Mausolée royal d'Oplenac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Mausolée royal d'Oplenac
Image illustrative de l'article Mausolée royal d'Oplenac
L'église Saint-Georges de Topola
Présentation
Culte Église orthodoxe serbe
Type Église
Rattachement éparchie de Šumadija
Début de la construction 1910
Fin des travaux 1912
Style dominant Néo-byzantin
Protection Monument culturel d'importance exceptionnelle
Site web www.oplenac.rs
Géographie
Pays Serbie Serbie
Région Šumadija (Choumadie)
Districts Šumadija
Commune Topola
Coordonnées 44° 14′ 50″ N 20° 41′ 02″ E / 44.24726, 20.68378 ()44° 14′ 50″ Nord 20° 41′ 02″ Est / 44.24726, 20.68378 ()  

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Mausolée royal d'Oplenac

Le mausolée royal d'Oplenac (en serbe cyrillique : Опленац), connu également sous le nom d'église Saint-Georges, est la nécrople de la dynastie des Karađorđević qui a régné sur la principauté, puis royaume de Serbie, enfin sur le royaume des Serbes, Croates et Slovènes et le royaume de Yougoslavie aux XIXe et XXe siècles.

Le mausolée se situe à 80 kilomètres au sud de Belgrade, au centre de la Serbie, dans la ville de Topola, sur la colline appelée Oplenac, à l'intérieur de l'église orthodoxe Saint-Georges. En raison de leur importance, l'église et le mausolée figurent sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant le monument[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, la région est couverte de bois. Le terme Oplenac dérive probablement de « oplen », qui désigne des pièces de bois utilisées sur les voitures. Karađorđe s'y installe, plante des vignobles et des vergers et établit la défense de la ville voisine de Topola. Son fils Alexandre Karađorđević construit de nouveaux bâtiments et renouvelle les vignobles et les vergers de son père. Cependant, il faut attendre l'arrivée du roi Pierre Ier pour que cet endroit obtienne sa véritable importance.

Début de la construction[modifier | modifier le code]

Pierre Ier, qui devient roi de Serbie en 1903, choisi un point élevé (337 mètre d'altitude) au-dessus de Topola pour l'emplacement de son église Saint-Georges. L'emplacement est mesuré par des experts en géodésie afin que l'autel soit situé face à l'est selon la tradition orthodoxe. En 1907, la première pierre est posée et la charte dédiée à Saint-Georges est placée dans les fondations. Un concours est alors organisé, dont le vainqueur est l'architecte Nikola Nestorović. Après une discussion d'experts longue et animée, principalement en ce qui concerne la demande de monumentalité en style byzantin serbe et à cause de la disgrâce du roi propre avec la solution proposée, un autre appel d'offres a été lancé en 1909. Le Comité a été constitué avec essentiellement les mêmes membres de l'offre antérieurs (Mihailo Valtrović, Andra Stevanović et Konstantin Jovanović, qui a remplacé Dragutin Đorđević de la précédente Commission).

Le Comité décerne le premier prix au jeune architecte Kosta J. Jovanović. Le 1er mai 1910, la construction commence sous la direction de Kosta J. Jovanović. Pendant quatre mois, la pierre est cassée pour la crypte et la fondation de l'église. Le 1er septembre 1910, la fondation de l'église a été principalement réalisée. En 1911, la construction progresse rapidement et l'église a déjà sa coupole d'achevee. Il a été décidé la même année que la façade de l'église serait faite de marbre blanc qui est acheminé de la montagne proche de Venčac, encore célèbre aujourd'hui pour son beau marbre d'un blanc exceptionnel. À l'automne 1912, l'église était presque prête pour la consécration. Le métropolite de Serbie Dimitrije consacre l'église le 23 septembre 1912. Pendant les guerres balkaniques de 1912-1913 puis la première Guerre mondiale, la construction de l'église est interrompue.

