Max Miedinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Max Miedinger, né le 24 décembre 1910 à Zurich et décédé le 8 mars 1980 à Zurich, est un créateur de caractères suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Concepteur de polices de 1926 à 1930, Miedinger fait son apprentissage du métier de compositeur de typographie à Zurich, puis prend des cours du soir à la Kunstgeverbeschule de Zurich (école des arts déco). Il occupera successivement les postes de typographe à l’atelier de publicité du grand magasin « Globus » à Zurich de 1936 à 1946, de conseiller clientèle et vendeur de polices à la fonderie Haas à Münchenstein, puis à Bâle, de 1947 à 1956.

Graphiste indépendant à Zurich, Edouard Hoffmann, le directeur de la fonderie Haas, charge Miedinger de dessiner une nouvelle police de caractères Grotesk. Présentation de la Haas Grotesk en 1957. Publication de l’Helvetica en 1960. Publication de la Neue Helvetica, s’inspirant de l’ancienne Helvetica, par Linotype en 1983. Tous les droits sont cédés à Linotype en 1989.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Lewis Blackwell, Typo du XXe siecle, Flammarion
  • Damien Gauthier, Typographie, guide pratique, Pyramid, 45 p. (ISBN 2-910565-05-X)
  • Type-One : discipline and progress in typography, Die gestalten verlag, 207 p. (ISBN 3-89955-056-0)
  • Fabienne Siegwart, Typographie, du plomb au numérique, Dessain et Tolra,‎ 2003 (ISBN 9782047200933)
  • (en) Type cosmic,‎ 2003, 790 p. (ISBN 978-3822892381)
  • (en) Erik Spiekermann, FontBook : Digital Typeface Compendium, FontShop International
  • Joep Pohlen, La fontaine aux lettres, Fontana (ISBN 3836525119)
  • Friedich Fridl, Typographie, Quand, qui, comment, Konemann Verlag, 292 p. (ISBN 3895084735)
  • Etapes graphiques le magazine