Meditrinalia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

À Rome, les Meditrinalia sont une fête des vendanges fixée au 11 octobre. Il s'agirait plus précisément d'un rituel où l'on boit du vin nouveau avec du vin de l'année précédente, ce mélange étant considéré comme ayant des propriétés curatives.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom viendrait de celui de Meditrina ou Meditrinæ qui passait pour l'une des filles du dieu de la médecine, Esculape, et qui signifierait aussi « atelier où l'on soigne », avec la racine medeor : « guérir ».

Description[modifier | modifier le code]

Les Meditrinalia ont lieu après les vendanges. Les paysans romains traitaient le liquide non fermenté obtenu par le pressurage du raisin, appelé le moût, en ajoutant du vin cuit de l'année précédente. Ce mélange empêchait que le vin n'aigrisse.

Les Meditrinalia sont célébrées en l'honneur de Jupiter, comme toutes les autres fêtes du vin. On procède à des libations, on répand du vin à terre en offrande et on boit le mélange pour garder la santé.

« bibo de vinum de novum de vetus, medeor de morbo de veteri de novo. ».
« Vieux, je bois du vin nouveau ; par le vieux vin je guéris une maladie nouvelle. »

Il s'agissait de fêter les qualités curatives du vin nouveau et d'en remercier les dieux.

« le vin vieux soigne le vin nouveau. ».

Liens externes[modifier | modifier le code]