Maximilien Ringelmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maximilien Ringelmann

texte=Importez l'image de cette personne

Biographie
Naissance 1861
Décès 1931
Nationalité Française Drapeau de la France
Thématique
Formation Ingénieur agricole
Approche Génie Agricole, Psychologie
Travaux Effet de paresse sociale, Échelle de Ringelmann

Maximilien Ringelmann (1861-1931) est un universitaire français membre de l'Académie d'agriculture de France. Il fut professeur d'ingénierie agricole à l'Institut National Agronomique de Paris et directeur de la Station d'Essais de Machines dès 1888.

Il est surtout connu pour ses travaux de psychologie sociale relatifs à la « paresse sociale » (1897) qui seront ré-utilisés plus tard par Henry Ford sous le concept de « flânerie ouvrière ». Il est actuellement considéré avec Norman Triplett comme l'un des précurseurs de la psychologie sociale en France, Triplett ayant développé une théorie inverse considérant que autrui peut être « facilitateur social ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Machines Agricoles (Paris: Hachette, 1888 - 1898), 2 vol.s.
  • De la construction des bâtiments ruraux (Les bâtiments de la ferme), Librairie Hachette, Paris, 1893
  • Les Travaux et Machines pour mise en Culture des Terres (Paris: Dunod, 1902 (?)).
  • Génie Rural Appliqué aux Colonies [Agricultural engineering applied in the colonies] (Paris: Augustin Challamel, 1908).
  • Puits Sondages et Sources [Well drilling and wellheads] (Paris, 1930).