Medal of Honor (jeu vidéo, 2010)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Medal of Honor (homonymie).
Medal of Honor
Éditeur Electronic Arts
Développeur Danger Close Games (solo) DICE (multi)

Début du projet 2008
Date de sortie Drapeau des États-Unis 12 octobre 2010
Drapeau de la France 14 octobre 2010
Licence Série Medal of Honor
Genre Jeu de tir subjectif
Plate-forme PC, Xbox 360, PlayStation 3
Média Blu-ray, DVD
Contrôle Clavier/souris ou manette

Moteur Unreal Engine 3 (solo) Frostbite Engine (multi)

Medal of Honor est un jeu de tir subjectif développé par Danger Close Games et édité par Electronic Arts. Sorti à l'automne 2010, cet opus se distingue des précédents titres de la série en se déroulant durant la Guerre d'Afghanistan[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Opérant directement sous les ordres du « National Command Authority » (l'autorité militaire suprême aux États-Unis), il existe une entité de combattants, sélectionnés parmi les meilleurs, qui sont appelés pour des missions hautement sensibles. Ce sont les Opérateurs du Tier 1.
Rattachés à l'armée de l'air, de terre ou aux encore aux Marines, plus de 2 millions de personnes portent l'uniforme militaire aux États-Unis. Parmi eux, 50000 soldats sont sous l'autorité du Commandement des Opérations Spéciales.
Les Opérateurs du Tier 1, sélectionnés parmi ces derniers, en sont l'élite, au-dessus même des Forces Spéciales surentrainées. Leur nombre, même s'il n'est pas officiel, est de l'ordre de quelques centaines. Ce sont des armes de guerre vivantes d'une extrême précision. Ils sont les experts dans le déploiement maitrisé de la violence.

Le jeu vidéo Medal of Honor a été développé en collaboration avec des Opérateurs du Tier 1 et s'en inspire fortement. Les joueurs, immergés dans les conditions impitoyables et hostiles de l'Afghanistan d'aujourd'hui, incarnent ces combattants.

Développement[modifier | modifier le code]

Lors de l'E3 2010, EA a annoncé un partenariat avec Sony et sa PS3 qui a abouti à une édition spéciale exclusive contenant le jeu ainsi que le jeu Medal of Honor : En première ligne remastérisé en HD[2], ainsi qu'un pack incluant la PS3 320gb et le jeu.

La bêta du jeu s'est d'abord fait sur PS3 et PC[3]. Le ressenti des joueurs sur ces deux supports est mitigé[4].

Polémique[modifier | modifier le code]

Ce jeu se déroule lors d'un conflit actuel polémique durant lequel de nombreux soldats et civils ont été tués, et faisant l'objet de débats quant à sa légitimité[5].

Une association de familles de soldats américains morts en Afghanistan a fustigé ce jeu vidéo durant son développement, arguant qu'il pourrait être joué par des civils, qu'il permettrait d'incarner des talibans et de revivre après que le personnage avec lequel on joue meure, ce qui pourrait passer aussi pour de la propagande envers ce conflit[6]. Un ministre britannique, Liam Fox a demandé à boycotter le jeu qu'il déclare « si antibritannique » et dans lequel on peut jouer un taliban[7].

Les familles se sont également plaintes de savoir que les ennemis du jeu seraient appelés "Talibans". Les créateurs du jeu ont donc dû les renommer en "Opposing Force".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Medal of Honor en Afghanistan, JeuxVideo.com, 5 août 2008
  2. L'édition spéciale PS3 de Medal Of Honor présentée, Play3-Live, mercredi 16 juin 2010
  3. Medal of Honor : bêta multi Xbox 360 repoussée, gamers.fr, 17 juin 2010
  4. La bêta de Medal Of Honor rallongée par EA, jeuxvideo.fr, lundi 19 juillet 2010
  5. "Les Allemands découvrent la « sale guerre » de leur armée en Afghanistan" paru dans Le Monde le 5 août 2010 par Cécile Boutelet et Jean-Pierre Stroobants
  6. Medal of Honor visé par les familles des victimes, JVN.com, 22 août 2010 par Steeve Mambrucchi
  7. "Medal of Honor", un jeu antipatriotique ?, LeMonde.fr, lundi 23 août 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]