Max's Kansas City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Max's Kansas City est une discothèque et restaurant ouvert entre 1965 et 1981 à New York. Il est devenu un lieu de rencontre pour les musiciens, poètes, artistes et politiciens dans les années 1960 et 1970.

Le premier album live du Velvet Underground, Live at Max's Kansas City (1972), y a été enregistré.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvonne Sewall-Ruskin, High on Rebellion: Inside the Underground at Max's Kansas City, 1998, Thunder's Mouth Press. (ISBN 1-56025-183-2)
  • Steven Kasher, Max's Kansas City: Art, Glamour, Rock and Roll, 2010, Abrams Image. (ISBN 0-8109-9597-2)