Région 12[14], une commission de services régionaux (CSR) devant commencer officiellement ses activités le 1er janvier 2013[15]. Meductic est représenté au conseil par son maire[16]. Les services obligatoirement offerts par les CSR sont l'aménagement régional, la gestion des déchets solides, la planification des mesures d'urgence ainsi que la collaboration en matière de services de police, la planification et le partage des coûts des infrastructures régionales de sport, de loisirs et de culture; d'autres services pourraient s'ajouter à cette liste[17].

Représentation et tendances politiques[modifier | modifier le code]

Meductic est membre de l'Union des municipalités du Nouveau-Brunswick[18].

Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick: Meductic fait partie de la circonscription provinciale de Woodstock, qui est représentée à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick par David Alward, premier ministre du Nouveau-Brunswick et chef du Parti progressiste-conservateur. Il fut élu la première fois lors de l'élection générale de 1999 puis réélu depuis ce temps, la dernière fois en 2010, où il est devenu premier ministre.

Drapeau du Canada Canada: Meductic fait partie de la circonscription électorale fédérale de Tobique—Mactaquac, qui est représentée à la Chambre des communes du Canada par Michael Allen, du Parti conservateur. Il fut élu lors de la 39e élection générale, en 2006, et réélu en 2008.

Infrastructures et services[modifier | modifier le code]

Le village est inclus dans le territoire du sous-district 10 du district scolaire Francophone Sud[19]. Les écoles francophones les plus proches sont à Fredericton alors que les établissements d'enseignement supérieurs les plus proches sont dans le Grand Moncton.

Médoctec possède une caserne de pompiers ainsi qu'un comptoir postal. Le détachement de la Gendarmerie royale du Canada le plus proche est à Woodstock.

Les anglophones bénéficient des quotidiens Telegraph-Journal, publié à Saint-Jean, et The Daily Gleaner, publié à Fredericton. Ils ont aussi accès au bi-hebdomadaire Bugle-Observer, publié à Woodstock. Les francophones ont accès par abonnement au quotidien L'Acadie nouvelle, publié à Caraquet, ainsi qu'à l'hebdomadaire L'Étoile, de Dieppe.

Culture[modifier | modifier le code]

Architecture et monument[modifier | modifier le code]

Médoctec est un lieu historique national du Canada. Le site est inondé depuis 1968 mais est marqué par un cairn et une plaque commémorative au bout du chemin Fort Meductic.

Langues[modifier | modifier le code]

Selon la Loi sur les langues officielles, Meductic est officiellement anglophone[20] puisque moins de 20 % de la population parle le français.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Peter Lola (1815-1852), chef malécite, guide et coureur, né à Médoctec ou les environs ;
  • Jean-Baptiste Loyard (1678-1731), missionnaire, mort à Médoctec ;
  • Pierre Tomah (1734-1827), chef malécite, mort à Médoctec.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Paroisse de Woodstock Upper and Lower Northampton
fleuve Saint-Jean
Southampton
fleuve Saint-Jean
Rose des vents
Paroisse de Woodstock N Paroisse de Canterbury
O    Meductic    E
S
Paroisse de Woodstock Paroisse de Canterbury Paroisse de Canterbury

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Énergie, Mines et Ressources Canada, Ottawa, 1975, p. 178.
  2. Ganong 1904, p. 149
  3. « Division de recensement (DR) : définition détaillée », sur Statistique Canada,‎ 8 février 2012 (consulté le 1er mars 2012)
  4. « Profils des communautés de 2006 - Meductic - Familles et ménages », sur Statistique Canada (consulté le 20 octobre 2009).
  5. a, b, c, d et e « Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Meductic », sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick (consulté le 28 septembre 2011).
  6. a, b, c et d (en) Vincent O. Erickson et William C. Sturtevant (dir.), Handbook of North American Indians, vol. 2, Government Printing Office,‎ 1978, p. 124-125
  7. (en) J. Clarence Webster, Historical Guide to New Brunswick, Fredericton, New Brunswick Government Bureau of Information and Tourist Travel,‎ 1942, 119 p., p. 63-65.
  8. a, b et c « Élections quadriennales municipales, le 14 mai 2012, Rapport du directeur général des élections municipales », sur Élections N.-B. (consulté le 24 décembre 2013)
  9. « 1986 (2A) questionnaire abrégé des provinces aux municipalités », sur Statistique Canada (consulté le 3 novembre 2011).
  10. « Profils des communautés de 1996 - Meductic - Population », sur Statistique Canada (consulté le 3 novembre 2011).
  11. « Profils des communautés de 2006 - Meductic - Population », sur Statistique Canada (consulté le 3 novembre 2011).
  12. (en)« Enterprise Carleton Region - Who We Are...! », sur Entreprise Carleton (consulté le 8 novembre 2012).
  13. « Événements électoraux locaux de 2008 », sur Élections N.-B. (consulté le 15 octobre 2011)
  14. « Les communautés dans chacune des 12 Commissions de services régionaux (CSR) », sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick (consulté le 9 novembre 2012).
  15. « Conseils d'administration des commissions de services régionaux annoncés », sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick (consulté le 1 novembre 2012).
  16. « Gouvernance des nouvelles commissions de services régionaux », sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick (consulté le 9 novembre 2012).
  17. « Services obligatoires », sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick (consulté le 9 novembre 2012).
  18. « Liste des zones », sur Union des municipalités du Nouveau-Brunswick (consulté le 16 novembre 2011).
  19. [PDF] « Francophone Nord-Ouest », sur Ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick (consulté le 2 novembre 2012)
  20. Canada, Nouveau-Brunswick. Loi sur les langues officielles, art. 35, 36, 37, 38 [lire en ligne (page consultée le 15 mars 2011)].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages spécialisés[modifier | modifier le code]

  • (en) Bicentennial History of Meductic, Woodstock, Carleton Printing,‎ 1984
  • (en) David E. Lee, « Meductic Indian village », dans Miscellaneous historical reports on sites in the Atlantic provinces, Ottawa, Direction des lieux et parcs historiques nationaux, Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien,‎ 1966, p. 95-106
  • (en) William Odber Raymond et Evelyn Flemming, The Old Meductic Fort and the Indian chapel of Saint John Baptiste : paper read before New Brunswick Historical Society, Saint-Jean, Daily Telegraph Steam Book and Job Print,‎ 1897

Ouvrages généraux[modifier | modifier le code]

  • (en) William F. Ganong, A Monograph of the Origins of the Settlements in New Brunswick, Ottawa, J. Hope,‎ 1904, 185 p.
  • (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Ottawa, Énergie, Mines et Ressources Canada,‎ 1975