Maurice Teynac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Teynac (né Maurice-Emmanuel-Marie Garros) est un acteur et metteur en scène français né le 8 août 1915 à Paris (7e), où il est mort le 28 mars 1992.

Carrière[modifier | modifier le code]

Au cinéma, il s'est surtout illustré dans des seconds rôles mais pour des réalisateurs parfois prestigieux, comme Abel Gance ou Sacha Guitry (il se révèle un remarquable imitateur dans Donne-moi tes yeux en 1943). Il interpréta au moins deux personnages mythiques : Fantômas dans Fantômas contre Fantômas, de Robert Vernay, en 1949 et le détective Monsieur Wens, créé par le romancier belge Stanislas-André Steeman, dans Mystère à Shanghai, de Roger Blanc, en 1950. Sa voix, à la diction très particulière, lui permit également de s'illustrer dans de nombreuses pièces radiophoniques, disques et doublages de films. À la radio, il joua Sherlock Holmes aux côtés de Pierre Mondy dans le rôle de Watson, à l'occasion d'un feuilleton diffusé sur les ondes en 1958-1959. Il prêta également sa voix à des personnages de Jules Verne pour des disques édités par la firme Festival à la fin des années cinquante : Phileas Fogg dans Le Tour du monde en 80 jours et le professeur Otto Lidenbrock dans Voyage au centre de la Terre. En 1963, dans S.O.S. Météores et Le Piège diabolique, adaptations radiophoniques des bandes dessinées de Edgar Pierre Jacobs par Nicole Strauss et Jacques Langeais, il assure le rôle du capitaine Francis Blake. Dans le domaine du doublage, on peut l'entendre, entre autres, dans le Dracula de John Badham (1979), dans lequel il prête sa voix à sir Laurence Olivier dans le rôle de Van Helsing.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Au théâtre ce soir[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien


Metteur en scène

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvan Foucart: Dictionnaire des comédiens français disparus, Mormoiron : Éditions cinéma, 2008, 1185 p. (ISBN 978-2-9531-1390-7)

Lien externe[modifier | modifier le code]