Mazda 323

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Mazda 323, est un modèle de berline compacte du constructeur automobile japonais Mazda.

Elle a été remplacée par la Mazda 3 (Mazda Axela au Japon) en 2003.

La Mazda 323 s'appelait Familia au Japon. 323 était son appellation pour l'exportation.



Trois générations de Familia avant la 323[modifier | modifier le code]

La Familia a connu trois générations avant que la compacte de Mazda n'adopte à l'exportation l'appellation 323.

Première génération de Familia en 1963.
  • 1963. La première Familia mesure 3,70 m de long sur un empattement de 2,19 m. Elle se décline en berline 2 ou 4 portes, mais aussi break 3 portes (c'est d'ailleurs lui qui est lancé en premier) et pick-up. Le moteur est un 4 cylindres de 782 cm³ de 42 ch SAE permettant une vitesse de pointe de 115 km/h. Elle se déclinera ensuite en version S de 52 ch (125 km/h) puis 985 cm³ de 68 ch (145 km/h).

Deuxième Familia en 1967, ici en Coupé.
  • 1967. La deuxième génération de Familia, appelée Familia Presto est proposée en autant de variantes que la première. Longue cette fois de 3,83 m, elle reçoit le 987 cm³ de 58 ch (135 km/h) ou un 1 169 cm³ développant 68 ch. Plus intéressant, la Familia aura droit en berline et coupé, à ses variantes "Rotary" alors équipées d'un moteur à pistons rotatifs. Ce birotor de 2 x 491 cm³ développe 100 ch assurant une vitesse de pointe de 175 km/h pour un poids qui reste contenu à 825 kg en berline et 805 kg en coupé. La Familia Presto poursuivra sa carrière aux côtés de sa grande sœur la grand Familia.

Troisième Familia en 1971, ici en berline.
  • 1971. La troisième Familia lancée en septembre 1971 s'appelle en fait Grand Familia au Japon, pour la distinguer de la précédente Familia qui poursuit sa carrière en parallèle. À l'exportation, la Grand Familia s'appelle Mazda 808 et devient Mazda 818 en Europe où le "0" au milieu est réservé à Peugeot. Cette Grand Familia est en réalité un peu en dehors de la "saga" Familia puisqu'à l'époque, il s'agit plutôt d'un modèle intermédiaire entre la Familia Presto et la plus grande Capella (qui deviendra la 626). Longue de 3,97 m à 4,07 m, la grand Familia à 4 portes ou break (mais plus en pick-up) reçoit un 1 272 cm³ de 87 ch SAE, un 1 490 cm³ de 92 ch ou un 1 586 cm³ "dépollué" de 90 ch.

Le moteur à pistons rotatifs est reconduit sur une version d'aspect plus agressif (mais dont les carrosseries 4 portes et Coupé sont semblables à celles de la Grand Familia) et qui prend alors le nom de Savanna au Japon ou RX-3 à l'exportation.



Première génération, 323 FA (1977 – 1980)[modifier | modifier le code]

Mazda 323
Première génération
Mazda 323

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 1977 - 1980
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres essence
Pour l'export :
- 985 cm³, 45 ch
- 1 272 cm³, 60 ch
- 1 415 cm³, 70 ch
Position du moteur Avant
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle 4 ou 5 vitesses
ou automatique
Poids et performances
Poids à vide 780 à 840 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 portes, 5 portes ou break
Dimensions
Longueur 3 835 mm
Largeur 1 605 mm
Hauteur 1 375 mm
Empattement 2 313 mm
Voies  AV/AR 1 310 mm  / 1 295 mm
Le break restera en vente jusqu'en 1985.

En 1977, après trois générations de Familia, la compacte de Mazda adopte, et pour longtemps, l'appellation 323 à l'exportation. Cette première 323 est donc la quatrième Familia.