Lors de l'occupation de la Serbie par l'Autriche-Hongrie au cours de l'hiver 1915, l'église est pillée. La couverture de cuivre a été retirée de la coupole, du toit et de portails. Les fils électriques de l'éclairage ont été également enlevés ainsi que les cloches. Beaucoup de vitraux ont été brisées ainsi que des petites colonnes de marbre et des ornements. Prétextant que d’importants dossiers auraient pu être dissimulés dans les tombes royales, elles furent profanées.

De retour dans sa patrie libérée, Pierre Ier de Serbie créa le royaume des Serbes, Croates et Slovènes mais il ne fut pas en mesure de voir l'achèvement de son œuvre. Il meurt le 16 août 1921 et son successeur Alexandre Ier de Yougoslavie achève l'église avec quelques modifications sur le plan initial.

Après la restauration de la crypte par Kosta J. Jovanović, l'iconostase et les fils électriques furent reconstitués puis un nouveau toit en cuivre avec les bords dorés sur le dôme fut posé. Les cloches ont été refaites par la fonderie Paccard d'Annecy-le-Vieux en France, les mosaïques par l'entreprise Puhl & Wagner à Berlin en Allemagne et le lustre en bronze par l'entreprise Luks à Zagreb en Croatie. L'église a été une nouvelle fois consacrée en septembre 1930. Des services religieux ont eu lieu jusqu'en 1947. Après, l'église fut déclarée monument culturel exceptionnel et ouvert aux visiteurs. Oplenac a été ajouté à la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de Serbie en 1979 et est désormais protégé par la Serbie.

Mausolée royal[modifier | modifier le code]

Tombeau de Karađorđe
Vue de la crypte royale

Dans les transepts de l'église Saint-Georges[modifier | modifier le code]

Dans les transepts de l'église se trouvent les deux tombeaux en marbre blanc de Karađorđe (dans le transept sud) et de Pierre Ier de Serbie (dans le transept nord).

  1. Karađorđe, prince de Serbie, fondateur de la dynastie (14 septembre 1752 - 24 juillet 1817) (fils de Petar Jovanović et de Marica Živković)
  2. Pierre Ier de Serbie, roi de Serbie puis des Serbes, Croates et Slovènes (29 juin 1844 - 16 août 1921) (fils d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)

Dans la crypte royale sous l'église Saint-Georges[modifier | modifier le code]

Dans la crypte se trouve les tombes d'une trentaine d'autres membres qui couvrent 6 générations de la famille royale.

