Max Schmidt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Max Schmidt, né le à Berlin et mort le à Königsberg, est un peintre allemand qui fut directeur de l'académie des arts de Königsberg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Schmidt étudie à l'académie des arts de Berlin auprès de Wilhelm Schirmer, Carl Joseph Begas et de Carl Krüger (en). Il fait un grand voyage en Orient en 1843-1844, et voyage aussi entre 1847 et 1853 en Allemagne méridionale, en Italie, dans les îles Ioniennes et en Provence.

À son retour à Berlin, Schmidt prend part à l'élaboration des fresques des salles grecques et de la cour égyptienne du Neues Museum. Il enseigne à partir de 1868 à Weimar, à l'école d'art du grand-duché de Saxe. Il est appelé en 1872 à enseigner à l'académie des arts de Königsberg, dont il devient le directeur entre 1874 et 1880, ainsi qu'entre 1890 (à la mort de Carl Steffeck) et 1901.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Le Temple de la falaise d'Abou Simbel, cour égyptienne du Neues Museum de Berlin
  • Le Lac Barkal, idem
  • Tombe lycienne, salle grecque du Neues Museum
  • Paysages de l'Odyssée, fresques du gymnasium d'Insterburg
  • Jour de pluie sur un lac en été, vers 1870
  • Bord de lac, exposé à l'exposition de Chicago[1] en 1893
  • Maison de pêcheur au bord de l'eau[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Description de l'œuvre et gravure de la toile publiées dans Columbian Gallery, Boston, 1893
  2. idem

Source[modifier | modifier le code]