Max Cloupet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le père Max Cloupet était un pédagogue, éducateur et prêtre français.

On le connaît principalement pour les accords Lang-Cloupet pour la formation initiale des enseignants du second degré des établissements privés associés à l'État en 1993, dénoncés par les tenants de la laïcité à l'école, également parce qu'il a consolidé le concordat en Alsace-Moselle auquel il a accordé l'alignement de la rémunération des officiers du culte par l'État sur la Catégorie A de la fonction publique française, avec le bénéficie des indemnités chômage (Assedic).

Il fut prêtre du diocèse de Bordeaux en 1955. Directeur diocésain de l'Enseignement catholique à Bordeaux de 1974 à 1987. Président de l'Assemblée des Directeurs diocésains de l'Enseignement catholique français pendant 8 ans.

Promulgation du Statut de l'Enseignement catholique par la Conférence des Évêques de France en 1992. Assises « Donner du sens à l'Ecole » en 1993.

Il fut secrétaire général de l'Enseignement catholique français de 1987 à 1994. Recteur de Saint-Louis-des-Français, à Rome, de 1994 à 2005. Archiprêtre de la cathédrale Saint-André de Bordeaux en 2005.

Il est mort le 25 mai 2005 à Bordeaux, à l'âge de 75 ans.