McLaren MP4-20

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

McLaren MP4-20

McLaren MP4-20

Pedro de la Rosa sur la MP4-20 au Grand Prix du Canada en 2005

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni Team McLaren Mercedes
Constructeur McLaren Racing
Année du modèle 2005
Concepteurs Adrian Newey
Mike Coughlan
Spécifications techniques
Châssis Châssis monocoque en fibre de carbone et aluminium en nid d'abeille
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs McLaren
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs McLaren
Nom du moteur Mercedes-Benz FO 110R
Cylindrée 2 997 cm³ de 930 ch à 19 000 tr/min
Configuration 10 cylindres en V à 90°
Position du moteur arrière
Boîte de vitesses McLaren semi-automatique
Nombre de rapports 7 rapports
Système de freinage Disques Hitco et Étriers AP Racing
Dimensions et Poids Poids : 605 kg
Carburant Mobil1
Pneumatiques Michelin, roues Enkei de13 pouces
Partenaires West
Histoire en compétition
Pilotes 9. Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen
10. Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya
10. Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa
10. Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz
Début 2005 au GP d'Australie
Courses Victoires Pole Meilleur tour
19 10 7 12
Championnat constructeur 2e avec 182 points
Championnat pilote Kimi Räikkönen : 2e
Juan Pablo Montoya : 4e
Pedro de la Rosa : 19e
Alexander Wurz : 17e

Chronologie des modèles (2005)

La McLaren MP4-20 est la monoplace de Formule 1 de l'écurie McLaren Racing engagée en Championnat du monde de Formule 1 2005. Elle est pilotée par le Finlandais Kimi Räikkönen, le Colombien Juan Pablo Montoya, l'Espagnol Pedro de la Rosa et l'Autrichien Alexander Wurz. Le pilote d'essais est l'Anglais Gary Paffett. La MP4-20 est présentée à Montmelo près de Barcelone le 24 janvier 2005.

Historique[modifier | modifier le code]

Comme tous les autres monoplaces 2005, la MP4/20 gagne un poids considérable pour respecter la nouvelle réglementation aérodynamique 2005 imposé par la FIA. La MP4-20 bénéficie également des pneumatiques Michelin avec six autres écuries (Williams, BAR, Red Bull Racing, Sauber, Renault, Toyota). Après une saison 2004 difficile, l'écurie germano-britannique aborde ce nouvel exercice avec sérénité, renforcée par l'arrivée du pilote colombien Juan Pablo Montoya ainsi que la stabilité du staff technique.

Les premières courses de la saison révèlent une grave carence de la MP4-20 : bien que capable de signer de bons temps, elle peine à faire chauffer ses pneus ce qui, avec la nouvelle norme de qualifications, pénalise les flèches d'argent. Les problèmes s'accumulent en début de saison puisque Juan Pablo Montoya se blesse avant le troisième Grand Prix de la saison ce qui contraint l'équipe à le remplacer successivement par Pedro de la Rosa à Bahreïn et Alexander Wurz à Imola.

Wurz grimpe sur la troisième marche du podium à Saint-Marin après la disqualification de la BAR 007 de Jenson Button et Pedro de la Rosa cinquième, s'octroie le meilleur tour en course. Imola marque le véritable début de la saison 2005 de McLaren puisque, qualifié en pole, Räikkönen s'envole en tête de la course avant que la fiabilité de sa monture ne l'oblige à abandonner. Pendant ce temps, Renault signe quatre victoires en quatre courses et se détache en tête des deux championnats avec Fernando Alonso.

En Espagne, le Finlandais de McLaren signe la pole et la victoire, en prenant un tour à son coéquipier colombien. Il récidive à Monaco. Lors du Grand Prix d'Europe, après s'être élancé de la deuxième place de la grille, Räikkönen sort de la piste dans le dernier tour après un bris de suspension consécutif à un plat qu'il avait fait sur son pneu. Le bénéficiaire de cette erreur est Fernando Alonso qui continue d'engranger des points précieux au championnat. Le Finlandais se venge au Canada, sur le seul abandon de la saison de l'Espagnol dû à une erreur de sa part.

La fin de saison ressemble à un récital McLaren-Mercedes puisque sur les dix dernières courses, Räikkönen en remporte quatre et Juan Pablo Montoya trois. La fiabilité de la Renault R25 et les performances d'Alonso permettent à Renault et Alonso de s'imposer dans les deux championnats.

L'année 2005 qui marque le renouveau de McLaren-Mercedes, est toutefois décevante : Kimi Räikkönen passe à 21 points du sacre et McLaren termine à 9 points de Renault.

La MP4-20B[modifier | modifier le code]

La McLaren-Mercedes MP4-20B est une voiture laboratoire destinée aux essais du moteur Mercedes-Benz V8 FO 108S qui devait être intégré au châssis MP4-21 mais qui fut abandonné à cause du trop grand nombre de casses mécaniques enregistré.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo de la McLaren MP4-20 de Kimi Räikkönen
Kimi Räikkönen lors des qualifications du Grand Prix des États-Unis au volant de la McLaren MP4-20
Résultats détaillés de la McLaren MP4-20 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
2005 Team McLaren Mercedes Mercedes-Benz V10 FO 110R Michelin AUS MAL BAH SMR ESP MON EUR CAN USA FRA GBR ALL HON TUR ITA BEL BRÉ JAP CHI 182 2e
Kimi Räikkönen 8e 9e 3e Abd 1re 1re 11e 1re Np 2e 3e Abd 1re 1re 4e 1re 2e 1re 2e
Juan Pablo Montoya 6e 4e 7e 5e 7e Dsq Np Abd 1re 2e Abd 3e 1re 14e 1re Abd Abd
Pedro de la Rosa 5e
Alexander Wurz 3e

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :