Maurice de Montmollin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir de Montmollin

Maurice de Montmollin est né à Neuchâtel (Suisse) en 1926 et est décédé le 1er août 2013 à Paris. Après des études de philosophie et de psychologie à la Sorbonne, il a travaillé, de 1948 à 1973, au sein de sociétés de conseil dans le domaine de la gestion du personnel, de la psychologie du travail, puis de l'ergonomie. Docteur d'État, il est devenu professeur d'ergonomie à l'Université Paris-Nord, où il a créé le Laboratoire Communication et Travail, tout en poursuivant ses collaborations avec l'industrie. Il a dirigé, en association avec le Professeur Alain Wisner au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), le DEA et le doctorat d'ergonomie. Il a contribué à créer et à animer le groupe MAST (Modèles d'Analyse des Situations de Travail). Introducteur de l'ergonomie en Europe, il a enseigné à l'École polytechnique. Son ouvrage "Les Psychopitres", publié en 1972 aux Presses universitaires de France, le fit connaître d'un très large public. [réf. nécessaire].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. de Montmollin (1961), Nouvelles perspectives dans l'étude du travail, Paris, Dunod.
  • M. de Montmollin (1965), L'enseignement programmé, Paris, Presses universitaires de France.
  • M. de Montmollin (1967), Les systèmes homme-machine : Introduction à l’ergonomie, Paris, Presses universitaires de France.
  • M. de Montmollin (1972), Les Psychopitres : Une autocritique de la psychologie industrielle, Paris, Presses universitaires de France.
  • M. de Montmollin (1974), L’analyse du travail : Préalable à la formation, Paris, Armand Colin.
  • C. J. de Wolff, S. Shimin & M. de Montmollin (Eds.) (1981), Conflicts and contradictions : Work psychologists in Europe, Londres, Academic Press.
  • M. de Montmollin (1981), Le taylorisme à visage humain, Paris, Presses universitaires de France.
  • M. de Montmollin (Ed.) (1983), Communication et travail, Paris, Armand Colin.
  • M. de Montmollin & O. Pastré (Eds.) (1984), Le taylorisme, Paris, La Découverte.
  • M. de Montmollin (1984), L’intelligence de la tâche : Éléments d’ergonomie cognitive, Berne, Peter Lang.
  • M. de Montmollin (1986), L’ergonomie, Paris, La Découverte.
  • R. Amalberti, M. de Montmollin & J. Theureau (1991), Modèles en analyse du travail, Liège, Mardaga.
  • M. de Montmollin (1992), Sur le travail : Choix de textes (1967-1992), Toulouse, Octarès.
  • M. de Montmollin (Ed.) (1995), Vocabulaire de l'ergonomie, Toulouse, Octarès.
  • M. de Montmollin (1997), Sur le travail : Choix de textes (1967-1997) (2e éd.), Toulouse, Octarès.
  • M. de Montmollin (2001), Discours sur l'organisation du travail, Paris, L'Harmattan.
  • J. Leplat & M. de Montmollin (Eds.) (2001), Les compétences en ergonomie, Toulouse, Octarès.
  • F. Darses & M. de Montmollin (2006), L'ergonomie (4e éd.), Paris, La Découverte.
  • J.-B. Grize & M. de Montmollin (2008), Logique naturelle, analyse du travail, ergonomie : Dialogues entre deux vieux amis, Toulouse, Octarès.

Annexes[modifier | modifier le code]

Autres articles[modifier | modifier le code]