Mbay (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbay.
Mbay
Parlée au Tchad, République centrafricaine
Nombre de locuteurs 88 300[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 myb
IETF myb

Le mbay (ou mbay de Moïssala) est une langue nilo-saharienne de la branche des langues soudaniques centrales parlée dans le Sud du Tchad, dans la préfecture du Moyen-Chari[2].

La langue est également parlée en République centrafricaine.

Classification[modifier | modifier le code]

Le mbay est une langue nilo-saharienne classée dans le sous-groupe bongo-bagirmi, rattaché aux langues soudaniques centrales[2].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les voyelles[3] et les consonnes[4] du mbay.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] iː [] i [ĩ] u [u] uː [] u [ũ]
Moyenne e [e] eː [] e [] o [o] oː [] o [õ]
Ouverte a [a] aː [] a [ã] ɔ [ɔ] ɔː [ɔː]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Labiales Alvéolaires Rétrofl. Latérales Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Implosive ɓ [ɓ] ɗ [ɗ]
Prénasale mb [m͡b] nd [n͡d] ŋg [ŋ͡g]
Fricative s [s] h [h]
Affriquée Sonore j [d͡ʒ]
Prénasale nj [n͡dʒ]
Nasale m [m] n [n] ŋ [ŋ]
liquide ɽ [ɽ] l [l]
Nasale ɽ̃ [ɽ̃]
Semi-voyelle w [w] y [j]
Nasale []

Une langue tonale[modifier | modifier le code]

Le mbay compte trois tons, haut, moyen et bas:

Ton Exemple[5] Traduction
haut mbó sourd-muet
moyen mbō zone inondable
bas kàsə̀ roux

Six tons supplémentaires sont modulés, c'est-à-dire, combinés entre les trois tons [6]:

Ton Exemple[5] Traduction
haut-moyen káà corbeau
haut-bas làléè formule de salut
moyen-bas ŋgàáɽ chef
moyen-haut jōó deux
bas-moyen òō il voit
bas-haut bùú brouillard

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  2. a et b Caprile, 1977, p. 23.
  3. Caprile, 1977, p. 30.
  4. Caprile, 1977, p. 28.
  5. a et b Exemples pris de Caprile, 1977, p. 24.
  6. Caprile, 1977, p. 24.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Caprile, Jean-Pierre, Quelques problèmes de phonologie en mbay de Moïssala, dans Études phonologiques tchadiennes (Jean-Pierre Caprile, Éd.), Paris, SELAF, 1977, ISBN 2-85297-019-8

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]