McLaren M26

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

McLaren M26

McLaren M26

La McLaren M26 exposée au musée de Donington

Présentation
Équipe Marlboro Team McLaren
Löwenbräu Team McLaren
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Mclaren
Année du modèle 1977 à 1979
Concepteurs Gordon Coppuck
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Bras supérieur, triangle inférieur et ressorts
Suspension arrière Bras, jambes poussées et ressorts
Nom du moteur Ford-Cosworth DFV
Cylindrée 2 993 cm³
475 ch à 11 000 tr/min
Configuration V8 à 90°
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses McLaren Hewland
Nombre de rapports 6
Système de freinage Freins à disque - Lockheed / Ferodo
Dimensions et Poids Empattement : 2 737 mm
Voie avant : 1 702 mm
Voie arrière : 1 676 mm
Poids : 608 kg
Carburant Texaco (1978), Castrol (1979)
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau de la Grande-Bretagne James Hunt
Drapeau de l'Allemagne Jochen Mass
Drapeau de la France Patrick Tambay
Drapeau de l'Italie Bruno Giacomelli
Drapeau des États-Unis Brett Lunger
Début GP des Pays-Bas 1976
Courses Victoires Pole Meilleur tour
30 3 3 1
Championnat constructeur 0
Championnat pilote 0

Chronologie des modèles (1976-1977-1978-1979)

La McLaren M26 est une monoplace de Formule 1 conçue par l'ingénieur anglais Gordon Coppuck et engagée pour les saisons 1976, 1977, 1978 et 1979.

1976[modifier | modifier le code]

Plus basse et plus légère que la M23, Coppuck commence la conception de la M26 dès le début de la saison 1976 pour des débuts prévus à la mi-saison. Le premier Grand Prix de la M26 se déroule en Hollande avec l'Allemand Jochen Mass qui termine hors des points, à la neuvième place. La M26 n'est plus utilisée pour le reste de la saison car il reste encore quelques problèmes de conception à l'avant de la voiture.

1977[modifier | modifier le code]

La M26 fait sa réapparition lors du Grand Prix d'Espagne à Jarama où James Hunt abandonne sur casse moteur. Malgré des débuts difficiles, Hunt parvient à remporter trois courses, en Grande-Bretagne, aux États-Unis et au Japon. Il signe également trois pole positions. Mass dispose de la voiture bien plus tard dans l'année et réussit à terminer sur le podium au Canada. Au total 39 points sont marqués avec la M26, et 21 avec la M23 en début d'année, ce qui permet à McLaren de finir sur la troisième marche du podium.

1978[modifier | modifier le code]

La Mclaren M26 est remise à jour pour la saison 1978 et le français Patrick Tambay remplace Mass. Après un premier Grand Prix prometteur, l'écurie Lotus présente sa révolutionnaire 79 qui exploite l'effet de sol et la M26 devient totalement obsolète. Hunt enchaîne les abandons et les places hors des points.

À la mi-saison, Gordon Coppuck modifie la M26 pour qu'elle puisse exploiter partiellement l'effet de sol, notamment en élargissant les pontons, en changeant les suspensions et en ajoutant des petits ailerons à l'avant et à l'arrière mais sans un pilote d'essai pour juger l'efficacité de la voiture, ces modifications n'apportent aucune amémioration.

McLaren M26E[modifier | modifier le code]

Cette voiture, fabriquée à un seul exemplaire destiné à James Hunt (qui avait cassé son châssis lors une collision avec Emilio de Villota aux essais du Grand Prix d'Espagne 1978 à Jarama), a pris son unique départ lors de l'International Trophy 1978, à Brands Hatch, course disputée hors-championnat du monde.

McLaren M27[modifier | modifier le code]

La même année, McLaren souhaite remplacer la M26, vieille de plus d'un an par la M27. Le projet est rapidement abandonné car la M27 n'est pas conçue pour exploiter l'effet de sol, et n'est pas en mesure de rivaliser avec les Lotus 79 de Colin Chapman.

La M26 termine donc la saison 1978 et dispute également les deux premiers Grands Prix de 1979, en Argentine et au Brésil avant d'être remplacée par la M28.

1979[modifier | modifier le code]

En 1979 la M26 est remplacée par la McLaren M28, conçue pour utiliser l'effet de sol. Patrick Tambay utilise encore la M26 pour deux courses en 1979, se soldant par un abandon au Brésil et une non-qualification en Belgique. Cette non-qualification marque la dernière apparition d'une M26 en championnat du monde.

Résultats complets en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Écurie officielle McLaren[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Moteur Pneus Pilote 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 Points inscrits Classement
1976 Marlboro Team McLaren Ford Cosworth DFV V8 G BRE ADS USW ESP BEL MON SUE FRA GBR ALL AUT NED ITA CAN USE JPN 74 (75)* 2e
Jochen Mass 9
1977 Marlboro Team McLaren Ford Cosworth DFV V8 G ARG BRE ADS USW ESP MON BEL SUE FRA GBR ALL AUT NED ITA USE CAN JPN 60* 3e
James Hunt Abd 7 12 3 1 Abd Abd Abd Abd 1 Abd 1
Jochen Mass 4 Abd 6 Abd 4 Abd 3 Abd
1978 Marlboro Team McLaren / Löwenbräu Team Mclaren Ford Cosworth DFV V8 G ARG BRA ADS USW MON BEL ESP SWE FRA GBR GER AUT NED ITA USE CAN 15 8e
James Hunt 4 Abd Abd Abd Abd Abd 6 8 3 Abd Abd Abd 10 Abd 7 Abd
Patrick Tambay 6 Abd Abd Abd 7 F Abd 4 9 6 Abd Abd 9 5 6 8
Bruno Giacomelli 8 Abd 7 Abd 14
1979 Marlboro Team Mclaren Ford Cosworth DFV V8 G ARG BRÉ ADS EUO ESP BEL MON FRA GBR ALL AUT PB ITA CAN EUE 15* 7e
Patrick Tambay Abd NQ
  • * Tous les points ont été marqués avec la M23 en 1975.
  • * 21 points ont été marqués avec la M23 en 1977.
  • * Tous les points ont été marqués avec la McLaren M28 puis la M29 en 1979.

Équipes privées[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilote 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1978 ARG BRA ADS USW MON BEL ESP SWE FRA GBR GER AUT NED ITA USE CAN
Liggett Group/B&S Fabrications M26 Ford Cosworth G Brett Lunger npq 7 nq nq Abd 8 npq 8 Abd Abd

Légende : ici