  1. Marica Živković (Morte en 1809) (épouse de Petar Jovanović, mère de Karađorđe)
  2. Jelena Jovanović, princesse consort de Serbie (1765/1771 – 8 février 1842) (épouse de Karađorđe)
  3. Alexandre Karađorđević, prince de Serbie (11 octobre 1806 - 4 mai 1885) (fils d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović) Inhumé à Vienne en Autriche, il fut réinhumé en 1911 dans la crypte royle
  4. Persida Nenadović, princesse consort de Serbie (15 février 1813 - 29 mars 1873) (épouse d'Alexandre Karađorđević) Inhumée à Vienne en Autriche, elle fut réinhumée en 1911 dans la crypte royle
  5. Persida-Ida Nikolajević (1869 - 30 juin 1945) (petite-fille d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  6. Kleopatra de Serbie, princesse de Serbie (26 novembre 1835 - 13 juillet 1855) (fille d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  7. Aleksa de Serbie, prince de Serbie (23 mars 1836 - 21 avril 1841) (fils d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  8. Svetozar de Serbie, prince de Serbie (1841 - 17 mars 1847) (fils d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  9. Jelena de Serbie, princesse de Serbie (18 octobre 1846 - 26 juillet 1867) (fille d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  10. Andrej de Serbie, prince de Serbie (15 septembre 1848 - 12 juillet 1864) (fils d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  11. Jelisaveta de Serbie, princesse de Serbie (27 février 1850 - 1er juin 1850) (fille d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  12. Djordje de Serbie, prince de Serbie (11 octobre 1856 - 5 janvier 1889) (fils d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  13. Arsen de Serbie, prince de Serbie (16 avril 1859 - 19 octobre 1938) (fils d'Alexandre Karađorđević et de Persida Nenadović)
  14. Paul de Yougoslavie, régent de Yougoslavie (27 avril 1893 - 14 septembre 1976) (fils d'Arsen de Serbie et d'Aurora Pavlovna Demidova) Inhumé au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne en Suisse, il fut réinhumé le 6 octobre 2012 dans la crypte royale
  15. Olga de Grèce, princesse de Yougoslavie (11 juin 1903 - 16 octobre 1997) (épouse de Paul de Yougoslavie) Inhumée au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne en Suisse, elle fut réinhumée le 6 octobre 2012 dans la crypte royale
  16. Nicolas de Yougoslavie, prince de Yougoslavie (29 juin 1928 - 12 avril 1954) (fils de Paul de Yougoslavie et d'Olga de Grèce) Inhumé au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne en Suisse, il fut réinhumé le 6 octobre 2012 dans la crypte royale
  17. Zorka de Monténégro, princesse de Serbie (23 décembre 1864 - 16 mars 1890) (épouse de Pierre Ier de Serbie) Inhumée au monastère de Cetinje au Monténégro, elle fut réinhumée des années plus tard dans la crypte royale
  18. Milena de Serbie, princesse de Serbie (28 avril 1886 - 21 décembre 1887) (fille de Pierre Ier de Serbie et de Zorka de Monténégro)
  19. Georges de Serbie, prince de Yougoslavie (27 août 1887 - 17 octobre 1972) (fils de Pierre Ier de Serbie et de Zorka de Monténégro)
  20. Radmila Radonjić, princesse de Yougoslavie (4 juillet 1907 – 5 septembre 1993) (épouse de Georges de Serbie)
  21. Andrej de Serbie, prince de Serbie (Mort-né le 16 mars 1890) (fils de Pierre Ier de Serbie et de Zorka de Monténégro) Inhumé au monastère de Cetinje au Monténégro, il fut réinhumé des années plus tard dans la crypte royale
  22. Alexandre Ier de Yougoslavie, roi des Serbes, Croates et Slovènes puis de Yougoslavie (16 décembre 1888 - 9 octobre 1934) (fils de Pierre Ier de Serbie et de Zorka de Monténégro)
  23. Marie de Roumanie, reine consort des Serbes, Croates et Slovènes puis de Yougoslavie (6 janvier 1900 - 22 juin 1961) (épouse d'Alexandre Ier de Yougoslavie) Inhumée au cimetière royal de Frogmore au Royaume-Uni, elle fut réinhumée le 26 mai 2013 dans la crypte royale
  24. Tomislav de Yougoslavie, prince de Yougoslavie (19 janvier 1928 - 12 juillet 2000) (fils d'Alexandre Ier de Yougoslavie et de Marie de Roumanie)
  25. André de Yougoslavie, prince de Yougoslavie (28 juin 1929 - 7 mai 1990) (fils d'Alexandre Ier de Yougoslavie et de Marie de Roumanie) Inhumé au cimetière orthodoxe serbe à Grayslake dans l'Illinois au États-Unis, il fut réinhumé le 26 mai 2013 dans la crypte royale
  26. Pierre II de Yougoslavie, roi de Yougoslavie puis prétendant au trône de Yougoslavie (6 septembre 1923 - 3 novembre 1970) (fils d'Alexandre Ier de Yougoslavie et de Marie de Roumanie) Inhumé au monastère orthodoxe serbe Saint-Sava à Libertyville dans l'Illinois au États-Unis, il fut réinhumé le 26 mai 2013 dans la crypte royale
  27. Alexandra de Grèce, reine consort de Yougoslavie (25 mars 1921 - 30 janvier 1993) (épouse de Pierre II de Yougoslavie) Inhumée au cimetière royal de Tatoï en Grèce, elle fut réinhumée le 26 mai 2013 dans la crypte royale

Église Saint-Georges[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Mosaïques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]