Mazsalaca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mazsalaca
(de) Salisburg
Blason de Mazsalaca
Héraldique
Église de Mazsalaca.
Église de Mazsalaca.
Administration
Pays Drapeau de la Lettonie Lettonie
Code postal LV-4215
Démographie
Population 1 474 hab.
Densité 491 hab./km2
Géographie
Coordonnées 57° 52′ 00″ N 25° 03′ 00″ E / 57.866667, 25.0557° 52′ 00″ Nord 25° 03′ 00″ Est / 57.866667, 25.05  
Superficie 300 ha = 3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lettonie

Voir sur la carte Lettonie administrative
City locator 14.svg
Mazsalaca


Mazsalaca connue sous le nom allemand de Salisburg est une ville de la région de Vidzeme en Lettonie. Située sur la rive droite de la Salaca elle se trouve à la frontière du parc naturel de la vallée de Salaca (Salacas ielejas dabas parks), éloignée de 45km de Valmiera et de 149km de Riga. La ville comptait 1 474 habitants pour une superficie de 3 km2 en 2011[1].

En 2009, la ville a fait parler d'elle au niveau international à cause d'un canular mis en place par la société de télécommunication Tele2 prétendant qu'une météorite était tombée sur la propriété d'une certaine Larissa Guerassimova (qui en a profité pour vendre des tickets d'entrée aux curieux). Les autorités lettones ont estimé à au moins 2800 euros les frais des services des pompiers, des policiers, de l'armée, ainsi que des scientifiques dépêchés sur place[2][3].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population lettone par municipalité (Latvijas iedzivotaju skaits pašvaldibas) », République Lettone,‎ (consulté le 8 janvier 2011)
  2. « Une météorite en Lettonie: une société de télécoms admet le canular. », La Dépêche,‎ (consulté le 9 mai 2015)
  3. « Latvian meteorite crater was hoax. », NBC News,‎ (consulté le 9 mai 2015)
  4. (lv) Dainis Caune, « Ansis Epners. », sur nekropole.info,‎ (consulté le 9 mai 2015)