Max Pacioretty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Max Pacioretty

Description de cette image, également commentée ci-après

Max Pacioretty

Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né le 20 novembre 1988,
New Canaan (États-Unis)
Joueur
Position Ailier gauche
Tire de la gauche
Équipe LNH Canadiens de Montréal
A joué pour Bulldogs de Hamilton (LAH)
HC Ambrì-Piotta (LNA)
Repêc. LNH 22e choix au total, 2007
Canadiens de Montréal
Carrière pro. Depuis 2008

Max Pacioretty (né le 20 novembre 1988 à New Canaan dans le Connecticut aux États-Unis) est un joueur professionnel de hockey sur glace américain[1]. Il évolue depuis le début de la saison 2009-2010 avec les Canadiens de Montréal dans la Ligue nationale de hockey[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son enfance et ses débuts[modifier | modifier le code]

Photographie de deux joueurs de hockey à l'engagement
Pacioretty à l'engagement avec les Wolverines du Michigan (à droite).

Pacioretty est né à New Canaan dans le Connecticut aux États-Unis. Il fait ses études dans le New Canaan High School puis rejoint Taft School à Watertown[3] pour la saison 2004-2005. Il y passe deux saisons avant de rejoindre les Musketeers de Sioux City dans l'United States Hockey League ; en soixante matchs lors de la saison 2006-2007, il marque soixante-trois points dont vingt-et-uns buts et quarante-deux passes décisives et un différentiel de +20[2]. Il est désigné recrue[Note 1] de la saison dans l'USHL[4].

Il est choisi lors du premier tour des Canadiens de Montréal en tant que vingt-deuxième joueur au total, lors du repêchage d'entrée de la Ligue nationale de hockey[5],[6]. Au lieu de rejoindre les rangs de la LNH, il passe encore une saison pour ses études et rejoint le championnat universitaire américain avec les Wolverines du Michigan. En avril 2008, il est nommé une nouvelle fois recrue de l'année de la division des Wolverines, la Central Collegiate Hockey Association[4] avec un total de quinze buts et vingt-quatre passes en trente-quatre parties[2].

Au cours de la saison, il joue avec l'équipe des États-Unis junior le championnat du monde junior 2008. Pacioretty joue sur la quatrième ligne de la sélection nationale qui est éliminée en demi-finale en perdant contre le Canada[7]. Le joueur du Connecticut joue les six matchs de son équipe, sans inscrire son nom une seule fois sur une feuille de pointage[2].

Ses débuts en tant que professionnel[modifier | modifier le code]

Le 17 juillet 2008, il signe un contrat d'une durée de trois ans avec les Canadiens de Montréal. Il fait ses débuts en tant que professionnel dans la Ligue américaine de hockey avec les Bulldogs de Hamilton pour la saison 2008-2009. Fin décembre, il est appelé à jouer dans la LNH avec les Canadiens ; à cette époque, il est le troisième meilleur pointeur de l'équipe des Bulldogs avec 20 points[4]. Le 2 janvier 2009, il joue son premier match dans la LNH avec les Canadiens et il réussit à marquer un but à son premier tir : lors de sa troisième présence sur la patinoire, il bat le gardien des Devils du New Jersey, Scott Clemmensen, après avoir reçu une passe de Kyle Chipchura[8]. Il joue 34 matchs de la Saison 2008-2009 de la LNH avant de retourner dans la LAH[4].

Pacioretty débute la saison suivante dans la LNH avec les Canadiens mais retourne jouer dans la LAH au bout d'une cinquantaine de rencontres[9]. Il termine la saison avec les Bulldogs et joue ses premiers matchs des séries éliminatoires de la Coupe Calder[2]. Le joueur du Connecticut participe au camp d'entraînement des Canadiens pour la saison 2010-2011 mais il est finalement affecté aux Bulldogs[10]. Il est nommé joueur du mois de novembre dans la LAH avec dix buts et sept passes[11]. Mi-décembre, il est rappelé par l'entraîneur des Canadiens, Jacques Martin, pour jouer dans la LNH[12].

Le 8 mars 2011, poussé par Zdeno Chára lors d'un match contre les Bruins de Boston, il heurte violemment la bande de protection de la baie vitrée séparant les bancs des deux équipes et reste étendu inerte sur la glace. Il est ensuite évacué sur une civière et conduit à l'hôpital[13] où il subit des examens qui révèlent une fracture de la quatrième vertèbre cervicale ainsi qu'une sévère commotion cérébrale[14].

Le 20 juin 2011, il signe un contrat de deux saisons supplémentaires avec les Canadiens.

Le 9 février 2012, il inscrit le premier tour du chapeau de sa carrière dans la LNH contre les Islanders de New York[15]. Le 8 mars, il marque deux buts face aux Oilers d'Edmonton et atteint du même coup le plateau des 30 buts en une saison devenant ainsi le premier Américain marquer 30 buts en une saison dans l'histoire des Canadiens. Il termine la saison meilleur pointeur de l'équipe avec 65 points et devient le 16e joueur dans l’histoire des Canadiens à connaître une saison de 30 buts avant l’âge de 24 ans. Le 20 juin 2012, il remporte le Trophée Bill Masterton.

