Medieval 2: Total War

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Medieval 2
Total War
Éditeur Sega
Développeur The Creative Assembly
Musique Jeff van Dyck

Début du projet 2004
Date de sortie EU
AN
JP [1]
Licence Total War
Version 1.3
Genre Stratégie en temps réel, stratégie au tour par tour
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Windows
Média 2 DVD
Langue Multilingue
Contrôle Clavier, souris

Évaluation PEGI : 16+

ESRB : T (Teen)

Medieval 2: Total War est un jeu vidéo développé par Creative Assembly et édité par Sega. Mélange de stratégie en temps réel et au tour par tour, il est publié pour Windows en novembre 2006 en Europe et aux États-Unis, puis en avril 2007 au Japon. Suite de Medieval: Total War, il est le quatrième opus de la série Total War.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

En mode solo, le joueur dispose de plusieurs modes de jeu. Il peut participer à sept batailles historiques (Arsouf, Azincourt, Hastings, Otumba, Pavie, Tannenberg et le siège de Setenil) ou configurer puis jouer à une bataille personnalisée. Il peut également prendre part à une grande campagne dans laquelle il dirige une nation parmi les plus puissantes de l'époque médiévale, comme la France, le Saint-Empire romain germanique ou l'Empire byzantin, et doit gérer en plus des batailles la diplomatie, le commerce, la gestion des villes, la religion (les États catholiques ont des comptes à rendre au pape tandis que les factions orthodoxes ou musulmanes sont autonomes). En mode multijoueur, le jeu est limité à la simple bataille paramétrée.

Le jeu comporte 17 factions, d'Europe occidentale et orientale, ainsi que du Proche-Orient, toutes jouables en bataille personnalisée. Elles ont leurs forces et leurs faiblesses, ainsi que des troupes spécifiques. Lorsque le joueur démarre une campagne pour la première fois, il peut choisir entre : la France, l'Angleterre, le Saint-Empire romain germanique, l'Espagne, et Venise. Certaines factions ne sont pas jouables en campagne (comme les Mongols ou les États pontificaux, dont les relations avec les États catholiques ont une certaine importance), et les autres nécessitent d'être vaincues en campagne pour être débloquées : l'Écosse, le Danemark, la Hongrie, Milan, la Pologne, la Sicile, le Portugal, les Turcs, les Maures, l'Égypte, l'Empire byzantin et la Russie.

Medieval 2: Total War est particulièrement célèbre au sein de la série des Total War pour la grande quantité de mods (ou modifications) de qualité que les joueurs ont créés. Mis à disposition gratuitement, et souvent produits par des équipes spécialisées, ces mods décuplent la durée de vie du jeu de base en permettant de jouer de nouvelles factions ou sur de nouvelles cartes de campagne.

Développement[modifier | modifier le code]

Après la sortie en 2004 de Rome: Total War (8 octobre 2004) par Creative Assembly, certains fans de la série regrettaient les éléments de gestion (comme les princesses ou l'importance de la religion) du précédent opus Medieval: Total War et conduisirent finalement à la création de Medieval 2: Total War.

Il s'agit d'ailleurs du même moteur graphique que le jeu Rome: Total War, mais les graphismes sur Medieval II se voient améliorés par l'ajout du HDR.

Extension[modifier | modifier le code]

Une extension nommée Medieval 2: Total War Kingdoms est sortie en France le 31 août 2007. Elle ajoute au jeu quatre campagnes et de nouvelles factions :

Il y a également de nouvelles unités pour les factions préexistantes mises en scène et quelques nouvelles batailles scénarisées, comme par exemple Battle of Maclodio, 1427, qui retrace la bataille de Maclodio.

Bande sonore[modifier | modifier le code]

La bande son est signée Jeff Van Dick. Le début du thème principal est inspiré du morceau "A Daemite!" de la BO du jeu Blair witch Project.

Accueil[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]