Meds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Meds

Album par Placebo
Sortie 13 mars 2006
Enregistré décembre 2005 - janvier 2006
Studios RAK et studios SARM West
Londres
Durée 48:25
Genre Rock alternatif
Producteur Dimitri Tikovoï
Label Elevator Music

Albums par Placebo

Singles

  1. Because I Want You
    Sortie : 6 mars 2006
  2. Song to Say Goodbye
    Sortie : 6 mars 2006
  3. Infra-Red
    Sortie : 19 juin 2006
  4. Meds
    Sortie : 9 octobre 2006

Meds est le cinquième album de Placebo, sorti en 2006, et le dernier enregistré avec Steve Hewitt en tant que batteur. L'album a été disque de platine en France et en Allemagne et disque d'or au Royaume-Uni.

Historique[modifier | modifier le code]

« Il y a un thème qui émerge : celui de l'anesthésie. L'anesthésie moderne, qu'elle soit médicale, spirituelle ou émotionnelle, dont les gens usent au début du vingt-et-unième siècle pour survivre, pour finir leur journée et se lever le lendemain »[1].

Comparable à Sleeping with Ghosts dans le fait qu'il reste un album beaucoup moins ésotérique que leurs trois prédécesseurs, Meds (« Médocs ») s'en distingue par le retour d'un son brut et moins feutré aux sons électroniques mais également par son succès mitigé. Placebo se lance ici dans l'utilisation des instruments tels que le violon avec Fiona Brice et réitèrera l'opération pour l'album suivant : Battle for the Sun.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Brian Molko, Stefan Olsdal et Steve Hewitt

Meds
No Titre Durée
1. Meds (avec Alison Mosshart) 2:55
2. Infra-red 3:15
3. Drag 3:22
4. Space Monkey 3:52
5. Follow the Cops Back Home 4:40
6. Post Blue 3:12
7. Because I Want You 3:22
8. Blind 4:02
9. Pierrot the Clown 4:22
10. Broken Promise (avec Michael Stipe) 4:12
11. One of a Kind 3:20
12. In the Cold Light of Morning 3:52
13. Song to Say Goodbye 3:36
48:25

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Meilleures positions de Meds dans les classements musicaux
Classement musical Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[2]
2
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[3]
4
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[4]
1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[5]
1
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[6]
1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[7] 20
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[7] 27
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[7] 3
Drapeau de la France France (SNEP)[8]
1
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[7] 4
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[7] 12
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[9]
24
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[10]
10
Drapeau du Portugal Portugal (Associação Fonográfica Portuguesa)[7] 3
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[11] 7
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[7] 33
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[12]
1

Certifications[modifier | modifier le code]

Certifications de Meds
Pays Ventes Certifications
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 200 000 + Disque de platine Platine[13]
Drapeau de l'Autriche Autriche 10 000 + Disque d'or Or[14]
Drapeau de la Belgique Belgique 20 000 + Disque d'or Or[15]
Drapeau de la France France 300 000 + Disque de platine Platine[16]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 100 000 + Disque d'or Or[17]
Drapeau de la Suisse Suisse 30 000 + Disque de platine Platine[18]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'album a recueilli dans l'ensemble d'assez bonnes critiques, obtenant un score de 65/100, sur la base de 16 critiques collectées, sur Metacritic[19].

Le webzine Forces parallèles lui donne 5 étoiles sur 5[20]. Le magazine New Musical Express, lui donne la note de 8/10[21]. Le site Sputnikmusic lui donne 4 étoiles sur 5[22]. MacKenzie Wilson, de Allmusic, lui donne 3,5 étoiles sur 5[23]. Razig Rauf, de Drowned in Sound, lui donne la note de 7/10[24].

Jonathan Keefe, de Slant Magazine, lui donne 3 étoiles sur 5[25]. Joe Tangari, de Pitchfork Media, lui donne la note de 5,1/10[26]. Le webzine albumrock lui donne 2,5 étoiles sur 5[27]. Dan Raper, de PopMatters, lui donne la note de 4/10[28].

