Mausolée de Théodoric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

44° 25′ 30″ N 12° 12′ 33″ E / 44.425, 12.2092 ()

Vue du mausolée.
Sarcophage en porphyre qui aurait accueilli la dépouille royale.

Le mausolée de Théodoric (en italien : mausoleo di Teodorico) est un monument historique italien situé à environ 1 km au nord-est du centre-ville de Ravenne (Émilie-Romagne).

Ce mausolée en pierre blanche d'Istrie[1], est composé de deux niveaux décagonaux. Son toit est un monolithe d'un diamètre de 11 mètres et d'un poids de 300 tonnes. Il fut érigé en l'an 520 par un architecte syrien, à la demande de Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths (474-526) fondateur en 493 du royaume ostrogoth d'Italie.

Le mausolée a accueilli la dépouille du roi à sa mort survenue en 526. Au début de la guerre gothique, les Byzantins du général Bélisaire dispersèrent les restes du roi après la prise de Ravenne, capitale ostrogothique, en 540.

Transformé en oratoire dans les années 560, le mausolée a accueilli la dépouille du pape Victor II en 1057.

Parmi les rois « barbares » qui ont régné dans l'ancien Empire romain d'Occident entre le Ve et le VIIIe siècle, Théodoric est le seul dont le tombeau a été préservé.

Le mausolée de Théodoric est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1996.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre résistante à l'usure de l'eau de mer, utilisée en blocage dans la lagune de Venise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]