Cette compacte de ligne plutôt moderne pour l'époque et qui affiche une silhouette deux volumes, avec hayon, conserve une architecture classique, alors en train de disparaître en Europe dans cette catégorie : il s'agit encore d'une propulsion.

En plus des carrosseries 3 portes et 5 portes, le Japon aura droit à un break 5 portes. A l'exportation, le moteur le plus puissant est un 1,4 litre de 70 ch. Au Japon, ce même 4 cylindres affiche jusqu'à 82 ch en berline et 85 ch en break.

Sortie en janvier 1977 et légèrement restylée en 1979, cette 323 sera remplacée dès 1980 en berline.

Le break poursuivra sa carrière jusqu'en 1985, agrémenté d'un simple restylage à l'arrivée de la nouvelle 323 fin 1980.



Deuxième génération, 323 BD (1980 – 1985)[modifier | modifier le code]

Mazda 323
Deuxième génération
Mazda 323
La 323 dans sa version 3 portes

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 1980 - 1985
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres essence
Pour l'export (323) :
- 1 071 cm³, 55 ch
- 1 296 cm³, 68 ch
- 1 415 cm³, 75/85 puis 88 ch
Au Japon (Familia) :
- 1 296 cm³, 74 ch
- 1 490 cm³ 85 ch
- 1 490 cm³ turbo, 115 ch
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 4 ou 5 vitesses
ou automatique
Poids et performances
Poids à vide 765 à 885 kg
Vitesse maximale 1.1 55 ch : 140 km/h
1.3 68 ch : 150 km/h
1.5 75 ch : 160 km/h
1.5 85/88 ch : 168 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3, 4 ou 5 portes.
Dimensions
Longueur 3/5 portes : 3 955 mm
4 portes : 4 155 mm
Largeur 1 630 mm
Hauteur 1 375 mm
Empattement 2 365 mm
La 323 berline 4 portes.

La 323 de 1980, appelée 323 FF à sa sortie, est la première traction réalisée par Mazda. Étudiée en collaboration avec Ford, cette nouvelle compacte affiche un style plus moderne que sa devancière. Si le break n'est pas reconduit, la 323 se décline quand même en de nombreuses variantes : deux volumes 3 portes, deux volumes 5 portes (avec 6 vitres latérales pour la Familia japonaise mais seulement 4 pour la 323 à l'exportation) et berline tricorps à 4 portes. Cette dernière, appelée GLC aux États-Unis, reprend l'empattement des 3 et 5 portes mais en allonge le porte-à-faux arrière.

Le break ne sera pas renouvelé et poursuivra sa carrière sous l'ancienne carrosserie et avec l'ancienne plate-forme à propulsion.

La gamme de moteurs s'articule autour de 4 cylindres essence 1,3 litre et 1,5 litre communs à tous les marchés mais avec des puissances pouvant varier. La 323 "export" est aussi disponible avec un petit 1,1 litre tandis qu'au Japon, la Familia propose, à partir de 1983, une version turbo de son 1,5 litre, affichant alors 115 ch.

Durant toute sa carrière, la 323 de deuxième génération sera le modèle japonais le plus diffusé en France : en 1981 et 1982 (avec respectivement 9 078 et 11 282 ventes) devant la Datsun Cherry, en 1983 (9 146 ventes) devant la Toyota Tercel et en 1984 et 1985 (8 033 et 6 848 immatriculations) devant la Toyota Corolla.