Édition spéciale[modifier | modifier le code]

Dans cette édition, on trouve un livret avec photos et paroles ainsi qu'un DVD comprenant :

  • The Death of Nancy Boy : un documentaire, entrevue avec le groupe sur son évolution
  • Paroles sur les versions instrumentales des titres de Meds (karaoké)
  • Des lives :
    • Twenty Years (Wembley Arena, Londres, le 05.11.04)
    • If Only Tonight We Could Sleep (Placebo et The Cure)
    • Backstage au Live 8 de Versailles (02.07.05)
  • Long Division, titre inédit préalablement joué lors de différents concerts de la tournée 2003
  • Des démos :
    • In the Cold Light of Morning
    • I Do
    • Pierrot the Clown

Musiciens additionnels[modifier | modifier le code]

En plus des trois membres habituels de Placebo, d'autres musiciens interviennent sur Meds, un orchestre à cordes dirigé par Fiona Brice qui a composé les arrangements de cordes pour les chansons Space Monkey, Pierrot the Clown et Song to Say Goodbye :

  • Violons : Deborah White, Natalia Bonner, Tom Piggot-Smith, Krista Casperz, Sarah Button, Dave Williams, Lucy Wilkins, Gita Langley, Jessie Murphy, Ellie Stanford
  • Altos : Reiad Ceibah, Katherine Shave, Emma Owens, Fiona Griffiths
  • Violoncelles : Hellen Rathbone, Vicky Matthews, Ian Burge, Sarah Willson

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brian Molko pour Le Grand Journal de Canal+
  2. (de) Charts.de – Placebo. Media Control Charts. PhonoNet GmbH.
  3. (en) Australian-charts.com – Placebo – Meds. ARIA Top 50 album. Hung Medien.
  4. (de) Austrian-charts.com – Placebo – Meds. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  5. (nl) Ultratop.be – Placebo – Meds. Ultratop 200 albums. Ultratop & Hung Medien / ultratop.be.
  6. Ultratop.be – Placebo – Meds. Ultratop 200 albums. Ultratop & Hung Medien / ultratop.be.
  7. a, b, c, d, e, f et g « Placebo - Meds », sur lescharts.com (consulté le 9 août 2012)
  8. Lescharts.com – Placebo – Meds. SNEP. Hung Medien.
  9. (en) Charts.org.nz – Placebo – Meds. Recording Industry Association of New Zealand. Hung Medien.
  10. (nl) Dutchcharts.nl – Placebo – Meds. Dutch Album Top 100. Hung Medien.
  11. (en) « Placebo Albums », sur theofficialcharts.com (consulté le 28 mai 2012)
  12. (en) Swisscharts.com – Placebo – Meds. Swiss Album Chart. Hung Medien.
  13. (de) « Gold-/Platin-Datenbank - Placebo », sur musikindustrie.de (consulté le 9 août 2012)
  14. (de) « Gold & Platin - Placebo », sur ifpi.at (consulté le 25 mars 2013)
  15. (en) « Gold and Platinum Certifications Albums 2006 », sur ultratop.be (consulté le 25 mars 2013)
  16. « Certifications Albums Platine - année 2006 », sur disqueenfrance.com (consulté le 9 août 2012)
  17. (en) « Cerified Awards Search - Placebo », sur BPI (consulté le 9 août 2012)
  18. (en) « Awards Database - Placebo », sur swisscharts.com (consulté le 25 mars 2013)
  19. (en) « Meds », sur Metacritic (consulté le 9 août 2012)
  20. « Chronique Meds », sur nightfall.fr (consulté le 2 décembre 2013)
  21. (en) « Meds Review », New Musical Express,‎ 11 mars 2006, p. 43
  22. (en) « Placebo - Meds », Sputnikmusic (consulté le 2 décembre 2013)
  23. (en) MacKenzie Wilson, « Meds Review », sur Allmusic (consulté le 9 août 2012)
  24. (en) Razig Rauf, « Meds Review », sur Drowned in Sound (consulté le 9 août 2012)
  25. (en) Jonathan Keefe, « Meds Review », sur Slant Magazine (consulté le 9 août 2012)
  26. (en) Joe Tangari, « Meds Review », sur Pitchfork Media (consulté le 9 août 2012)
  27. « Critique d'album Meds », sur albumrock.net (consulté le 2 décembre 2013)
  28. (en) Dan Raper, « Meds Review », sur PopMatters (consulté le 9 août 2012)