Mazlum Doğan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mazlum Doğan, né en 1955 et mort le 21 mars 1982 à Diyarbakır, est l'un des fondateurs du PKK.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît en 1955 à Dep (Karakoçan en turc), une ville de la province d'Elazığ mais celui-ci est originaire de Dersîm-Mazgirt.

Après obtention d'un diplôme de la haute école des maitres, Mazlum Doğan s'inscrit en 1974 à la faculté d'économie de l'université Hacettepe d'Ankara[1]. Lors de ses études universitaires, il a fait connaissance avec des personnalités politiques.

Par la suite il est arrêté près de la ville d'Urfa. Il est détenu dans la prison de Diyarbakir, le 21 mars 1982 après avoir symboliquement allumé trois allumettes pour célébrer le Newroz, il s'immole pour protester contre les tortures systématiques de prisonniers pratiquées par l'État turc[1].

Aujourd'hui, étant un martyr il est un symbole de la lutte kurde et à chaque Newroz les Kurdes le commémorent en allumant un grand feu. Il a pour surnom « Kawa moderne » à l'image du mythique héros Kawa, père des Kurdes selon la légende.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Marlies Casier, Joost Jongerden, Nationalisms and Politics in Turkey: Political Islam, Kemalism and the Kurdish Issue, Taylor & Francis, 2010, 256 p. (ISBN 9780415583459) p. 140