Troisième génération, 323 BF (1985 – 1989)[modifier | modifier le code]

Mazda 323
Troisième génération
Mazda 323
La 323 dans sa version 3 portes

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 1985 - 1989
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres
Essence phase 1 :
- 1 071 cm³, 55 ch
- 1 296 cm³, 68 ch
(au Japon : 74 ch)
- 1 490 cm³, 75 ch
(au Japon : 85 ch)
- 1 597 cm³, 103 ch
- 1 597 cm³, 140 ch turbo
Essence phase 2 :
- 1 323 cm³, 67 ch
- 1 498 cm³, 73 ch
- 1 598 cm³, 103 ch
(au Japon : 85 ou 110 ch)
- 1 597 cm³, 143 ch turbo
Diesel :
- 1 720 cm³, 58 ch
Position du moteur Avant
Transmission Traction
ou 4x4 (1.6 turbo)
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses
(4 vitesses sur 1.1)
auto. 3 vit. dispo. sur 1.3
Poids et performances
Poids à vide 865 à 995 kg
1.6 turbo 4WD : 1 125 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3, 4, 5 portes ou break.
Au Japon : aussi en cabriolet
Dimensions
Longueur 3/5 portes : 3 990 mm
4 portes : 4 195 mm
Largeur 1 645 mm
Hauteur 1 395 mm
Empattement 2 400 mm
La 323 berline 4 portes.

La troisième génération de 323 est dévoilée en janvier 1985. Elle se décline en deux volumes 3 et 5 portes ainsi qu'en trois volumes 4 portes. Certains marchés auront droit au break (lancé fin 1985), qui succède au break 323 de première génération et au Japon sera également commercialisée, à partir de février 1986, une Familia cabriolet. La 323 s'équipe pour la première d'un diesel, pour l'heure dépourvu de turbo.

Réalisée en collaboration avec Ford, cette 323 prend le nom, selon les versions, de Ford Laser ou Fort Metero sur le marché australien. Mais elle conserve son appellation historique Familia au Japon, où il s'agit alors de la sixième génération.

À l'automne 1986 la 323 se décline en une version à transmission intégrale, et ses 4 roues motrices s'associent au 1,6 litre turbo 16 soupapes de 143 ch jusque là seulement réservé au Japon en version traction. Cette version sert de base à une évolution destinée à courir en Groupe A en championnat du monde des Rallyes à partir de 1987.

En 1987, la troisième génération de 323 reçoit un petit restylage. Pour cette "phase 2", les moteurs sont remis à jour. Le 1,1 litre disparaît tandis que le 1,3 litre est nouveau.



Quatrième génération, 323 BG (1989 – 1994)[modifier | modifier le code]

Mazda 323
Quatrième génération
Mazda 323
La 323 dans sa version 5 portes

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 1989 - 1994
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres
Essence :
- 1 324 cm³, 75 ch
- 1 598 cm³, 87 ch
- 1 840 cm³, 140 ch
- 1 840 cm³, turbo, 163 ch
- GTR 1 840 cm³, turbo, 185 ch
Diesel :
- 1 720 cm³, 57 ch
Position du moteur Avant
Transmission Traction
ou 4x4 (1.8 turbo)
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses
automatique 3 vitesses disponible sur 1.3 et 1.6.
Poids et performances
Poids à vide 925 à 1 175 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3, 4, 5 portes
Dimensions
Longueur 3 portes : 4 035 mm
4 portes : 4 255 mm
5 portes : 4 260 mm
Largeur 3/4 portes : 1 675 mm
5 portes : 1 645 mm
Hauteur 3/4 portes : 1 380 mm
5 portes : 1 430 mm
Empattement 3 portes : 2 450 mm
4 portes : 2 500 mm
5 portes : 2 400 mm
La 323 berline 3 portes.

En 1989, la quatrième génération (type "BG") de 323 arrive le marché. Elle conserve son appellation Familia au Japon et adopte le patronyme Protege aux États-Unis.

Les versions deux volumes 3 portes et trois volumes 4 portes restent assez traditionnelles d'apparence (sans pour autant partager le moindre élément de carrosserie entre elles !), mais la 5 portes bénéficie d'une carrosserie spécifique beaucoup plus audacieuse avec ses phares avant escamotables. Cette variante à 5 portes quitte le carcan Familia au Japon et s'y appelle Eunos 100.

