Mausolée du Mont d'Huisnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mausolée du Mont d'Huisnes
(Deutsche Kriegsgräberstätte Mont-de-Huisnes)
Image illustrative de l'article Mausolée du Mont d'Huisnes
Mausolée du Mont d'Huisnes
Pays France
Ville Huisnes-sur-Mer
Nombre de personnes 11 956
Coordonnées 48° 37′ 00″ N 1° 27′ 14″ O / 48.616569, -1.453897 ()48° 37′ 00″ Nord 1° 27′ 14″ Ouest / 48.616569, -1.453897 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Mausolée du Mont d'Huisnes
Cour du mausolée du Mont d'Huisnes

Le mausolée du Mont d'Huisnes est l'unique mausolée allemand en France. Il a été inauguré le 14 septembre 1963 et se trouve quelque cent mètres à l'est de la commune d'Huisnes-sur-Mer et quelques kilomètres au sud-ouest d' Avranches dans les environs de la Baie du Mont-Saint-Michel[1].

L'architecture[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Il prend la forme d'un bâtiment circulaire au diamètre de 47 mètres environ, comportant 68 cryptes réparties sur 2 niveaux, chacune pouvant renfermer 180 corps. Pour chaque crypte les noms des morts sont inscrits sur une plaque de bronze. Un chemin de ronde sur la façade intérieure facilite l'accès aux cryptes. Au milieu de la cour recouverte de gazon se dresse une grande croix[2]. Vis-à-vis de l'entrée des escaliers mènent sur une terrace en pleine nature. De là ou d'un belvédère on peut observer le Mont Saint-Michel[3].

Les morts[modifier | modifier le code]

Venant du hall d'entrée se trouve au passage vers les cryptes une fosse commune dont une dalle de marbre indique : « Hier ruhen in einem gemeinsamen Grabe (...39 Namen[4]...) sowie 58 unbekannte Kriegstote des zweiten Weltkrieges darunter 20 in der Internierung verstorbene Kinder », c'est-à-dire : « Ici reposent dans une fosse commune (...39 noms[4]...) ainsi que 58 morts inconnus de la Seconde Guerre Mondiale, dont 20 enfants morts en internement ».

Au total, 11 956 morts allemands de la Seconde Guerre mondiale, dont des femmes et des enfants, y ont été transférés par le service des exhumations du Volksbund en 1961. Ils proviennent des départements du Morbihan, d'Ille-et-Vilaine, de la Mayenne, de la Sarthe, du Loir-et-Cher, de l'Indre-et-Loire, de la Vienne, de l'Indre, ainsi que des îles Anglo-Normandes de Guernesey, Alderney, Jersey, et Sercq.

Histoire et lieux commémoratifs[modifier | modifier le code]

L'invasion des Américains réussissait le 30 juillet 1944 près d'Avranche de percer les lignes allemandes et de liberer la France[5]. Les combats en Normandie ont eu pour résultat beaucoup de souffrances et de morts parmi toutes les nations concernées[6]. Les lieux commémoratifs de toutes les nations posent un signal pour la paix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :