Maxence Cyrin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maxence Cyrin

Genre musical New wave, piano
Labels Sine Terra Firma
F Communications
Kwaidan Records
EOS Records

Maxence Cyrin est un compositeur, pianiste et orchestrateur qui sortit son premier album (Modern Rhapsodies) en 2005. Dans ses 2 premiers albums, il reprend en adaptant pour le piano des morceaux de Depeche Mode, The Pixies ou Massive Attack. Dans son dernier album, "The Fantasist", il dresse un auto-portrait musical, sorte de bande originale d'un film imaginaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Originaire de Besançon, Maxence Cyrin apprend le piano classique durant son enfance. Il passe d’ailleurs par le conservatoire. À l’adolescence, il découvre la new wave et la techno et enregistre à ses 18 ans ses premières maquettes. Il réalise ensuite des enregistrements pour des labels indépendants[1], sous le pseudonyme de Mental MXC. Quelques années plus tard, il enregistre chez Sine Terra Firma un album de compositions au piano intitulé « Instants »[2].

Montée à la capitale[modifier | modifier le code]

À 25 ans, il monte à Paris où il découvre Burt Bacharach, s’immerge dans Wagner et se produit comme crooner chez Radio Nova et au Baron où il devient résident. Il enregistre un titre pour la compilation I Hear Voices (chez Record Makers[3].) Il travaille aussi comme chroniqueur musical au sein du Vrai Journal de Karl Zéro, diffusé sur Canal+.

Premiers albums[modifier | modifier le code]

En 2005, il réalise une reprise de Acid Eiffel pour la compilation Megasoft Office 2005 suite à une rencontre avec Laurent Garnier.

En 2005, il sort son premier album Modern Rhapsodies (chez F Communications) dans lequel il adapte Depeche Mode, Moby, Lunatic Asylum ou encore Massive Attack[4].

En plus des concerts qui le conduisent aux quatre coins du monde, il compose une partition d’une heure et demie pour le film muet « Coeur Fidèle » de Jean Epstein (sorti en 1923). En 2009, son second album Novö Piano sort chez Kwaidan Records. Dessus, on trouve des reprises des Pixies, de Nirvana, de MGMT ou de Justice[5]. En 2012, il sort son album "The Fantasist" sur le label EOS Records / Ekleroshock. Il se produit en concert le 27 mars au Café de la Danse à Paris.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • "The Space" et "The Family" sur la compilation Tekno nostrum (1992) (sous Mental MXC)
  • Instants (chez Sine Terra Firma)
  • Compilation "I hear voices" (un titre, chez Record Makers)
  • Compilation Megasoft Office 2005 (reprise d'Acid Eiffel)
  • Modern Rhapsodies (chez F Communications)
  • Novö Piano (chez Kwaidan Records)
  • Eye of the Storm (chez EOS Records/ Ekler'o'shock)
  • The Fantasist (chez EOS Records/ Ekler'o'shock)

Références[modifier | modifier le code]

  1. MySpace de Maxence Cyrin
  2. liveboutique.com
  3. F Communications
  4. Fiche de l'album chez les Inrocks
  5. Fiche de l'album chez les Inrocks