Le cabriolet, destiné au Japon, n'est pas reconduit alors que le break poursuit sa carrière sous son ancienne apparence, sur la plate-forme de la précédente 323.

Sur cette génération de 323, Mazda développe plus qu'auparavant les versions sportives à 4 roues motrices. Le 1,6 litre turbo est remplacé par un 1,8 litre de 163 ch qui passe ensuite à 185 ch sur la version GT-R. Cette GT-R développera jusqu'à 210 ch sur le marché japonais.

Apparence plus classique pour la 323 à 4 portes.

Voir aussi : Mazda 323 GTR

Caractéristiques techniques de la Mazda 323 4eme génération (1991),
L'Automobile Magazine, "Toutes les Voitures du Monde 91/92".


Cinquième génération, 323 BA (1994 – 1998)[modifier | modifier le code]

Mazda 323
Cinquième génération
Mazda 323
La 323 dans en 5 portes "Astina"

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 1994 - 1998
Moteur et transmission
Énergie Essence / Diesel
Moteur(s) 4 cylindres Essence :
- 1 324 cm³, 73 ch
- 1 489 cm³, 90 ch
(au Japon : 97 et 125 ch)
- 1 597 cm³, 88/115 ch (Japon)
- 1 840cm³, 114ch
- 1 840 cm³, 140 ch (Japon)
V6 Essence :
- 1 995 cm³, 147 ch
4 cylindres turbo diesel :
- 1 686 cm³, 82 ch
Position du moteur Avant
Couple maximal 1.5l DOHC : 132 Nm
2.0L V6 DOHC : 180 Nm
Transmission Traction
ou 4x4 (Japon)
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses
automatique 4 vitesses disponible sur 1.5.
Poids et performances
Poids à vide 3 portes : 1065 kg
4 portes : 1080 kg
5 portes : 1115 kg
Vitesse maximale 3 portes : 173 km/h
4 portes : 177 km/h
5 portes : 1.5L 175 km/h V6 208 km/h km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3, 4, 5 portes
Suspensions À l'avant : Indépendante à éléments MacPherson et ressorts hélicoïdaux. À l'arrière : Indépendante et double biellettes latérales et ressorts hélicoïdaux.
Direction Assistée (à crémaillère).
Freins Disques ventilés à l'avant et tambour à l'arrière (à disques sur le V6).
Dimensions
Longueur 3 portes : 4 030 mm
4 portes : 4 335 mm
5 portes : 4 240 mm
Largeur 1 695 mm mm
Hauteur 3 portes : 1 405 mm
4 portes : 1 420 mm
5 portes : 1 355 mm
Empattement 3 portes : 2 505 mm
4 et 5 portes : 2 605 mm

Lancée en 1994, la cinquième génération de 323 comporte trois variantes : une 3 portes appelée 323C ou 323 Sportiva, une 4 portes (trois volumes) dénommée Familia (Sedan au Japon), et la 5 portes appelée 323F ou 323 Astina. Elles ont été dessinées par le centre de design Mazda allemand. Le designer en chef qui travailla sur la 323, dessina entre autres les Porsche 928, 924 et 944.

Motorisations 
  • 1995 - 1999 ; 1 324 cm3 B3 (en), SOHC, 73 ch (55 kW), 104 Nm.
  • 1994 - 1998 ; 1 489 cm3 Z5 (en), FI, 16 soupapes DOHC, 90 ch (66 kW), 132 Nm.
  • 1994 - 1998 ; 1 840 cm3 B8 (en), 16 soupapes DOHC, 114 ch (85 kW) /(156 N·m)
  • 1994 - 1998 ; 1 995 cm3 KF (en) V6, FI, 24 soupapes DOHC, 144 ch (107 kW), 179 Nm.
  • 1994 - 1998 ; 1 686 cm3 diesel, 8 soupapes SOHC, 82 ch (60 kW).
  • 1995 - 1999 ; 2 000 cm3 RF (en), diesel, 8 soupapes, 71 hp (53 kW), 127 Nm.