Le 13 août 2012, il signe un contrat de 6 ans d'une valeur de 27 millions de dollars américains. Le lundi 24 septembre 2012, Max Pacioretty signe un contrat jusqu'au terme du lock-out de NHL avec le club suisse du HC Ambrì-Piotta, situé au Tessin. Il quitte le club après cinq matchs, avec une fiche d’un but et aucun aide[16].

Vie extra-sportive[modifier | modifier le code]

Le 24 juillet 2011, Max Pacioretty se marie avec la joueuse de tennis Katia Afinoguenova, sœur de l'ancien joueur de la LNH Maksim Afinoguenov lors d'une cérémonie qui se déroule dans la ville de New-York. Le 23 décembre 2013, son premier enfant, Lorenzo Pacioretty voit le jour.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[17]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2004-2005 Taft Rhinos High CT 23 5 14 19 - - - - -
2005-2006 Taft Rhinos High CT 26 7 26 33 - - - - -
2006-2007 Musketeers de Sioux City USHL 60 21 42 63 119 7 4 6 10 10
2007-2008 Wolverines du Michigan NCAA 37 15 24 39 59 - - - - -
2008-2009 Bulldogs de Hamilton LAH 37 6 23 29 43 - - - - -
2008-2009 Canadiens de Montréal LNH 34 3 8 11 27 - - - - -
2009-2010 Bulldogs de Hamilton LAH 18 2 9 11 10 5 1 0 1 2
2009-2010 Canadiens de Montréal LNH 52 3 11 14 20 - - - - -
2010-2011 Bulldogs de Hamilton LAH 27 17 15 32 20 - - - - -
2010-2011 Canadiens de Montréal LNH 37 14 10 24 39 - - - - -
2011-2012 Canadiens de Montréal LNH 79 33 32 65 56 - - - - -
2012-2013 HC Ambrì-Piotta LNA 5 1 0 1 4
2012-2013 Canadiens de Montréal LNH 44 15 24 39 28 4 0 0 0 4
2013-2014 Canadiens de Montréal LNH Saison en cours ? Saison en cours ?
Totaux LNH 246 68 85 153 170 4 0 0 0 4

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Évènement PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2008 Championnat du monde junior 6 0 0 0 0 -2 Quatrième place
2012 Championnat du monde 8 2 10 12 4 +5 Septième place
2014 Jeux olympiques 5 0 1 1 4 0 Quatrième place

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « recrue » désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Max Pacioretty, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 29 avril 2011)
  2. a, b, c, d et e « Max Pacioretty - Statistiques », sur www.nhl.com
  3. (en) « Boys' Varsity Hockey », sur taftschool.org (consulté le 18 avril 2011).
  4. a, b, c et d « Max Pacioretty cédé à Hamilton », sur canadiens.nhl.com,‎ 23 mars 2009 (consulté le 18 avril 2011).
  5. « Official Guide & Record Book / 2010 », p. 225.
  6. « Montréal réclame Max Pacioretty au 22e rang », sur canadiens.nhl.com,‎ 22 juin 2007 (consulté le 18 avril 2011).
  7. Nicolas Leborgne, « Match de hockey sur glace junior États-Unis - Canada (4 janvier 2008) », sur Hockeyarchives (consulté le 18 avril 2011).
  8. « Le Tricolore ne peut vaincre ses démons », sur canadiens.nhl.com,‎ 2 janvier 2009 (consulté le 18 avril 2011).
  9. « Max Pacioretty cédé à Hamilton », sur canadiens.nhl.com,‎ 24 janvier 2010 (consulté le 18 avril 2011).
  10. « Max Pacioretty cédé aux Bulldogs », sur canadiens.nhl.com,‎ 1er octobre 2010 (consulté le 18 avril 2011).
  11. « Rapport des Bulldogs – 1 déc. 2010 », sur canadiens.nhl.com (consulté le 18 avril 2011).
  12. « La confiance au Max », sur canadiens.nhl.com,‎ 13 décembre 2010 (consulté le 18 avril 2011).
  13. « Les Canadiens prennent leur revanche », sur canadiens.nhl.com (consulté le 8 mars 2011).
  14. « Jacques Martin effectue le bilan de santé de Max Pacioretty », sur canadiens.nhl.com (consulté le 9 mars 2011).
  15. « AdN: Mark Streit marque contre Montréal », sur planetehockey.com,‎ 10 février 2012 (consulté le 12 février 2012)
  16. « HCAP: Max Pacioretty rentre au Canada », sur planetehockey.com,‎ 16 octobre 2012 (consulté le 23 octobre 2012)
  17. (en) « Max Pacioretty hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]