Maxime Rylski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maxime Rylski

Nom de naissance Максим Тадейович Рильський
Naissance 19 mars 1895
Kiev (Ukraine)
Décès 24 juillet 1964 (à 69 ans)
Kiev (Ukraine)
Genres Poésie

Œuvres principales

  • "Під осінніми зорями" ("Sous les étoiles d'automne")
  • "Тринадцята весна" ("Printemps Treizième")
  • "Де сходяться дороги" ("Lorsque les routes se croisent")
  • "Гомін і відгомін" ("L'Écho et la Réverbération")
  • "Троянди й виноград" ("Roses et raisins")

Maxime Rylski (19 mars 1895, Kiev - 24 juillet 1964, Kiev) est un poète ukrainien, traducteur, journaliste, académicien de l'Académie nationale des sciences d'Ukraine.

Son père était un ethnographe et publiciste. Sa mère était une simple paysanne du village Romanivka. Maxime Rylski a passé son enfance à Romanivka puis il a fait ses études à Kiev. Durant cette période, il vivait dans la famille du grand compositeur ukrainien Mykola Lysenko. Après s'être intéressé à la musique, il s'est consacré à la poésie. Il a commencé à faire des vers. Après avoir terminé ses études au gymnasium, il est entré à l'Université de Kiev. Il a alors travaillé comme professeur d'ukrainien[1],[2].

En 1943 Maxime Rylski a été élu un académicien de l'URSS pour réalisations exceptionnelles en sciences et la culture. Il était à la tête de l'Union des écrivains d'Ukraine en 1943-1946. Il a été aussi le directeur de l'Institut académique de l'art, le folklore et l'ethnographie, depuis 20 ans (1944-1964)[3].

Dans ses poésies, il chante l'amour pour son pays et son peuple. Il a travaillé jusqu'à sa mort. Maxime Rylski est décédé après une longue maladie le 24 juillet 1964. Il est enterré à Kiev.

Œuvres : recueils de poèmes[modifier | modifier le code]

  • 1910 - "На білих островах" ("Sur les îles blanches")
  • 1918 - "Під осінніми зорями" ("Sous les étoiles d'automne")
  • 1922 - "Синя далечінь" ("Distance Blue")
  • 1925 - "Поеми" ("Poèmes")
  • 1925 - "Крізь бурю і сніг" ("A la tempête et la neige")
  • 1926 - "Тринадцята весна" ("Printemps Treizième")
  • 1929 - "Гомін і відгомін" ("L'Écho et la Réverbération")
  • 1929 - "Де сходяться дороги" ("Lorsque les routes se croisent")
  • 1932 - "Знак терезів" ("Signe d'échelles")
  • 1935 - "Київ" ("Kiev")
  • 1936 - "Літо" ("Eté")
  • 1938 - "Україна" ("Ukraine")
  • 1940 - "Збір винограду"
  • 1941 - "За рідну землю" ("Pour la patrie")
  • 1942 - "Слово про рідну матір"
  • 1942 - "Світла зброя" ("Armes légères")
  • 1943 - "Жага"
  • 1944 - "Неопалима купина"
  • 1944 - "Мандрівка в молодість" ("Voyage dans la jeunesse")
  • 1946 - "Чаша дружби" ("Coupe de l'Amitié")
  • 1947 - "Вірність" ("Fidélité")
  • 1953 - "Під зорями Кремля" ("Sous les étoiles du Kremlin")
  • 1956 - "На оновленій землі" ("La terre renouvelée")
  • 1957 - "Троянди й виноград" ("Roses et raisins")
  • 1959 - "Голосіївська осінь"
  • 1960 - "Зграя веселиків"
  • 1961 - "В затінку жайворонка" ("Dans l'ombre de l'alouette")
  • 1946 - "Поезії" ("Poèmes")
  • 1949 - "Поезії" ("Poèmes")
  • 1956 - "Твори" ("Œuvres")
  • 1960-1962 - "Твори" ("Œuvres")

etc.

Traductions[modifier | modifier le code]

Maxime Rulski a traduit aussi quelques œuvres littéraires d'auteurs étrangers en ukrainien.

Distinctions, prix et honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ru)« Рыльский, Максим », poeti.biz (consulté en 8 décembre 2011)
  2. (ru)Владимир Панченко, « Максим Рыльский, poeta Maximus », day.kiev.ua,‎ 2005 (consulté en 8 décembre 2011)
  3. (ru)« Максим Рыльский », 100big.ru (consulté en 9 décembre 2011)
  4. (ru)« Биография: Максим Рыльский », parta.com.ua (consulté en 8 décembre 2011)
  5. (pl) Doktorzy honoris causa, sur le site de l'université jagellonne de Cracovie