Les versions essence suralimentées ont déserté le catalogue, et les 4 roues motrices ne sont plus proposées en Europe. Celles-ci restent proposées au Japon, mais sur des versions plutôt sages, dotées d'un 1,6 litre essence de 88 ou 115 ch. La gamme de moteur est remise à jour et le diesel atmosphérique est remplacé par un turbo diesel. Le moteur 1,5 litre, le Z5-DE (en) est un moteur non-interférentiel, c'est-à-dire que les soupapes n'iront pas toucher les pistons en cas de casse de la courroie de distribution.

Familia
La 323 Familia est une berline 4 portes (ou Sedan), appelée Protegé en Amérique du Nord, 323-Protegé en Australie.

Sportiva/323C
La Sportiva, est un coupé 3 portes. Elle est aussi appelée Sporty lors de sa sortie en 1994, et se nomme Familia Neo au Japon. Elle a été vendue sous l'appellation 323C (pour 323 Coupé) en Europe et 323 Neo au Canada. Ford a vendu une version rebadgée et restylée de la 323C pour le marché japonais et australien, la Ford Laser Lynx. L'une des spécificités de la Sportiva est son hayon arrière, comprenant deux parties vitrées séparées, comme sur la Honda CRX. Esthétiquement, la 323 Sportiva est très proche de la 323F/Lantis.

323P
La 323P a remplacé la Sportiva, peu appréciée des Japonais. La face avant se démarque de la 323C et de la 323F, elle reprend les éléments de la 323 Familia.

323F/Astina/Lantis
La 323F/Astina ou Lantis profite d'une silhouette dynamique et spécifique, un peu dans le style d'un coupé qui aurait 5 portes. Elle est motorisée par un 1,5 litre DOHC 16V (88 ch), et un 1,8 litre DOHC 16V (112 ch). La version dotée du V6 de 2 litres DOHC 24V garde le nom de 323F/Astina en Europe. La version japonaise, appelée Lantis, est motorisée par un V6 de 170 ch.

Document fourni en concessions a propos de la Mazda 323 de type BA (3, 4 et 5 portes).Le document contient les côtes, le poids des véhicules, la consommation ou encore les rapport de boite.


Sixième génération, 323 BJ (1998 – 2003)[modifier | modifier le code]

Mazda 323
Sixième génération
Mazda 323
La 323 dans en 5 portes

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 1998 - 2003
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres,
Essence :
- 1 324 cm³, 73 ch
- 1 498 cm³, 88 ch
- 1 840 cm³, 114 ch
- 1 991 cm³, 165 ch (Japon)
Diesel :
- 1 998 cm³, 71 ch
- 1 998 cm³, turbo, 90 ch
Position du moteur Avant
Transmission Traction
ou 4x4 (Japon)
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses
automatique 4 vitesses disponible sur 1.5.
Poids et performances
Poids à vide 1 070 à 1 195 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3, 4, 5 portes
Dimensions
Longueur 4 portes : 4 315 mm
5 portes : 4 200 mm
Largeur 1 705 mm
Hauteur 1 410 mm
Empattement 2 605 mm

Fin 1998 apparaît la dernière génération de 323. Elle devient plus sage non seulement par son style mais aussi ses motorisations : après la disparition des turbo essence sur la précédente génération, c'est l'éphémère V6 qui est supprimé.

La dernière 323 se décline en berline 5 portes avec hayon ou 4 portes en trois volumes. la variante 3 portes n'est pas renouvelée et termine sa carrière en parallèle avec la précédente carrosserie.

À l'automne 2003, l'ère de la Mazda 323 se termine après 26 ans d'existence, passant le relais à la Mazda 3.

Cette dernière génération de 323 restera toutefois produite en Chine sous le label Haima, le partenaire local de Mazda.

Notes[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]