Max Wilk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilk.

Max Wilk

Activités Romancier, scénariste, dramaturge
Naissance 3 juillet 1920
Ridgefield, Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 19 février 2011 (à 90 ans)
Westport, Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier, roman, novélisation

Max Wilk, né le 3 juillet 1920 à Ridgefield au Connecticut aux États-Unis et mort le 19 février 2011 à Westport au Connecticut, est un écrivain, dramaturge et scénariste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des études à l'université Yale où il obtient son diplôme en 1941. En 1948, il publie Te casse pas la tête, Jerry ! (Don't Raise the Bridge, Lower the River) qu'il adapte en 1968 dans un film américain éponyme réalisé par Jerry Paris avec Jerry Lewis. Il écrit ensuite une pièce de théâtre puis débute comme scénariste pour le cinéma et la télévision.

En 1974, il écrit son premier roman policier, Eliminate the Middleman suivi de The Kissinger Novels, or Westward, Mr. Ho puis en 1979 de Cinémagouille (The Moving Picture Boys) qui, selon Claude Mesplède, « ravira particulièrement les cinéphiles (…). Ce récit franchement drôle permet de classer son auteur dans la rubrique « polar humoristique » »[1]. Il écrit également des novélisations de deux films des Beatles : Help! et Yellow Submarine.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Don't Raise the Bridge, Lower the River, (1948)
  • Rich Is Better, (1962)
  • Eliminate the Middleman, (1974)
  • The Kissinger Novels, or Westward, Mr. Ho, (1976)
  • The Moving Picture Boys, (1978)

Novélisations[modifier | modifier le code]

  • Help!
  • Yellow Submarine, (1960)

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Cloud Seven,: A Comedy, (1958)
  • The Beard, (1965)
  • My Masterpiece, (1970)
  • The Wit and Wisdom of Hollywood: From the Squaw Man to the Hatchet Man, (1971)
  • They're Playing Our Song: The Truth Behind the Words and Music of Three Generations, (1973)
  • Memory lane, 1890 to 1925: Ragtime, Jazz, Foxtrot and Other Popular Music and Music Covers, (1973)
  • Every Day's a Matinee: Memoirs Scribbled on a Dressing Room Door, (1975)
  • Represented by Audrey Wood: A Memoir, (1981) (coécrit avec Audrey Wood)
  • Get Out and Get Under, (1981)
  • And Did You Once See Sydney Plain?: A Random Memoir of S.J. Perelman, (1986)
  • A Tough ACT to Follow, (1986) (coécrit avec Jim Connor)
  • American Treasure Hunt: The Legacy of Israel Sack, (1986) (coécrit avec Harold Sack)
  • Overture and Finale: Rodgers & Hammerstein and the Creation of Their Two Greatest Hits, (1999)
  • The Golden Age of Television: Notes from the Survivors, (1999)
  • Schmucks with Underwoods: Conversations with America's Classic Screenwriters,, (2004)
  • OK! The Story Of Oklahoma!: A Celebration of America's Most Beloved Musical, (2002)
  • The Sound of Music: The Making of Rodger and Hammerstein's Classic Musical, (2006)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

  • 1968 : Te casse pas la tête Jerry (Don't Raise the Bridge, Lower the River), film américain réalisé par Jerry Paris, adaptation du roman éponyme

Scénarios pour le cinéma[modifier | modifier le code]

Scénarios pour la télévision[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les années "Série noire" bibliographie critique d'une collection policière, Volume 4 p. 212

Liens externes[modifier | modifier le code]